Adoptez Fido !

Vu dans : Fido

Décédé : dans les années 50 d’une crise cardiaque

Mensurations : grand costaud rétro

Signes particuliers : contrôlé par un collier

Aime : fumer des blondes et jouer au baseball

N’aime pas : qu’on le promène en laisse

 


Loin du zombie soporifique de base, Fido est le mort-vivant que l’on voudrait tous à la maison. Bon à faire toutes les tâches ménagères en intérieur comme un extérieur – notez quand même qu’il est un peu bourrin, alors préférez lui faire passer la tondeuse au lieu de lui confier la porcelaine de votre mémé.

Bien qu’un peu déconcertant sur le coup, adopter Fido, c’est accueillir un nouveau membre dans sa famille. Dévoué, gentil avec les enfants et pas trop odorant, les souvenirs de sa vie d’avant sont tellement frais qu’il se souvient des règles du baseball et peut même esquisser quelques pas de danse. Ne lui demandez pas non plus de jouer aux échecs ou d’actualiser votre statut Facebook, nous vous rappelons que cet individu est en état de décomposition avancée.

Mais attention, on n’est pas chez les Bisounours. Si le macchabé est doté d’une âme charitable, c’est grâce à un collier (issu de l’imagination dépravée d’un magnat de chez ZomCom) qui permet de le contrôler en permanence, histoire qu’il n’aille pas croquer la première vioque acariâtre qu’il croisera.

Seul bémol à la marrade : si les petites loupiotes rouges de son collier sont éteintes, vous avez intérêt à vous carapater à la vitesse du son, car une fois ses instincts de croqueur réveillés, Fido ne fait pas de quartier ! Alors un petit conseil, faites le stock de Duracel et planquez un pied de biche sous votre lit en cas d’urgence. Mieux vaut casser son zombie plutôt que d’en devenir.

Enfin, n’hésitez pas à montrer votre gratitude à votre Fido en lui offrant de temps en temps une petite clope ou un verre de bourbon (attention aux fuites au niveau du sternum), il saura s’en souvenir en cas de panne de collier.

Pour ceux qui n’aiment ni la solitude, ni les tâches ménagères (et qui vivent près des frontières, parce que sans blague, vous avez vu le prix des clopes ?).

 

Auteur

LaBizonne

Guide de survie : le Manuel des Castor Juniors Armes de prédilection : Bombe de laque + briquet "y'a comme qui dirait un début de brasero..." et une légère tendance à la démence avérée.

Articles relatifs

5 Commentaires

  1. Classssssssssssssse ! D’où vien l’idée en fait ?

    • Ca vient de l’esprit tordu d’une zombiephile célibataire !

  2. LOL génial ;)

  3. Je l’ai pris hier , il est génial ^^

  4. comment on fait pour adopter ?? (désoler je suis un peu bete et je vien juste de m’inscrire :p)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*