Adoptez John Marston !

Vu dans : Red Dead Redemption Undead Nightmare

Décédé à : Beecher’s Hope (U.S.A.) en 1911. Revenu à cause de la Malédiction qui touche le pays.

Mensurations : Chasseur de prime à la gâchette facile.

Signes particuliers : Cicatrices sur le visage.

Aime : Taper la discu avec un Sasquatch.

N’aime pas : Entrer dans une église.

Ce Chasseur de prime solitaire, sur la route pour sauver sa famille et gagner la rédemption est d’un sex appeal à toute épreuve. Du fin fond du Far-West jusqu’au Mexique, chevauchant une monture sévèrement décomposée – qui claudique méchamment, mais qui refoule les zomblards – John doit sauver l’humanité en éradiquant la malédiction qui rend les gens fous et cannibales (et accessoirement morts). Un cowboy décharné à la démarche incertaine - ce qui semble particulièrement dégagé et séduisant à la fois.

A vous les ballades romantiques à Lugubreland, à brûler des cercueils afin d’éliminer quelques zonzons indésirables, le fouillage de cadavres pour trouver des munitions et de la gnôle et les soirées au coin du feu à mâcher de la chique en jouant du banjo. A vos côtés, John sera prêt à tirer un trait sur le champ de ruines qu’est son passé, afin de rendre sa vie posthume utile à défaut d’être agréable. Bourré de bonnes intentions, le cow-boy  tentera de jouer la normalité, sachant qu’il n’a pas la moindre idée de ce que c’est, vu qu’il est décédé depuis 102 ans. C’est vous dire.

 

Dans les plaines du grand Ouest, vous partirez à la chasse à la licorne ou au Chupacabra, avant de purifier quelques villes à l’aide de la torche ambulante qui vous sert de monture (ceci n’est pas une métaphore pour parler de Marston). En revanche, armez-vous de patience, car vu la rapidité de l’individu, il vous faudra à peu près un bon million d’année pour traverser le pays afin de sauver la nonne en détresse.

Pour les amateurs de la bonne vieille époque de la ruée vers l’or, de l’équitation et du lasso qui n’ont pas peur du risque sanitaire.

 

Auteur

LaBizonne

Guide de survie : le Manuel des Castor Juniors Armes de prédilection : Bombe de laque + briquet "y'a comme qui dirait un début de brasero..." et une légère tendance à la démence avérée.

Articles relatifs

5 Commentaires

  1. *Mélancolie*, Un des meilleurs jeu qu’il m’a été permis de jouer.
    Surtout le jeu en lui même RDR, qui a juste un scénario extraordinairement bien construit et très émotionnel !

  2. concept intéressant

  3. Je n’ai pas joué à celui la. Mais au rdr “normal”.
    J’en ai entendu que du bien, et j’ai envie de me l’acheter maintenant !

  4. Je n’ai pas joué à celui la. Mais au rdr “normal”.
    J’en ai entendu que du bien, et j’ai envie de me l’acheter maintenant !!

  5. Pour ceux qui n’ont pas encore joué à cette perle, voici notre test fait l’an dernier (déjà, sic!)
    http://www.zombiesworld.com/test-red-dead-redemption-undead-nightmare/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*