Actu Survie Dossiers News Survie — 25 octobre 2013
Cours de survie en ligne Module 1 Leçons 1 et 2

Leçon 1

Dans cette première leçon, le Dr. Christopherson vous présentera la hiérarchie des besoins de Maslow et comment elle peut expliquer les motivations du comportement humain.

Image de prévisualisation YouTube

“Dans cette leçon, nous allons utiliser la hiérarchie des besoins de Maslow pour expliquer les motivations qui sont à l’origine des comportements humains. Cette théorie couvre la gamme complètes des motivations humaines. Plutôt que de se pencher sur les maladies mentales ou les névroses, comme Freud et Skinner, Maslow observe et étudie des individus matures, créatifs, et accomplis et en parfaite santé psychologique pour voir à quoi ressemble leur vie. Certains d’entre eux dont Maslow étudie les vies sont Abraham Lincoln, Albert Einstein, Eleanor Roosevelt, Albert Schweitzer, aussi bien que des personnes accomplis de sa propre université. Il trouve que ces gens sont honnêtes, indépendants et s’auto-régulent et que la tendance humaine est de rechercher des relations humaines, l’amour, et la progression. C’est une théorie optimiste de la nature humaine  qui nous conduit dans le domaine de la psychologie humaniste des années 1950. Maslow dit que les comportements humains indésirables, les crimes, et la violence ne sont pas typiques de la nature humaine. Il pense que ces comportements résultent d’une frustration dans la recherche de nos buts et de nos besoins. Quand la société ou les individus difficiles nous empêchent de prendre soin de nous-mêmes, nous devenons névrotiques et mentalement malades. La théorie de Maslow est élégante. Elle est simple et compréhensible. Dans mes recherches, j’ai trouvé des articles dans le domaine de l’éducation et du management, de la communication et de la santé, qui, parmi d’autres, appliquaient la théorie de Maslow. Prenons un instant pour examiner cette théorie en détail. C’est une hiérarchie qui, comme vous pouvez le voir est simple mais puissante pour expliquer les comportements humains. Les prémisses de base sont que les gens doivent satisfaire leurs besoins de bas niveau avant qu’ils puissent atteindre les besoins de haut niveau. Nous reviendrons sur les niveaux dans un moment mais il est important de noter que dans cette théorie, les gens ne peuvent pas évoluer vers les niveaux supérieurs sans avoir satisfait les niveaux les plus bas. La théorie représente les différents types de besoins dans une pyramide. Les besoins les plus basiques sont en bas de la pyramide. Maslow dit qu’il n’y a aucune chance que nous puissions nous asseoir et écrire un poème si nous sommes dans une colère chronique, vivons dans un environnement dangereux, ou n’avons pas de relations sociales. Cela semble simple mais évidemment les gens ne sont pas simples. Progresser à travers les niveaux peut être un processus très complexe. Une leçon que nous apprenons dans The Walking Dead est que nous prenons pour acquis les besoins physiologiques, les besoins de sécurité, la vie de tous les jours et nous nous focalisons sur les relations humaines et les accomplissements. Dans la série, nous avons l’opportunité de voir ce qui arrive quand nos vies sont quotidiennement menacées. un des aspects les plus remarquables de la série et l’un de ceux qui m’a le plus attirée est que les zombies ne sont pas les gens les plus effrayants de la série. Un certain nombre de fois, quand nos survivants se sentent à l’abri des zombies, ils trouvent des menaces à l’intérieur de leur zone de sécurité. L’un est le conjoint d’un des survivants, l’autre est le leader d’un autre groupe de survivants, et un certain nombre d’autres groupes de survivants sont autant une menace que les zombies et beaucoup moins prévisibles. En fait l’immeuble du