20e édition de l’Étrange Festival du 4 au 14 septembre au Forum des Images de Paris !

Aujourd’hui  et jusqu’au 14 septembre s’ouvre la 20ème édition de l’Étrange Festival au Forum des Images à Paris.

Pour célébrer ce vingtième anniversaire, trois cinéastes précieux  offrent trois Cartes Blanches dont la diversité et l’impeccable cinéphilie traduisent à elles-seules ce qui a toujours été l’envie folle de la manifestation : rester toujours curieux, barré, insolent, innovant et partir à la rencontre des nouveaux princes de la cinématographie mondiale ou de chefs-d’œuvre depuis trop longtemps oubliés. Merci donc à messieurs Jacques AudiardSono Sion et Godfrey Reggio !

Mais aussi pour cette exceptionnelle édition 2014 : plus de 80 longs métrages, des inédits et avant-premières tout azimut – incluant pas moins de 29 premières françaises, 5 premières européennes et 2 premières mondiales… – la 5e édition de la compétition « Nouveau Genre » (en partenariat avec Canal+Cinéma), un ciné-concert de David Thomas et son Pere Ubu Film Group autour du mythique Carnival of Souls de Herk Harvey, des documentaires inattendus, des expositions, de l’Asian Culture (et non des moindres), des courts métrages déjantés…

Parmi les nombreuses surprises de ce vingtième anniversaire, L’Etrange Festival sera cette année l’occasion de voir enfin “Le manuscrit trouvé à Saragosse” de Wojciech Has adapté du roman de Jan Potocki dans sa version de 3 heures restaurée grâce au concours de Martin Scorsese et ici présentée par Godfrey Reggio, de vivre une séance “Retour de Flamme” des plus débridées animées par Serge Bromberg, de suivre Sasha Grey à travers les yeux d’Elijah Wood dans le found footage “réseaux sociaux” de Nacho Vigalondo ”Open Windows” ou de découvrir Michel Houellebecq acteur dans la sixième folie signée Kervern & Delépine ”Near Death Experience” (Première Française en présence des réalisateurs)…

Enfin, de prestigieux invités feront l’honneur de venir souffler les 20 bougies de ce festival : Gaspar Noé et Jan Kounen le temps de notre festif best of L’Etrange « 20 ans / 20 films » mais aussi Fabrice du WelzIvan KavanaghGerard JohnsonNoaz DesheBenoît Delepine & Gustave Kerven et bien d’autres qui viendront présenter leurs nouveaux bijoux !

Film d’ouverture

Smart monkey – Court métrage de Winshluss & Nicolas Pawlowski (Première mondiale)
The voices – Marjane Satrapi (Première française)

Film de clôture

The world of Kanako – Tetsuya Nakashima (Première européenne)

Carte blanche à SONO SION en sa présence

Avec dans ses bagages la Première Européenne de son nouveau chaos filmique Tokyo Tribe, l’enfant terrible du cinéma japonais plonge les deux mains dans le cambouis de sa cinémathèque personnelle pour dévoiler quelques surprenantes obsessions.

1 – Adieu l’ami – Jean Herman
2 – Babe 2: pig in the city – George Miller
3 – After hours – Martin Scorsese
4 – The French connection – William Friedkin
5 – Die Sehnsucht der Veronika Voss – Rainer Werner Fassbinder

Carte blanche à JACQUES AUDIARD en sa présence

Cinéaste de la marginalité, à la sensibilité exacerbée et directe, Jacques Audiard nous fait l’honneur d’une carte blanche tout à la fois sulfureuse et exigeante, ouverte du New York City Inferno de Marvin Merkins au Continental Circus de Jérôme Laperrousaz.

1 – New york city inferno – Marvin Merkins (alias Jacques Scandélari)
2 – Gold diggers of 1933 – Mervin LeRoy (numéros musicaux Busby Berkeley)
3 – Mondo Cane – Paolo Cavara, Gualtiero Jacopetti, Franco Prosperi
4 – Continental circus – Jérôme Laperrousaz
5 – The Honeymoon Killers – Leonard Kastle

 

 Carte blanche à GODFREY REGGIO en sa présence

En plus de la Première Française de sa nouvelle expérimentation Visitors, le plus humaniste des documentaristes, père fondateur du cinéma non-verbal, nous offre une formidable leçon de cinéma.

