BD Papiers — 18 septembre 2011
Apocalypse sur Carson City – épisode 1, Fuite Mortelle

Titre: Apocalypse sur Carson City tome 1 Fuite Mortelle

Genre : Horreur, humour

Scénario, dessins : Guillaume Griffon

Éditeur : Akileos

Date de publication : 4 février 2010

Nombre de pages : 96 (noir & blanc)

Prix : 15 euros

 

 

Synopsis:

Névada, à quelques jours d’Halloween…
Les frères Blackwood, des gangsters recherchés pour une série de braquages, croisent au cours de leur leur cavale, le terrible shérif B.Jusitce et son adjoint…
A l’autre bout de l’état, dans un des labos de la fameuse Zone 51, le Général Matthews découvre avec horreur les abominables résultats des expériences top secrètes menées par le docteur Phobic… Bientôt l’enfer s’ouvrira et Carson City en sera la porte!

Le trailer qui donne envie…..

Image de prévisualisation YouTube

Avis de Ben:

Après avoir longtemps hésité, j’ai donc décidé de suivre les conseils de mon libraire adoré en achetant cette bande dessinée.
Il faut dire que  les dessins en noir et blanc, les personnages caricaturaux et déformés peuvent déplaire à beaucoup.
Dès les première pages on reconnait bien la patte de Guillaume Griffon qui laisse sur cet album un style graphique atypique et déroutant.

Immédiatement l’histoire nous imprègne et nous basculons dans un univers à la Tarantino où les gangsters jouent du flingue en reprenant tout les clichés des bonnes vieilles séries de années 80.

On retrouve également des découpages cinématographiques géniaux et des “arrêts sur images” pour la présentation des personnages.
Ces derniers sont tout bonnement excellentes, on y découvre la profession de chaque personnage, mais aussi leurs points forts et leurs points faibles, et pour finir leur espérance de vie, le tout de façon humoristique bien grasse.

 

Ce premier tome se compose de quatre chapitres reprenant chacun une réplique culte de film (que vous pouvez retrouvez dans l’article bonus sur les répliques! ) tel que:
“- comment est-ce qu’on s’en sort ???
– comme d’habitude…
– si mal que ça ?!?”
Han Solo et Luke Skywalker dans Star Wars

Mais quelques répliques dans les dialogues sont tout aussi cultes (ou le deviendront) tel que: “bon sang soldat, un peu de cran, que diable! Vous n’allez pas me dire que vous n’avez jamais vu de macchabées, faites comme eux, gardez la tête froide et reprenez-vous… c’est un ordre nom de Dieu” ou “Que personne ne bouge… à plat ventre, les mains sur la tête! Face au mur, bras tendus !”

 

 

 Même si les zombies n’y font pas beaucoup d’apparition et ne tiennent pas forcément la vedette, ce premier opus a pour but de mettre en place une histoire loufoque et déjantée tout autant que ces nombreux personnages.

Un conseil, ne vous arrêtez pas sur ce style très spécial au premier abord, et vous verrez que Apocalypse sur Carsons City deviendra un incontournable pour tout bon fan de zombies !

 

 

Avis de July:

Alors que l’armée s’essaie à des expériences sur l’immortalité, les frères Blackwood essaie de se sortir d’une situation des plus délicate. Après l’évasion d’un des leurs, ils se retrouvent coincés dans un snake aux abords de Carson City. Ils prennent la jeune et jolie Jenny en otage puis c’est la course poursuite avec le shériff vénère….Jusqu’où iront-ils pour se sortir de là???

Un histoire qui démarre sur les chapeaux de roues, des zombies affamés et bien crados, des gangsters en costards, de la minette en jupette, tout y est et même plus. Chaque page nous tient en haleine, les dialogues sont savoureux et les puchlines dignes des plus grandes séries B des années 80.

“Tu penses trop. Garde ta salive pour cirer mes bottes.” Général Mathews.

Le noir et blanc parfaitement maîtrisé apporte classe et lisibilité à cette œuvre. Le trait si particulier de Griffon peut surprendre au premier abord mais rend accro dès le premier chapitre.

Ses personnages outranciers sont intéressants car ils ne font référence à rien d’autre connu. Le sens du détail apportés à chaque case amène le lecteur à voir et revoir indéfiniment  cette BD comme un magnifique porte folio.

Construit comme un vrai film, les cadrages sont juste parfaits.Le rythme est trépidant , cependant on ne s’y perd pas car les personnages sont présentés de façon clair par des fiches extrêmement bien pensé et les chapitres sont bien découpés.

Le tome 1 en forme de longue exposition laisse présager une série foisonnante d’action, d’horreur, d’humour et d’horreur. A lire absolument!!!

 

 

 Apocalypse sur Carson City, épisode 2: Le Commencement De La Fin

 

 

 

 

 

 

Apocalypse sur Carson City, tome 3 : Entre la ville et la mort

 

 

 

 

note9

Auteur

Ben

Articles relatifs

5 Commentaires