CDC était un refuge très sûr contre les zombies jusqu’à ce que le programme d’auto-destruction soit activé. Au moins, avec les zombies, il y avait une chance de se battre. Maintenant que nous en sommes là, nous allons étudier la théorie en détail. Dans la vie, nous montons et nous descendons dans la pyramide mais la plupart du temps nous ne nous focalisons pas sur les niveaux les plus bas. Dans certaines circonstances cependant, nous changeons positivement ou négativement. L’économie décline. Nous perdons votre emploi. On nous annonce que nous sommes atteint d’un cancer. Nous sommes victimes d’un crime. Ce sont des évènements inhabituels mais certaines personnes vivent dans des conditions permanentes de danger et de privation. Les enfants qui vivent dans des maisons où il y a des dysfonctionnements, qui sont victimes de violences domestiques, les victimes d’actes terroristes sont des exemples de gens qui ne peuvent pas satisfaire leurs besoins de base sont nombreux. Évidemment, les zombies dans The Walking Dead, menacent les survivants, contrecarrent leurs désirs et leurs capacités de satisfaire leurs besoins, en gardant le groupe dans une anxiété constante à propos de la nourriture, des abris, de la sécurité qui sont des besoins de base. Maslow divise la pyramide en 2 groupes. Satisfaire les besoins de manque, c’est remplir un vide. Atteindre les besoins les plus hauts, c’est un processus d’expansion personnelle. Les 4 niveaux : besoins physiologiques, de sécurité , d’appartenance et d’estime de soi, opèrent comme des carences quand nous cherchons à nous accomplir. Les  besoins de croissance sont au sommet. Si et seulement si tous les besoins au-dessous ont été satisfaits, nous pouvons nous focaliser sur le sens de nos vies et nous engager dans des activités créatives. Maslow a un survivant au plus haut niveau comme nous le verrons. Quand nous ne satisfaisons pas ces niveaux de manque les plus bas, nous n’éprouvons pas de symptômes physique mais une anxiété très forte, nous nous sentons irrésistiblement envieux, et angoissé. Ces sentiments nous gardent focalisés sur ces besoins inférieurs et nous empêchent même de penser aux besoins supérieurs. Nous ne pouvons pas être ouverts à eux. Au niveau le plus haut, nous ne ressentons pas de vide. Nous ne ressentons pas de manque. Là, les besoins sont internes, nous nous focalisons sur notre accomplissement personnel, nous cherchons à enrichir nos vies, à les rendre plus remplies, nous cherchons à faire des expériences au sommet. Regardons de nouveau ces niveaux. En bas se trouvent nos besoins les plus basiques : l’air, l’eau, la nourriture et les besoins corporels (sexe, autorégulation du corps, uriner, déféquer, hormones, homéostasie). Nous devons satisfaire ces besoins pour survivre mais la plupart du temps c’est une routine. Nous avons faim, nous mangeons. Nous sommes fatigués, nous dormons. Notre corps se régule lui-même. Nous n’avons pas à nous soucier de savoir si notre cœur va continuer à battre régulièrement, par exemple. Maslow référence dans ce concept d’homéostasie tout ce qui effectue un travail d’équilibre. Occasionnellement, nous interrompons cela en faisant de l’exercice, en jeûnant, en ayant peur, et les hormones explosent alors pour nous aider à gérer ces situations immédiates, puis reviennent à la normale. Maslow place le sexe dans ce niveau, en faisant la différence entre besoin sexuel et intimité sexuelle, qui, elle, se situe au troisième niveau. Dans notre série The Walking Dead, nous voyons deux relations de ce niveau le plus bas : celle de Lori et Shane dans la saison 1, et celle de Maggie et Glenn dans la pharmacie dans la saison 2 mais plus après pour Maggie et Glenn. Et Andréa et le Gouverneur dans la saison 3 ? Où se situe leur relation dans cette pyramide ?

