BD Carson City Culture Z Papiers — 06 novembre 2013
Apocalypse sur Carson City, les citations du tome 4!!!

Et nous revoilà parti dans le monde merveilleux de Carson City, sa nature florissante, sa population charmante, ses routes et ses grands espaces mais aussi et surtout les Frères Blackwoods, les monstres, les meurtres, le sang, les tripes et les poissons!

On vous avait gratifier d’un décodage en bon et du forme des citations qui ponctuaient les précédents épisode d’Apocalypse sur Carson City et nous revoilà parti pour les citations du tome 4!!!!! Accrochez-vous ça va secouez!

 

“-Alors, vous l’avez trouvé? -…Juste les morceaux qu’ils n’ont pas aimés….”

Le Monde Perdu

Le Monde perdu: Jurassic Park (1997) est la suite de Jurassic Park de Spielberg  sorti en 1993.

L’histoire se situe quatre ans après les tragiques événements de Jurassic Parc I. Le milliardaire John Hammond rappel le Pr Ian Malcolm pour lui confier qu’il a fomenter u nouveau projet, toujours aussi douteux. Deux expéditions aux buts différents se rendent alors sur l’île déserte où les descendants des dino-clones vivent en liberté.

On retrouve Jeff Goldblum et Julian Moore ainsi que Vince Vaughn. le tournage a eu lieu en partie à Hawaï, ils se font pas chier quand même…Deux tyrannosaures de 8 tonnes chacun ont été construits pour le tournage, les décors ayant été construits autour d’eux! Lors de la scène où le T-Rex attaque la ville, l’homme qui meurt dévoré par la bestiole n’est autre que le scénariste de Jurassic Park et du Monde Perdu.

Allez pour rigoler un coup, voici la bande annonce d’époque mais en canadien!!! N’Joy, Ostie Christ!

Image de prévisualisation YouTube

 

“-Comme dit mon grand-père avant de découper grand-mère à la hache! Quand on veut que quelque chose soit bien fait, il faut s’en charger soi-même.”

Reinhart dans Blade II

Blade II sort en 2002 sous la houlette du Dieu Guillermo Del Toro. C’est donc la suite du 1 et non pas du 4 et encore moins du 6, et l’histoire raconte comme Blade alias Wesley Snipes,épaulé par Whistler, son mentor, il est bientôt rejoint par Scud ( le merveuilleux Daryl dixon quand même!) , un informaticien fidèle à sa cause depuis que Blade l’a sauvé des crocs des vampires. Face à eux, un groupe de vampires d’élite connu sous le nom de Bloodpack. Dirigée par la jeune Nyssa, une experte en arts martiaux, cette équipe s’entraîne dans un seul but : tuer Blade.
Mais les priorités changent. Une nouvelle menace vient de faire son apparition sous les traits de Jared Nomak. Ce dernier est l’hôte d’un virus hautement contagieux et mortel pour l’homme et les vampires. Les deux races vont devoir unir leurs forces pour éliminer Jarek et les Reapers, une nouvelle espèce de créatures qu’il a engendrée.

On se regarde un petit trailer vite fait parce que c’est ultra bon quand même!!!

Image de prévisualisation YouTube

“-Bon Dieu, cette vache a été complétement éventrée…J’suis sûr que c’est un coup des extraterrestres…Ils commencent toujours pas le bétail et après ils finissent pas nos femmes. -Je la connais ta femme, Earl, t’as pas de souci à te faire, crois-moi…”

Dinocroc Vs Supergator.

Sortie dans les années 2010, ce super morceau de série Z est réalisé par Jim Wynorski, on le balance!

Le pitch: Quand des expériences scientifiques réalisées sur des reptiles tournent mal et que des crocodiles d’une taille colossale se mettent à semer la panique sur une petite île, les autorités font appel au “Cajun”, un aventurier réputé dans la région.Autrement dit du lourd, du très lourd!

A noter quand même la présence au générique de David Carradine et afin que vous compreniez l’étendu des dégâts, voici un trailer:

Image de prévisualisation YouTube

“Est-ce que vous avez déjà entendu parler d’un truc comme ça? -Non! Moi non plus! Et pourtant, j’ai toute la collection Cousteau en DVD..”

Horribilis

Horribilis ou Incisions au Quebec (ou encore Slither en VO) est un film de James Gunn sorti en 2006.

Le synopsis:

Grant est l’un des citoyens les plus fortunés de la paisible bourgade de Wheelsy, mais l’argent ne parvient pas à compenser l’indifférence totale de sa jeune et belle épouse, Starla, qu’il aime d’un amour sans retour.
Au cours d’une virée dans les bois, Grant et sa consolatrice d’un soir, Brenda, découvrent une masse gélatineuse, à proximité d’un cratère d’origine extraterrestre. Soudain, un puissant tentacule jaillit, inoculant à Grant un germe mortel. Starla constate bientôt chez son mari les symptômes d’une insidieuse et troublante métamorphose, dont la petite ville fera très vite les frais.

Image de prévisualisation YouTube

A noter ici la présence de Michael Rooker alias Merle Dixon! La voix du docteur Karl qu’on entend au téléphone est celle du réalisateur et musicien Rob Zombie et une petite apparition de Lloyd Kaufman, pape du cinéma underground et indépendant américain, co-fondateur de Troma Entertainment, dans le rôle d’un ivrogne.

Parmi les nombreuses références aux vieux films d’horreur  :

Dans une scène, il est fait mention des voisins Castevet, qui était également le nom des voisins de Rosemary dans Rosemary’s baby (1968). Le maire se nomme R.J. MacReady, qui était le nom de Kurt Russell dans The Thing (1982). Le bar “Henenlotter’s” est un hommage au Frère de sang (1982) du réalisateur Frank Henenlotter. Le nom de l’armurerie locale provient du personnage Max Renn dans Vidéodrome (1983). Quant à l’école Earl Bassett, son nom est tiré du personnage interprété par Fred Ward dans Tremors (1990). Une autre référence à ce film est faite lorsque Bill et Wally font Pierre-feuille-ciseaux pour entrer dans la grange où se trouve Brenda. Lorsque les shérifs s’arment pour essayer de neutraliser Grant, on entend le thème du film Predator (1987). On note aussi une similitude évidente avec “the blob”, version de 1958, lors de la découverte de l’œuf qui s’ouvre en dévoilant une entité informe extra terrestre (arrivé par météorite).

Le film également d’autres références, cette-fois littéraires : Dans leur lit, on peut voir les deux jumelles Jenna et Emily lire Peur de rien et La fille qui criait au monstre, deux livres de la série Chair de poule de l’écrivain américain R. L. Stine.

Si vous voulez revoir toutes les citations des trois premiers tomes, suivez le guide!

A bientôt pour plus d’infos sur Carson City!

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*