Actu Survie Dossiers News Survie — 11 décembre 2013
Cours de survie en ligne Module 7 Cours 1

Module 7 Cours 1

Dans ce premier cours de physique, le Docteur Dennin définit l’énergie, l’élan et la force comme des principes clés pour comprendre l’interaction entre des objets, en essayant particulièrement d’invoquer les dégâts.

Image de prévisualisation YouTube

” Bienvenue dans le cours 1 de la physique des dommages. C’est fondamentalement une excellente semaine où nous allons parler de physique, de beaucoup de différents sujets de physique, que nous allons insérer dans le contexte des dommages. Vous allez voir pourquoi nous faisons cela. La principale raison pour laquelle nous allons utiliser la physique ici est que la physique décrit les interactions  entre les objets, dont nous avons sur cette diapo un bon exemple : celui de l’interaction d’une batte de baseball avec une tête de zombie. Ici vous avez une interaction et il y a un impact de cette interaction dans ce cas, un certain degré de dommages, et l’idée principale est que la physique est dans tous ces types d’interactions. Cela ne concerne pas seulement les dégâts, les dommages, cela peut aussi concerner les interactions qui ne causent pas de dégâts, mais vous devez presque toujours avoir deux ou plusieurs choses qui interagissent d’une façon quelconque. Un exemple classique peut être les planètes si vous y pensez, qui tournent autour du soleil. Cela n’entraîne pas de dégâts mais c’est définitivement une interaction entre le soleil et les planètes. Donc, quand nous nous penchons sur cette sorte de choses, de quoi avons-nous besoin ?

- nous avons à définir quels sont nos objets, ce peut être des particules ou peut-être de la lumière, ce peut être des objets réellement gros comme des battes de baseball ou des balles, ce peut être des particules réellement petites comme des atomes.

- nous devons connaître l’état de nos objets, sont-ils en déplacement, c’est une des choses qui fait partie de leur état. Quelle est leur position relative de proximité l’un par rapport à l’autre, c’est une autre chose clé variable de l’état de nos objets dont nous allons parler,.

- et quand finalement une fois que nous avons l’état de nos objets, nous avons besoin de décrire l’interaction entre eux. Ceci est souvent fait au travers des forces, qui sont la meilleure façon de parler d’interaction et c’est ce que nous allons apprendre dans ce cours.

Maintenant, nous voulons définir un couple de termes clés avant de commencer.

Le premier est l’énergie. La définition classique de l’énergie est sa capacité à faire un travail mais pour beaucoup de gens, cela ne nous aide pas beaucoup parce qu’alors, nous avons à définir le mot travail dont nous ferons mention un peu plus tard. Je pense que la meilleure façon de penser à l’énergie est comme un simple nombre qui est utilisé pour décrire les mouvements et les positions  relatives dans le système, et donc, vous pouvez utiliser des changements de ce nombre pour parler de changement de l’état du système. L’énergie détermine donc les possibles changements de l’état. C’est comme l’argent qui est un nombre. Si je vous demande combien d’argent vous avez, l’argent peut être divisé en différents types de monnaies, portant différentes dénominations. Donc votre fortune totale peut être du liquide, des actions, des obligations, des capitaux propres dans votre maison, et même dans le liquide, ce peut être des billets en dollar, des pièces, qui peuvent être à la banque ou pas. Donc l’état total du système entier de votre argent dépend de beaucoup d’éléments individuels. Donc, si nous parlons d’énergie, un des fondamentaux est l’énergie cinétique. C’est comment vous allez bouger et nous écrivons cela dans une formule : 

énergie cinétique = 1/2mv²

la moitié de la masse, qui est la quantité de la substance que vous avez, multiplié par sa vitesse au carré.

Donc, si vous vous rappelez la série, très tôt dans le premier épisode, vous avez la voiture qui bouge, donc il y a de l’énergie cinétique, elle frappe la grille, elle se retourne et elle explose. Donc qu’avons-nous ? Nous avons la voiture qui avance donc de l’énergie cinétique., KE en abrégé, puis le choc contre quelque chose, ce qui la fait se retourner. Notez que nous avons une rotation qui intervient, qui est un nouveau type d’énergie, donc nous avons un type d’énergie qui rentre dans une autre,  le montant total est encore le même mais nous changeons où il se trouve, nous changeons l’état, et nous gardons une trace de cela en nous demandant où est allée l’énergie, et donc éventuellement la voiture  explose., il y a un broyage de la voiture, il y a du feu, il y a un grand bruit, donc l’énergie s’en est allée dans toutes ces sortes de différents endroits et c’est une autre façon de garder la trace de l’énergie.