En cas d’obstruction aux besoins physiologiques, les enfants ne peuvent pas apprendre si leurs besoin physiologiques ne sont pas satisfaits, raison pour laquelle il y a des cantines dans les écoles. Et bien sûr nous ne pouvons pas parler à un drogué de la désintégration de sa famille qui a justement induit cette addiction. Nous devons arrêter cette irrésistible envie de rester dans la douleur avant qu’ils soient capables de nous écouter. Les besoins physiologiques sont exigeants et insistants. En fait, une des façon de distraire les gens de leur hauts niveaux de besoins est de menacer leurs bas niveaux de besoins. A travers l’histoire, cette stratégie a effectivement été utilisée par les monarques sur les membres d’une société. Nous  voyons ceci arriver à Woodbury.

Ici, nous voyons Glenn et Maggie prendre des risques pour aller chercher de la nourriture  pour le groupe jusqu’à la ville. La plupart du temps, nous ne nous mettons jamais nous-mêmes dans des situations dangereuses délibérément, mais pour satisfaire nos besoins physiologiques, quelquefois nous devons le faire.

Une fois que nous avons satisfait nos besoins physiologiques, nous cherchons de l’ordre et de la stabilité dans le monde chaotique dans lequel nous vivons. Quand les besoins physiologiques ne sont jamais menacés, cette résolution devient urgente. Quand nous craignons pour nos vies, nous sommes hyperconcentrés. Nous voyons cela quand les zombies passent à travers eux et que les survivants sont obligés de se cacher sous les voitures. Ils étaient en train de fouiller dans les voitures pour trouver des provisions et des médicaments quand les zombies se montrent. Tout s’arrête jusqu’à ce qu’ils soient de nouveau en sécurité. Puis ils étaient de nouveau capables de fouiller dans le bric à brac des voitures. Une fois que leur sécurité ne pouvait être assurée plus longtemps, ils devaient bouger et partir. Ils ont trouvé la ferme. Ils étaient de nouveau en sécurité pour un moment. Mais comme nous le voyons dans cette scène, ils doivent partir de une fois de plus. Rick et son groupe trouvent la prison. Une fois que les zombies sont enfermés à l’extérieur, et qu’ils se sont assurés d’avoir trouvé une source de nourriture, alors ils se savent de nouveau en sécurité. Ce que nous  en apprenons, c’est que nous prendrons des risques pour notre sécurité, pour avoir de la nourriture et de l’eau, si c’est nécessaire. Les gens qui vivent avec des menaces sont incapables de passer ce niveau. Si nous vivons dans un environnement sécurisé, nous commençons à le considérer comme acquis. Dans notre culture moderne, nous pouvons créer un réseau de sécurité en vivant dans un voisinage sécurisé, en installant des alarmes, en achetant des assurance et en mettant de l’argent sur des comptes bancaires.

Voici quelques moments où notre groupe de survivants était menacé. Si les menaces sur notre sécurité sont extrêmes, comme dans notre série ou moins urgentes mais toutefois sérieuses, il nous est impossible de penser à des relations humaines, de travailler, ou d’avoir un but à long terme. Quand nos besoins physiologiques et de sécurité sont satisfaits, nous arrivons à des besoins de rencontres sociales. C’est ce que Maslow appelle les besoins d’amour et que nous verrons dans la seconde leçon.”

Leçon 2

Dans cette seconde leçon, le Dr. Christopherson  finira de vous présenter la hiérarchie des besoins de Maslow, en mettant l’accent sur les plus hauts niveaux de besoins.

