Actu Survie News Survie — 17 décembre 2013
Cours de survie en ligne Module 8 Au delà des zombies

 

Module 8 Au delà des zombies

Nous avons pensé qu’il serait super de lancer un défi à la faculté pour notre table ronde, s’ils devaient reconstruire le système éducatif dans un monde post-apocalyptique, que feraient-ils ? Que feriez-vous ?

Image de prévisualisation YouTube

“Bonjour tout le monde. Je suis triste que ce soit notre dernière table ronde. Mais je pense que nous pourrions terminer cette saison de cours et cette table ronde avec une grande question pour vous. Vous avez tous passé beaucoup de temps dans le système éducatif, à la fois dans ce pays et dans d’autres pays. Comment reconstruiriez-vous le système éducatif après un traumatisme post-apocalyptique comme cela ? Feriez-vous les choses telles qu’elles sont ici ? Feriez-vous les choses différemment ? Mike, peut-être que je commence avec vous ?

- Une des choses que je pensais quand nous avons planifié cette question est la chance d’une sorte de reconstruction naturelle à partir des différents types de système que nous avons à travers le monde, les différentes façons de faire une éducation en prenant une partie du meilleur de chacune. C’est positif. Je pense à deux choses que j’ai vu particulièrement aux USA. L’une que nous pourrions améliorer est une meilleure reconnaissance des divers styles d’apprentissage et des buts et des capacités. Nous avons tendance à avoir une seule technique d’éducation. Nous faisons des choses avec l’éducation que nous ne ferions jamais avec les sports, les arts, la musique, où nous reconnaissons une gamme de talents, de buts et d’initiative qu’ont les étudiants. L’autre chose, même si celle-ci présente un petit biais, j’espère qu’il pourra y avoir plus de respect et de valeurs dans le système éducatif. Je pense que nous avons une étrange relation avec nos enseignants dans ce pays, parce que nous avons tendance à les voir comme des produits, nous avons tendance à les voir différemment. A cause de comment nous les traitons. Nous n’obtenons pas toujours nécessairement le meilleur de nos enseignants, parce que nous ne savons pas, donc nous mettons le meilleur en eux, et nous leur donnons notre meilleur soutien. Je sais qu’il y a un biais en tant qu’enseignant, mais j’ai vu qu’il y a quelque chose de différents dans d’autres cultures, que nous pourrions introduire dans notre système d’éducation, et regrouper pour le construire au top. 

Zuzana, l’éducation peut-elle être considérée comme une partie de la responsabilité de la Santé Publique ou des Agences de Santé Publiques ?

- Oui, actuellement j’ai une idée très très forte de quelles sortes de changement devraient être faits dans l’éducation. J’ajouterais définitivement des classes sur la santé en premier, je veux dire depuis l’école primaire est j’ai toujours pensé que si la classe était informée des sujets de santé, elle serait plus près des mathématiques, plus près de tout ce qui concerne la santé, donc ce serait quelque chose que tout le monde apprendrait, pas seulement les enfants mais aussi les parents parce que les parents dépensent tellement de temps et d’argent pour que les enfants aillent à l’école et apprennent, vous savez, à lire et à écrire, et tout, mais rien sur la santé., je veux dire, une information basique, et si vous y pensez, maintenant que nous sommes en train de parler de l’apocalypse, qu’est_ce qui est plus important que notre santé ? La santé, si vous êtes en bonne santé, alors toutes les choses sont possibles à faire, et une autre chose aussi importante que la santé du corps est celle de l’esprit, donc si vous savez que vous êtes en bonne santé, vous pouvez trouver la façon efficace d’étudier et de tout faire. J’espère que Sarah sera d’accord avec moi.

- Je suis en désaccord avec quelque chose que vous avez dit au début de votre commentaire. Vous avez dit que vous vouliez le faire pendant toute la scolarité depuis l’école primaire. Je ne suis pas d’accord avec cela. Je vais dire que dans un monde post-apocalyptique c’est une grande opportunité d’abolir la graduation de l’enseignement. Je ne pense pas que le système éducatif américain ayant un système basé sur les graduations, comme beaucoup d’autres pays, ait beaucoup de sens. Je pense que l’apprentissage devrait être basé sur l’accomplissement et le progrès plutôt que d’avoir un ensemble de temps avec une première année où vous êtes supposés apprendre ceci, et après vous passez à la seconde année, et tous les étudiants seront dans des endroits différents, et tout le monde bougera, et il y aura des sortes de départs dans un même endroit pour passer à l’année supérieure. Donc je pense que dans un monde post-apocalyptique, l’abolissement de l’infrastructure serait une grande opportunité de reconstruire une approche étudiante plus individualisée, comme ce dont Mike parlait, où l’accomplissement de chaque étudiant est plus important, où chaque étudiant doit avoir une sorte de but différent basé sur l’ensemble de leurs qualifications, de leurs niveaux de capacités.

