Comics Culture Z Papiers — 01 août 2013
Bearlands : Zombie Bears – Left 4 Tead -Tome 1 : la critique !

Bearlands Zombie Bears Tome 1

Titre complet : Bearlands : Zombie Bears – Left 4 Ted (T1)

Scénariste : Jeremy Biggs

Dessinateur : Bakki

Editeur : Subversive Comics (en anglais uniquement)

Information : Version française en projet

Prix : 4 Livres

 

Boutique Officielle

Facebook Officiel

 

Synopsis

Dans un monde post apocalyptique envahi de morts vivants, un ours peu recommandable désire se venger…

 

Avis

comics bearlands zombie bears illustrationLe voilà, notre héro, l’ours-dont-on-ne-sait-pas-le-nom. Mais qu’est ce Bearlands : Zombie Bears au juste ? Une vaste blague ? Un tripe entre potes ? Un comics amateur ? Et bien contrairement à ce qu’on peut associer comme idées à la vue des zombies et des ours (ou plutôt devrais-je dire nounours ?!), non Bearlands : Zombie Bears, n’est pas un fan comics de seconde zone bien au contraire. Partie d’une idée un peu… disons… décalée, mais qui avait déjà fait ses preuves sur le net (rappelez vous les peluches en vente sur Ebay et la vidéo Dawn of the Ted), Jeremy Biggs et Bakki ont crée un comics indépendant professionnel et de qualité !

L’édition anglaise est irréprochable : les courvertures sont en papier cartonné et les pages intérieures légèrement glaçées et épaisses. L’impression couleur est parfaite et met en valeur le travail de colorisation et la plume de Bakki. Réellement rien à redire.

comics bearlands zombie bears tome 1 planche zombearsConcernant la colorisation et les dessins… Honnêtement… j’adore ! Regardez la couverture… franchement cela à de la gueule non ?! Le contenu est à la hauteur de la couverture ! Bien que le premier tome ne regorge pas de combats contre les zombears (c’est le petit nom que je leur ai donné), chaque planche est un plaisir pour les yeux !

Bon, et l’histoire là dedans ? Est-ce une parodie grotesque à la Shawn of the Ted… oups… Shawn of the Dead. Non pas du tout ! Jeremy Biggs a pris le parti de raconter une histoire sérieuse, même si le choix de la race du héros instancie un petit côté humoristique. Côté scénario, l’atmosphère du première tome est très Mad Maxienne. Des lieux, au contexte et aux costumes, nous pouvons voir que notre cher Jeremy a été très fortement influencé l’oeuvre de George Miller. Et ce n’est clairement pas pour me déplaire !

 

Concernant le contenu, le premier tome est contient 20 planches, soit 10 pages recto verso. Le rythme est plutôt bien dosé grâce à différents jeux de narration (ellipses, voix off, péripéties) sans jamais rentrer dans le too much. Le contexte et l’intrigue sont posés et la fin de ce volet en dis long sur le contenu du deuxième. Un changement de déco attendu, puisque celui-ci s’est principalement déroulé dans le désert alors que le prochain risque fortement d’être plus… urbain.

En résumé, un scénario post-apocalyptique original par le mélange zombies, ours et mad max. Une technique artistique solide et attrayante. Des dialogues qui tiennent la route… honnêtement, si ce au fil des tomes l’histoire se complexifie et que Bearlands : Zombie Bears possède un univers et un scénario solide… se sera une pure partie de plaisir.

Vraiment hâte que le TBP sorte !

note7

 

The Bear With No Name Bearlands Zombie bears affiche

 

 

 

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Tu nous mets l’eau à la bouche !!!

  2. esperons le voir en france un jour

  3. Comme la dit Loic -> Espérons le voir en france un jour ^^

  4. Ca à l’air bien marrant !!!

    Mais ça fait pas un peu juste 20 pages ??? en même temps, ça dépend du prix….

  5. J’adore tellement ces petites créatures adorables ! J’espère vraiment le voir en France un jour !
    En tout cas, c’est un plaisir à regarder *_*

  6. xd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*