Image de prévisualisation YouTube

Reprenons notre étude là où nous l’avions laissé, au niveau de ce que Maslow appelle les besoins d’amour. Les survivants étaient dans un bel et bon endroit à la ferme, avec beaucoup d’eau et de nourriture, et dans un refuge sécurisé. Une fois que le plus bas niveau de besoins est satisfait, on se dirige vers les niveaux supérieurs de besoins. Chez les enfants, il s’agit de l’attention de leurs parents. Chez les adolescents, il s’agit de rencontre avec d’autres adolescents. Chez les adultes, il s’agit de relations intimes. Ces relations consistent à donner et prendre, dans les deux sens. C’est un besoin de carence cependant car les relations humaines comblent un vide. Nous sommes attirés par les gens et ressentons cette attraction. Quand l’amour se termine, nous le ressentons aussi par le sentiment de perte. L’envie irrésistible de ce niveau nous rend conscient de la solitude, du vide, et du rejet. Nous ne pouvons pas être à ce niveau élevé sans sécurité, par exemple, ici, Carole avec son mari juste avant qu’il la frappe parce que ses amis essaient de la défendre. Carole ne peut même pas avoir de relations amicales avec des femmes. Personne n’est triste de voir ce personnage partir. Après son départ, Carole s’ouvre réellement et développe des relations sociales avec le groupe dès que son mari quitte la scène. Avec beaucoup de femmes, avec Daryl, avec Carl, elle est capable de se lier car elle a cette sécurité qui lui permet de le faire. Voici une photo de nos survivants quand ils trouvent la prison au début. Ils sont maintenant en sécurité et ont une source de nourriture. Ils peuvent faire des plans pour le futur. Hershel parle de planter un jardin. Ils planifient l’arrivée du bébé de Lori pour bientôt. Ils sont inquiets pour Andrea qui manque toujours à l’appel. Les adultes recherchent de l’intimité à ce moment-là. C’est différent du besoin de sexe du niveau physiologique de Lori et Shane. Ici, nous voyons que Glenn et Maggie sont capables de développer une relation profonde avec la sécurité des murs de la prison. Ironiquement, si nous faisons un zoom arrière sur la scène, nous voyons les zombies au-delà de la barrière derrière eux. Une fois que nous sommes capables d’établir une relation sociale stable de qualité, nous pouvons passer au niveau supérieur qui est le besoin d’estime de soi, le besoin de respect des autres et de soi-même. Nous avons besoin de nous engager dans des activités qui nous permettent de contribuer et de nous sentir acceptés et valorisés dans le groupe. Nous trouvons cela dans notre travail, nos hobbies et nos autres intérêts. Si nous sommes incapables de satisfaire ces besoins, nous souffrons de sentiment d’infériorité, d’une basse estime de soi, et d’impuissance. Nous recherchons par-dessus tout le respect des autres, et même la gloire et la notoriété. Il y a deux types de besoin d’estime selon Maslow : le respect des autres qui est le type bas et le respect de soi-même qui est un type haut. Et nous gagnons le respect de nous-mêmes en acquérrant les compétences pour surmonter les tâches, en recherchant des expériences avec un challenge. Le gouverneur a certainement un respect de lui-même et une grande confiance en lui et il n’est pas vraiment concerné par la façon dont les autres le voient. Au contraire, Andréa, partout dans la série, recherche l’approbation des autres. Même quand elle est en colère contre Dale un peu plus tôt, elle veut encore qu’il respecte ses choix. Ce sont deux scènes intéressantes dans notre série où les personnages sont capables de se hausser au niveau des besoins d’estime. Le premier est Daryl cherchant une rose Cherokee, symbole d’espoir pour Carole. Ils sont en train de développer une relation intéressante basée sur le respect et l’admiration. Au début, Daryl avait un comportement abusif avec Carole et Carole était sa victime. Elle avait peur de lui. Éventuellement, Daryl s’excusait pour ses remarques auprès d’elle pour l’avoir blâmée au sujet de la disparition de Sophia et la rassurait sur le fait qu’il continuerait les recherches. Dans la seconde scène de Vatos  (quel magnifique épisode c’était!) Rick et Guillermo partage la cachette des armes. Nous voyons que Guillermo protège un hôpital pour les survivants et alors que leur rencontre initiale est une confrontation, il arrivent à un respect mutuel, presque mutuel. Rick respecte Guillermo mais Guillermo pense encore que Rick est irréfléchi. Alors que la relation de Glenn et de Maggie commence, Glenn avoue à Maggie qu’il s’est caché pendant l’échange de coups de feu avec Dave et Jimmy qui voulaient trouver la ferme parce qu’il se soucie d’elle. Il a sacrifié son besoin d’estime, son respect de lui-même à cause de son incertitude concernant sa relation avec Maggie. Une fois que sa relation avec Maggie est stable, il peut atteindre ce niveau. Une fois que ces quatre niveaux de besoins sont satisfaits, nous cherchons tous à atteindre le plus haut niveau. Le plus haut niveau de Maslow est l’accomplissement de soi. C’est la partie la plus intéressante de cette théorie. Elle a été aussi revue un peu par Maslow et je vais vous en parler aussi. Le plus haut niveau est marqué par un désir de croissance, nous sommes ici proactifs, plutôt que de remplir les trous ou de remplir la carence des besoins des niveaux inférieurs, c’est un désir d’être tout ce que nous pouvons être, encore et encore. Apprendre plus, expérimenter plus, donner plus. Nous voulons devenir le parent idéal, l’artiste, le professionnel, l’amoureux, l’enseignant, indépendamment du chemin que nous choisissons de prendre. Pour être le meilleur de ce que nous pouvons être. Maslow croit que ce niveau apporte un sens de la paix et de la plénitude comme nous nous focalisons sur les expériences de sommet et prévoyons des standards éthiques. Nous nous connaissons nous-mêmes et nous acceptons ce que nous trouvons. Aristote parlait de comment trouver notre but dans la vie. C’est basiquement ce dont il parlait. Voici quelques caractéristiques : acceptation de soi-même et des autres, spontanéité, autonomie, apprécier les gens, nous nous consacrons à notre travail, nos relations humaines et les causes importantes qui composent nos vies. Le lien que nous avons cette semaine avec vous est une excellente description lente d’auto-accomplissement. En 1970, Maslow étendit sa théorie à huit niveaux en en ajoutant trois : cognitif avec recherche de connaissances, esthétique avec beauté et transcendance avec aide des autres. Actuellement la transcendance est même plus haut sur la pyramide que l’accomplissement de soi, par lequel il faut passer pour atteindre la transcendance. J’aime cette scène, la situation ironique étant qu’il y a des zombies dans la grange. Hershel le sait. Rick, Shane, et les survivants ne le savent pas. Hershel se sent encore en sécurité. Rick prend soin des besoins de bas niveau de sa famille et du groupe. Hershel rattrape le retard dans ses recherches. Je ne peux imaginer Rick s’asseyant avec le livre à ce tournant de la série. Donc nous voyons qu’ils se situent sur des niveaux très différents de la hiérarchie de Maslow.

