CDC – Etat d’alerte préventive 101

Vous connaissez les autorités américaines : toujours un plan en réserve, même contre les “aléas de la vie” du type attaque de la femme de 50 pieds ou de la créature des marais, invasions extraterrestres et bien d’autres. Et bien maintenant, depuis le 16 mai 2011 exactement, ils ont une nouvelle fiche : “l’apocalypse zombie”.

Ali S. Khan en est le rédacteur. Pour le situer, sachez qu’il est médecin et chirurgien, mais ce n’est pas tout : cet homme est également responsable du département prévention et plan d’action de l’agence américaine fédérale de sûreté et de santé publique (vous savez, le CDC). Donc vous l’aurez compris nous n’avons pas affaire à n’importe qui !

Voici un condensé de ce que vous pourrez trouver dans cet article :

Il y a toutes sortes de situations d’urgences pour lesquelles nous devons être prêt. L’apocalypse zombie par exemple. Vous pouvez rire, mais quand ça arrivera, vous serez heureux d’avoir lu ceci. Et peut-être allez-vous apprendre un ou deux trucs sur la façon de se préparer en cas de réelle contamination.

Ensuite, Ali S. Khan retrace rapidement l’histoire et l’évolution de notre perception du zombie, allant ainsi du vaudou à l’époque actuelle, pour en arriver enfin à la question que tout le monde se pose : comment puis-je me préparer à une apocalypse zombie ? Réponse ci-dessous :

Mieux vaut prévenir que guérir :

Alors, comment pouvez-vous vous préparer face aux zombies (ou à un ouragan, ou encore à une pandémie) ? Tout d’abord, vous devez avoir un sac d’urgence chez vous comprenant de l’eau, de la nourriture ainsi que quelques petites choses à ne pas oublier pour pouvoir tenir les quelques jours qui vous permettront de rejoindre un camp de réfugiés.

Voici quelques fournitures à inclure dans votre sac d’urgence (liste complète sur le site du CDC) :
– de l’eau (3,5 litres par personne par jour)
– de la nourriture non périssable
– une trousse de premiers secours et des médicaments
– quelques outils et accessoires (couteau, ruban adhésif, radio à piles, allumettes, eau de javel, savon…)
– un ou des vêtements de rechange ainsi que des couvertures de survie
– vos documents importants (permis de conduire, carte d’identité pour ne citer qu’eux).
Une fois votre sac d’urgence fait, réunissez votre famille pour préparer votre itinéraire et vos possibilités de repli (vous pouvez également mettre ce plan à exécution en cas d’inondation, de tremblements de terre ou autre).

Choisissez un lieu de rencontre pour votre famille afin de vous regrouper au cas où les zombies auraient envahi votre habitation ou votre ville. Souvenez- vous : les zombies ont faim et ils ne s’arrêteront pas avant de vous avoir dévoré. Il vous faudra certainement quitter les lieux rapidement. Planifiez vos itinéraires d’évacuation. Pour plus de sécurité : un point de rendez vous, plusieurs chemins.

Ne craignez rien, le CDC est prêt :

Si les zombies commençaient à se balader dans les rues, le CDC conduirait une enquête, comme pour n’importe quelle épidémie. Le CDC fournirait une assistance technique aux villes, Etats ou partenaires internationaux pour gérer une invasion zombie. Cette assistance pourrait inclure des consultations, des analyses en laboratoire, le traitement et la gestion des patients, et le contrôle de l’infection (y compris isolation et quarantaine).

Ce scénario conduirait à une enquête avec de multiples objectifs : déterminer la cause et la source de l’infection, puis déterminer les moyens de transmission et de propagation afin de savoir comment briser le cycle de transmission et de traiter au mieux les patients.

Si je pouvais rajouter un petit quelque chose au sac d’urgence, une ou deux armes… c’est toujours utile.

Bon vous l’aurez peut-être compris, ce texte du CDC a pour but d’informer les gens sur l’utilité de la préparation aux vraies menaces (tremblement de terre, inondation, pandémie, ouragan, tornade…), l’apocalypse zombie n’en faisant bien entendue pas partie. Pour le moment…

Consultez la version originale de l’article . Et comme au CDC ils sont gentils, vous trouverez ici un petit cadeau.

Auteur

Quartz14

Pigiste touche-à-tout ! Ouais, pigiste ! Rédacteur, c'est bien beau, mais j'ai pas l'temps, c'est qu'y a du zombie à tuer... Petit, petit, petit...

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Ah enfin. Ca fait plaisir de voir qu’une partie du gouvernement pense aussi comme ça.

    • Je pense plutôt que c’est une action pour former les gens à une catastrophe en tout genre, et qu’ils se sont servis du “buzz zombie” du moment pour faire du bruit :lol:

  2. Moi je pense que si jamais il y aurait une épidémie zombi, le gouvernement ne sera jamais capable d arranger la situation et sera vite submerger, car l armé n a jamais été formé a de tel scénario donc elle ne sera pas comment éliminer, voir juste contenir du mieux que possible l infection il seront donc vite déborder et la situation déjà alarmante ne pourra qu’empirer. Je pense même que si par miracle l arme arriverai a “gérer” l épidémie elle laisserai la population a elle même du moins elle s en occuperai un minimum, et elle ce concentrerai a la défense, préservation des secteur important comme les département scientifique etc… Donc si jamais il y a une épidémie zombi on est dans la merde. :oops:

  3. Si dans certains pays l’armée a été formée pour ce genre de cas et il faut se rappeller que l’épidémie n’est pas impossible car je vous rappelle que le virus du SOLANUM existe vraiment! :o

  4. ma soeur qui est biologiste m’affirme que même si les zombies existent, la décontamination sera un peu difficile, le temps de capturer un zombie, l’analyse(tissus muscles, sang,cerveau,poumon,coeur…), faire des tests, trouver l’antidote, l’expérimenter, mettre en place sur le marché l’antidote, ce sera déjà trop tard pour la terre :o

    • vivement 2012 qu’on se marre alors
      vais m’acheter une pelle et une batte de baseball moi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*