BD Culture Z Papiers — 28 octobre 2012
Bobby Zombie

Auteur : Loran (Laurent Crene)

Édition : Physalis

Nombre de tomes : One shot

Nombre de pages : 48

Genre : Zombie, Humour

Prix : 10,50€

Date de parution : 1 juin 2012

 

 

 

Synopsis

Un petit zombie fait sa rentrée scolaire comme tous les enfants. Le problème c’est qu’il n’est pas un petit garçon comme les autres, ce qui va lui valoir de nombreuses mésaventures. Bobby essaie de s’intégrer et de se faire des amis mais ce n’est pas facile quand on est différent.

Pourquoi est-ce un zombie ? Va t-il dévorer sa classe ? Vous le saurez en lisant ce livre.

Avis

Bobby Zombie est un livre intéressant car la vision du zombie est plus large que celle que l’on peut attendre habituellement. Cependant pas d’inquiétude, le jeune garçon est bel et bien un zombie, sa chair se décompose,  il se démembre, mange des aliments plus que bizarre et grogne parfois. Mais il a aussi des caractéristiques de petit garçon : il parle, va à l’école et aimerait avoir des amis. Ce petit bonhomme est attachant car il n’est pas comme tous les zombies. C’est agréable de voir que le zombie se décline sous plusieurs formes.

L’ouvrage se présente en récits de 6 cases par pages. En réalité ce n’est pas vraiment des strips car il y a un fil rouge entre les différentes séquences et certaines font plus qu’une page.  L’idée de l’histoire courte permet de justifier parfois les sauts chronologiques et les changements de lieux. On peut noter qu’ils ne sont pas toujours bien sentis et quelque peu maladroits.Nous sommes à mi-chemin entre le strip et l’histoire, dans un récit hybride qui n’est pas nécessairement bien ficelé du point de vue narratif car le lecteur est en permanence entre les deux genres sans vraiment savoir où il se situe.
Si nous regardons l’histoire dans son ensemble, elle n’est pas originale, elle sent le réchauffé et la conclusion est plutôt brutale et trop rapide. Nous aurions aimé que le développement soit un peu plus long pour être moins brutal.

Le petit garçon fait des bêtises mais il est plutôt le souffre-douleur des autres. La blague tombe parfois un peu à plat. Nous ressentons souvent du dégoût face à certaines actions. L’humour se fonde sur des situations graveleuses qui sont rarement de bon goût. La momie prise pour un rouleau de papier toilette c’est trivial, on compatit car c’est dégoûtant mais ce n’est pas drôle.

C’est dommage car le personnage est une bonne idée mais l’image du zombie est trop simpliste et réductrice à certains moments.

Il y a tout de même des clins d’œil amusants. Les amateurs de séries anglaises et particulièrement de Doctor Who remarqueront forcément le Dalek dans le coin d’une case.

En ce qui concerne le graphisme, il est plutôt sympathique et lumineux. Bobby a une bonne bouille de zombie et les différents personnages sont bien pensés. On sent le trait français mais c’est bien fait. Les plans choisis sont intéressants et judicieux. Les problèmes de l’ouvrage sont plus du côté du récit et des détails choisis plus que le dessin. Pour une fois que l’on a un graphisme très vif, coloré, on ne va pas se plaindre. En tant que daltonienne, je peux enfin percevoir tous les détails de couleurs et ne pas me battre avec les nuances de marron, vert et kaki, le bonheur.

En bref

Un livre original possédant des qualités mais aussi de gros défauts comme l’histoire trop simple, le mélange maladroit de plusieurs genres et l’humour plutôt raté. En outre le personnage est attachant mais cela ne suffira pas pour nous convaincre.

On pourrait le rapprocher de Macchabée strips mais en moins bien. Dans le genre du strip, nous conseillons plutôt ce titre d’Ankama d’ailleurs, qui est de bien meilleure qualité et qui est vraiment un excellent ouvrage.

note5

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*