Bien, nous venons de voir la théorie de Maslow. Naturellement, il y a d’innombrables articles et livres et nous avons juste couvert l’essentiel. La principale critique trouvée dans mes recherches est que tandis que les besoins ont été validés au fil du temps, l’ordre des niveaux varie et dans certaines cultures, l’estime est plus basse dans les niveaux et les gens prennent des risques de sécurité pour l’estime de soi, ce qui n’est pas le cas dans nos cultures occidentales. De même, les gens peuvent régresser dans les niveaux, ce qui est bien mis en évidence dans notre série. Ils régressent au niveau 1 ou au niveau 2 et il leur est alors extrêmement difficile de garder des relations sociales ou d’apprendre quoi que ce soit. Une critique sociale accuse  Maslow  pour son “ma génération” marqué par l’égocentrisme et le droit, se concentrant d’abord et principalement sur soi-même. Cependant Maslow croit que ces gens n’auraient jamais atteint le niveau d’accomplissement de soi et restent actuellement collés au niveau des besoins de manque de bas niveau. Maslow permet une grande liberté d’action mais le souhait qu’il avait était de souligner davantage le fait d’être désintéressé.

Donc nous avons là matière à penser. Certains des personnages ont-ils atteint le niveau d’auto-accomplissement ? Certains d’entre eux avaient-ils atteint le niveau d’auto-accomplissement avant l’apocalypse ? Nous avons quelques candidats et quelques possibilités : Hershel, Dale, Guillermo, le gouverneur ? Voilà une question intéressante.

C’est la fin de la leçon et j’espère que vous prendrez quelques minutes pour lire certains des liens que nous avons mis pour vous dans ce module sur la description de l’accomplissement de soi ainsi que sur certaines façons dont la hiérarchie de Maslow est utilisée dans le milieu des affaires et dans l’éducation. “

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*