Maintenant, notez le problème avec l’énergie, c’est qu’un  simple nombre ne nous dit pas où nous allons, si nous sommes intéressés par l’état du mouvement, alors que le mouvement prend toujours en compte la vitesse laquelle vous bougez et la direction dans laquelle vous allez. Si je m’apprête à faire feu avec cette arbalète verrouillée sur quelqu’un,  je dois connaître la direction. Si je ne connais pas la direction, je ne sais pas si j’aurais du succès ou non. Cette idée clé, en physique, nous l’appelons un vecteur et c’est quelque chose où nous avons un chiffre, c’est le symbole d’un chiffre, qui nous dit s’il est grand et la direction. Pour vous représenter ce qu’est un vecteur, mettons une flèche au sommet (voir diapo) et cette flèche nous rappelle tout ce que nous avons besoin de savoir sur la direction.

Maintenant l’élan nous renseigne seulement sur l’état du mouvement, il n’a rien à voir avec les positions relatives qui influencent l’énergie. Nous reviendrons là-dessus mais c’est une chose très utile quand vous essayez de décider si vous allez réussir ou pas, parce qu’alors, vous aurez besoin de connaître la direction. 

Le terme clé final que vous devez réellement connaître est la force parce que nous avons mentionné que nous avions besoin de mesurer combien l’interaction entre les objets était grande, c’est donc la mesure de l’interaction entre deux objets et les forces sont réellement définies en utilisant les lois de Newton et il y en a 3. La première loi nous dit juste de façon basique que sans force, la direction et la vitesse ne changent pas pour un objet, et c’est réellement juste ce qui définit le cadre de référence, pour utiliser un terme technique, où nous voulons considérer les choses, c’est une ligne de base qui assemble les choses pour nous. Les 2 lois suivantes sont beaucoup plus importantes et nous allons les étudier. La seconde loi nous dit qu’une force cause un changement sur l’élan. Un des états clés de mouvement des objets, c’est ce qu’une certaine force fait à un simple objet  et c’est la force totale la question. Maintenant, la force, comme l’élan, a une direction. C’est la question de savoir dans quelle direction vous atteindrez l’objet qui détermine quel chemin prendre, et, comme elles ont des directions, deux forces ou plus peuvent s’annuler l’une l’autre, ce qui est une idée importante que nous verrons dans une seconde. La troisième loi nous dit basiquement que quels que soient les deux objets qui interagissent, ils vont finir avec la même force, égale et opposée, s’ il y a seulement une simple interaction entre deux objets. Donc regardez la diapo, c’est votre porte. Elle va interagir avec deux choses.  La fixation de la chaine sur la porte ici, qui pousse sur la porte, dans la direction de la fermeture, et la porte qui pousse dans l’autre sens sur la fixation de la chaine. C’est la troisième loi. C’est une réaction égale et opposée, c’est une simple force qui se produit entre deux objets et qui est la clé des choses. Simple interaction, deux objets. Maintenant, plus d’un objet réagit avec la porte, il y a aussi le zombie. Le zombie applique une force sur la porte de cette façon, dans le sens de l’ouverture et la porte pousse le zombie dans l’autre sens. Une autre paire égale et opposée, mais qui ne s’annulent pas parce que ce sont des forces sur deux objets différents. Il y a une interaction entre deux objets, même force, agissant sur deux objets dans des directions opposées. Pour la porte ce qui s’annulent c’est la force de la fixation de la chaine sur la porte et la force du zombie sur la porte. Notez qu’elles sont dans deux directions différentes pour garder la porte en place. Si le zombie pousse plus fort que la force de la fixation de la chaine sur la porte, elle va casser et la porte va s’ouvrir.  Si la force de la fixation de la chaine sur la porte est plus grande que celle du zombie, ou que vous l’augmentiez en poussant, c’est le bras du zombie qui va casser.  Donc, il est réellement important quand vous parlez de physique, de regarder attentivement les choses et de garder en mémoire cette troisième loi sur une simple force entre deux objets, deux objets qui se battent l’un contre l’autre, ce qui concerne l’interaction. La seconde loi concerne ce qui arrive à un simple objet du à toutes les forces qui agissent sur lui, les zombies et la chaine. Vous pouvez aussi revenir à cette diapo pour la revoir. Voilà, c’est la fin du cours 1 et de nos définitions.”

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. Très utile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*