Adoptez William !

Vu dans: Hocus Pocus

Décédé à: Salem (USA) en 1693

Mensurations: Bourreau des cœurs du 17ème siècle.

Signes particuliers: A tendance à perdre la tête. Au sens propre du terme.

Aime: Batifoler avec les sorcières

N’aime pas : Les soirées d’Halloween trop mouvementées

 

Plutôt bien conservé pour un cadavre vieux de 300 ans, Billy est ressuscité grâce à la magie des sœurs Sanderson, revenues des enfers pour manger tout plein de n’enfants le soir d’Halloween.  On l’aurait pensé du côté dark de la force, mais finalement ce gringalet ancien coureur de jupons s’avère fort utile pour mettre des bâtons dans les roues (plutôt dans les balais) des trois sorcières.

À partir du moment où c’est pour pourrir la vie posthume des Sanderson, Billy répond présent. Du coup, si vous n’avez pas l’habitude de côtoyer des sorcières qui se marrent comme des bossues à une surboum de bossues, j’ai bien peur que William ne reste qu’un zombie classique avec des fonctions motrices un peu plus développées que la moyenne, bien que sa conversation soit relativement limitée.

En effet il est peu bavard, mais c’est normal, c’est parce qu’il a la bouche cousue. Et quand il décide de l’ouvrir malgré tout, c’est pour insulter son ex Winnifred, qui l’a empoisonné. Après tout, il l’a bien cherché puisqu’il a fait des galipettes avec Sarah, la sœur de Winnie. Quelque chose me dit qu’il devait être issu d’une famille aisée car c’est pas son physique de phasme qui devait plaire aux nénettes du village… Allez jeter un œil dans son cercueil, dans le doute.

Pas très fute-fute mais dévoué, Billy n’hésite pas à se battre corps et âme (du moins, ce qu’il en reste), quitte à s’auto-décapiter malencontreusement à plusieurs reprises. Si vous avez la tête (bien accrochée) sur les épaules et que le passé amoureux surchargé de votre zombie ne vous pose pas de problème, Billy n’attend plus que vous.

    

Auteur

LaBizonne

Guide de survie : le Manuel des Castor Juniors Armes de prédilection : Bombe de laque + briquet "y'a comme qui dirait un début de brasero..." et une légère tendance à la démence avérée.

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. Est-il possible de piquer 2 ou 3 phrases sur
    mon site personnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*