1 – Sayat nova – Sergueï Paradjanov + Tango – Zbigniew Rybczynski
2 – Le manuscrit trouvé à Saragosse – Wojciech Has
3 – L’épouvantail – Jerry Schatzberg + Cops – Buster Keaton & Edward F. Cline
4 – Los olvidados – Luis Buñuel + Les habitants – Artavazd Pelechian
5 – Notre siècle + Ses saisons – Artavazd Pelechian

Cinquième Compétition Internationale de Longs Métrages

Après Buried en 2010, Bullhead en 2011, Headhunters» en 2012 et The Major en 2013, Canal+Cinéma et L’Étrange Festival s’associent pour remettre le Prix Nouveau Genre à un film novateur parmi une sélection internationale et inédite de vingt-deux longs métrages parmi lesquels les Premières Françaises de The Canal d’Ivan Kavanagh, Hyena de Gerard Johnson ou encore White shadow de Noaz Deshe en présence de leurs réalisateurs ou celle de The Voices de Marjane Satrapi.

Compétition Internationale Longs Métrages Prix « Nouveau Genre » (en partenariat avec Canal+Cinéma) et Prix du Public
1 – The tribe – Myroslav Slaboshpytskiy
2 – These final hours – Zak Hilditch
3 – The voices – Marjane Satrapi (Première française)
4 – Alleluia – Fabrice du Welz – en présence du réalisateur
5 – A hard day – Kim Seong-hun
6 – The canal – Ivan Kavanagh (Première française) – en présence du réalisateur
7 – A girl walks alone at night – Ana Lily Amirpour – en présence du réalisateur
8 – Tokyo tribe – Sono Sion (Première européenne) – en présence du réalisateur
9 – Killers – Mo Brothers (Kimo Stamboel & Timo Tjahjanto) (Première française)
10 – Hyena – Gerard Johnson (Première française) – en présence du réalisateur
11 – Cub – Jonas Govaerts (Première européenne) – en présence du réalisateur
12 – I Number number – Donovan Marsh (Première française)
13 – Faults – Riley Stearns (Première française)
14 – It follows – David Robert Mitchell
15 – Radio silence – Marco Riedl & Carsten Vauth (Première française) – en présence des réalisateurs
16 – Wetlands – David Wnendt (Première française)
17 – The Five – Jung Yeon-Sik (Première française)
18 – White shadow – Noaz Deshe (Première française) – en présence du réalisateur
19 – Open windows – Nacho Vigalondo
20 – Over your dead body – Takashi Miike (Première européenne)
21 – The dark valley – Andreas Prochaska (Première française)
22 – White god – Kornél Mundruczo

Les inédits de l’étrange

Très attendu à chaque édition, un florilège de films inédits et d’avant-premières sera présenté tout au long de la manifestation, révélant les Premières Françaises de Moebius de Kim Ki-Duk, de Il est difficile d’être un Dieu d’Alexeï Guerman, de l’animation déjantée Asphalt watches de Shayne Ehman et Seth Scriver, du documentaire The search for Weng Weng d’Andrew Leavold ou la Première européenne de Electric boogaloo de Mark Hartley…

Hors Compétition
1 – Der Unfertige – Jan Soldat + Pierrot lunaire – Bruce LaBruce – (Premières françaises)
2 – The house at the end of time – Alejandro Hidalgo (Première française)
3 – Moebius – Kim Ki-Duk (Première française)
4 – Perfect garden – Mara Mattuschka & Chris Haring (Première française)
5 – Near death experience – Benoît Delépine & Gustave Kervern (Première française) – en présence des réalisateurs
6 – Hwayi: A monster boy – Jang Joon-hwan (Première française)
7 – Asphalt watches – Shayne Ehman & Seth Scriver
8 – Arcana – Yoshitaka Yamaguchi (Première française)
9 – Rampage: you end now – Uwe Boll (Première française)
10 – My blind heart – Peter Brunner (Première française)
11 – Hard to be a God – Aleksei German (Première française)
12 – The distance – Sergio Caballero (Première française)
13 – Horsehead – Romain Basset (Première mondiale) – en présence de l’équipe du film

Documentaires

1 – The go-go boys – Hilla Medalla
2 – The Miner’s hymns – Bill Morrison (Première française)
3 – The search for Weng Weng – Andrew Leavold (Première française)
4 – Étrangement vôtre ! – Frédéric Temps (Séance gratuite en partenariat avec Canal+ Cinéma)
5 – Autoluminescent / R.S.Howard – Lynn-Maree Milburn & Richard Lowenstein (Première française)
6 – Looking for Johnny – Danny Garcia (Première française) – en présence du réalisateur
7 – Electric boogaloo – Mark Hartley (Première européenne)
8 – Visitors – Godfrey Reggio (Première française) – en présence du réalisateur
9 – Lost souls – David Greggory (Première française) – en présence du réalisateur et de l’équipe du film

Les pépites de l’étrange

Fidèle à ses traditions, L’Étrange Festival vous fera redécouvrir une dizaine de films rares ou oubliés de l’histoire parallèle du cinéma ; dont notamment Blastfighter / L’exécuteur de Lamberto Bava présenté par Maxime Lachaud à l’occasion de la sortie de son ouvrage Redneck movies : Ruralité et dégénérescence dans le cinéma américain.