Joanne, vous enseignez beaucoup de sujets variés, et particulièrement et particulièrement aux étudiants de première année, ici à l’université. Que pensez-vous des commentaires de Sarah, Mike, et Zuzana ?

- Et bien, une des choses à laquelle je pensais avec ce que disait Sarah, sur l’abolition des graduations, et sur la focalisation des accomplissements, c’est que j’avais eu une opportunité, j’étais dans le monde corporatif depuis des années et j’avais eu la possibilité de revenir à l’école, et quand j’y suis revenue, j’ai pensé “Oh mon Dieu, je souhaite ne pas avoir à apprendre tout cela, il y a tellement de choses.” Et une des choses qui m’a stupéfiée est combien les gens apprennent les choses différemment. Et je sais que l’éducation incorpore beaucoup de tout cela maintenant mais quand j’étais enfant, ce n’était pas le cas. Nous étions juste forcés d’être assis à un bureau, et en rang, c’était cela, et non l’idée de se focaliser sur comment les gens apprennent, et aussi de leur enseigner depuis le tout début qu’ils seront des étudiants toute leur vie, qu’ils doivent étudier 12 ans, et que quelque chose comme ces MOOC nous enseigneraient et que les gens seraient réellement en colère contre l’éducation, et que nous aurions à stopper l’éducation formelle à un certain moment. Donc certaines choses dont Sarah parlait sur commencer dès le début à un très jeune âge, en préparant les gens à se focaliser sur leur accomplissement, et apprendre, c’est le projet d’une vie qui ne s’arrête pas. Je pense que nous avons une opportunité réelle de faire quelque chose de différent.

Absolument et beaucoup de ces idées sont les raisons pour lesquelles nous avons tous décidés de créer ce MOOC ensemble. C’est comme proposer aux gens une opportunité d’apprendre à n’importe quelle période de leur vie, une diversité de sujets incluant la santé, de les aider à apprendre sur la base de leur accomplissements et pas nécessairement sur la base de leurs diplômes, et de leur donner une opportunité réelle de s’amuser un peu avec l’éducation. Donc nous espérons que vous vous êtes amusés lors de ces tables rondes et nous avons apprécié que vous nous ayez suivis. Reposez-vous bien après tous ces cours.”

Le Docteur Bic demande au Docteur Brown sans quoi il ne pourrait pas vivre dans un monde de zombies. Pensez-vous que son estomac grondait quand il a répondu ?

Image de prévisualisation YouTube

“Nous sommes de nouveau avec le Dr Brandon Brown. Bienvenue dans notre discussion et merci de partager vos informations avec nous. J’ai une autre question spécifique pour vous. Quel serait le luxe qui vous manquerait le plus en temps d’apocalypse ?

- Merci pour la question, Dr Bic. Je pense que la chose qui me manquerait le plus serait juste d’être capable d’aller à l’épicerie, de prendre quelques légumes, viandes, jus d’orange, lait, toutes ces choses que nous tenons pour acquises dans notre vie de tous les jours. Donc c’est cela qui me manquerait le plus parce que maintenant, je voudrais sortir et chasser, semer ma propre récolte, m’occuper de la ferme et que c’est beaucoup plus de travail que les gens ne le pensent, donc nous prenons réellement ces choses comme acquises.

Merci pour votre réponse. Cela veut peut-être dire pour nos étudiants qu’ils doivent peut-être penser à cela, comment planifier une ferme, apprendre les plantes et les légumes, et toutes ces informations qui peuvent devenir utiles en cas d’apocalypse. Merci, Dr Brown.”

Le Docteur Bic demande à Allison Hickey sans quel article de luxe elle ne pouvait pas vivre dans un monde post-apocalyptique. Son article “de luxe” est la clé de sa survie.

Image de prévisualisation YouTube

“Bienvenue de nouveau, Allison Hickey, directrice exécutive de l’Association américaine des Diabétiques. J’ai une question supplémentaire pour vous. Quel serait le luxe qui vous manquerait le plus dans cette situation apocalyptique ou n’importe quelle situation catastrophique ?

- Et bien, pour moi, parce que je vis avec des diabétiques, ce serait la réfrigération. Beaucoup de gens ne savent pas que l’insuline, le produit que les gens utilisent, le médicament que les gens utilisent pour gérer leur diabète, spécialement les diabètes de type 1, est très sensible à la chaleur. Et donc, si nous perdons toute l’insuline, ce serait une très très mauvaise situation. Donc, je voudrais définitivement une réfrigération pour garder l’insuline active.

Merci de partager cette information avec nous, c’est très très important. Merci “

 

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*