1 – The human tornado – Cliff Roquemore
2 – Dolemite – D’Urville Martin
3 – Nice plate of spinach – Václav Vorlícek
4 – Videodrome – David Cronenberg
5 – Blastfighter – Lamberto Bava – séance présentée par Maxime Lachaud
6 – Les casseurs de gang / Busting – Peter Hyams
7 – Qui veut tuer Jessie ? – Václav Vorlícek

Évènement 20 ANS / 20 FILMS

20 ans ! L’occasion était trop tentante de goûter ensemble « les » classiques de L’Étrange Festival et de (re)découvrir sur grand écran certains films, toujours inédits en salles ou tout simplement devenus des « incontournables », découverts dans le cadre de la manifestation : de Gummo de Harmony Korine à Résidence surveillée de Graeme Whifler en passant par Le maître des illusions de Clive Barker… Avec, cerise sur le gâteau, des amis de la manifestation tels Jan Kounen ou Gaspar Noé pour présenter les séances…

1 – Toto qui vécu deux fois – Daniele Ciprì & Franco Maresco
2 – Singapore sling – Nikos Nikolaïdis
3 – Anthologie des frères Quay – Stephen & Timothy Quay
4 – Hustler white – Bruce LaBruce & Rick Castro
5 – Gummo – Harmony Korine
6 – L’histoire du cinéma 16 – Jean-Jacques Rousseau
7 – Moon – Duncan Jones
8 – Le maître des Illusions – Clive Barker
9 – Dead or alive – Takashi Miike
10 – Beyond ultra violence: uneasy listening by Merzbow – Ian Kerkhof
11 – Rampage – Uwe Boll
12 – Der Todesking – Jörg Buttgereit
13 – L’Île – Kim Ki-duk
14 – Résidence surveillée – Graeme Whifler
15 – Freakstars 3000 – Christoph Schlingensief
16 – Vibroboy – Jan Kounen + Tetsuo – Shinya Tsukamoto – séance présentée par Jan Kounen
17 – Hic (De crimes en crimes) – György Pálfi
18 – Intoxication (court métrage) + Seul contre tous – Gaspar Noé – séance présentée par Gaspar Noé
19 – Down terrace – Ben Wheatley
20 – Endhiran, Robot the movie – S. Shankar

Retour de Flamme pète les plombs !

Depuis 20 ans, chaque année, Lobster propose pour L’Étrange Festival un étrange programme, accompagné au piano par Serge Bromberg. Du deuxième dessin animé jamais réalisé dans l’histoire du cinéma (une découverte de cette année) aux premiers films de monstres, du surréalisme aux cauchemars improbables : vous n’allez pas en croire vos yeux…

Vingtième Compétition Internationale de Courts Métrages (en partenariat avec les Programmes Courts et Créations Canal+)

Comme chaque année, une quarantaine de courts métrages venus du monde entier se disputeront le Grand Prix Canal+, ainsi que le Prix du Public. 42 films / 5 programmes à l’issue desquels seront décernés le Grand Prix Canal + et le Prix du Public.

L’étrange musique Paris 2014, dixième édition

The Père Ubu Film Groups plays Carnival of Souls
Jamais avare d’expériences, David Thomas, l’immense chanteur et multi instrumentiste du mythique Pere Ubu, s’adjoint les services d’une nouvelle formation, rebaptisée pour l’occasion The Pere Ubu Film Group, afin de revisiter live l’un des films de chevet de David Lynch : le hanté Carnival of Souls de Herk Harvey.

Expositions

Pour la quatrième année consécutive l’association Arts factory & La galerie Lavignes-Bastille, ainsi que le Cabinet des Curieux se joignent à L’Étrange Festival pour la création de deux expositions prestigieuses, respectivement Common People autour des travaux d’Isabelle Boinot, Joan Cornellà, Angela Dalinger, Aisha Franz, LL Cool Jo & Anouk Ricard et Fumetti Neri consacrée à la BD « noire » de 1960-1980, symbole de contre-culture.

Grosse frustration car aucun zombie à l’horizon mais du bon, du très très bon !

Plus de renseignement sur www.etrangefestival.com

 

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*