Cours de survie en ligne Module 8 cours 1

Module 8 cours 1 : le stress et ses conséquences

Dans ce premier cours sur le stress et la science de l’espoir, le Docteur Bic présente les causes diverses de stress et l’impact que les facteurs de stress ont sur le corps humain. Le caractère familier avec la nature scientifique du stress peut nous aider à comprendre mieux les actions des survivants dans la série.

Image de prévisualisation YouTube

“Cours 1 : le stress et ses conséquences. Le mot stress n’est probablement pas inconnu de vous mais savez-vous que l’Organisation Mondiale de la Santé appelle le stress une épidémie globale ? Et oui, vous allez apprendre au travers de ces discussions que le stress peut tout à fait être corrélé avec l’expression de différents types de maladies et de manifestations. Quand nous pensons au stress, je ne sais pas si vous pensez à tout cela. Vous pensez probablement “Oh, cette situation déclenche le stress. Mais ce n’est pas toujours la situation qui déclenche le stress, c’est plus la perception que vous avez de ces différentes situations ou hypothèses que vous ressentez. Et bien, c’est cela le stress. Mais ce n’est pas le stress en lui-même mais comment vous le ressentez, comment vous pensez à tout cela, et nous apprendrons aussi ce qu’est le stress sans les facteurs de stress. Donc je voudrais revenir au Dr Hans Selye qui est le premier à avoir utilisé le mot stress. Quand nous revenons en arrière historiquement. Il a juste toujours pensé “Et bien nous pourrions utiliser le mot tension, la tension c’est d’être dans une situation stressante, mais il en arriva au mot stress et nous pouvons aussi l’appeler le père de ce concept. Et maintenant, quand nous en parlons, nous aimerions définir et décrire le stress. Quand nous pensons à la définition, il est parfois difficile de définir cela complètement. Dans la majorité de la littérature,  nous pouvons voir que les recherches confirment que le stress est une sorte de sensation d’être hors de notre contrôle, et c’est toujours stressant. Et une autre définition populaire du stress est une condition d’expérience de sentiments quand une personne perçoit que la demande excède les ressources personnelles et sociales qu’un individu est capable de mobiliser. Maintenant, quand nous nous penchons un peu sur le stress, c’est la colère, l’anxiété, la peur, la dépression, l’impuissance, le désespoir, donc c’est quelque chose, des sortes de choses émotionnelles qui vous sont tout à fait familières, et qui se produisent à la fin quand vous avez été exposés avant à des facteurs de stress. Donc quelques unes de ces choses émotionnelles arrivent de cette situation stressante que vous subissez et vous êtes le témoin de cela. Nous avons aussi besoin de clarifier certaines choses sur le stress et vous pouvez voir sur la diapo que nous pouvons parler de stress neutre. C’est la situation dans laquelle vous n’avez presque aucune sorte d’impact sur vous. C’est peut-être une situation qui est tout à fait loin de l’endroit où vous vivez, où quelque chose comme n’avoir aucune connexion. Ensuite nous parlons de stress normal. le stress normal est quelque chose qui nous motive, nous avons besoin d’avoir cette sorte de forme, qui nous apportera une sorte d’expérience dans notre vie, donc ce sont pour la plupart des choses positives : mariage, promotion, bébé, gagner de l’argent, nouveaux amis, examens. Enfin, nous avons la détresse. La détresse est une sorte de connotation négative et c’est la détresse qui nous écrase et nous fait perdre le contrôle. Et il y a des types spécifiques, comme vous pouvez le voir, qui sont décrits sur cette diapo au sujets des difficultés professionnelles et des problèmes financiers, des divorces, des sentiments négatifs, des blessures, des punitions. Et si beaucoup de ces différentes choses arrivent ensemble, cela nous écrase et nous nous sentons réellement en détresse dans nos vies et nous n’avons aucun contrôle sur cela. Cette diapositive est vraiment importante et j’aimerais que vous vous familiarisiez avec parce que vous pouvez voir les différences quand nous commençons à parler au début du stress et des facteurs de stress. Donc, les facteurs de stress sont des stimulus. Les stimulus causent la situation que vous percevez. Donc le stress est lui-même la conséquences des facteurs de stress. Regardez attentivement la diapo parce que si une quelconque forme de facteurs de stress déclenche la situation, qui entraîne un déséquilibre dans notre corps. Cela passe par 2 voies, l’une est le système nerveux, et l’autre est le système endocrinien. Regardez attentivement cela parce que vous verrez qu’à travers la perception de la situation, nous pouvons influencer les différents principes physiques dans notre corps. Donc, par exemple, il y a la description de la tension musculaire. C’est aussi connecté avec une augmentation des battements du cœur et de la pression sanguine, une respiration plus profonde et plus rapide. Il est intéressant que la digestion des aliments s’arrête, car si vous y réfléchissez, évidemment elle s’arrête parce que nous avons ces symptômes. Les symptômes sont ici pour nous aider à survivre dans cette situation, mais vous devez aussi vous rappeler que notre corps est préparé à toute éventualité de situation à haut risque, ce qui veut dire nous aider à courir aussi vite que possible quand il y a un lion dans la forêt. Et vous pouvez aussi voir quelques exemples de cela dans la série. Mais beaucoup de ces différentes perceptions ou la part des facteurs de stress ne sont parfois pas connectés à ces situations de risque mais à une sorte de mauvaise communication entre une personne et une autre personne. Mais vous devez être conscients que ces changements mentionnés plus tôt arrivent quelle que soit la forme des facteurs de risque et comment nous les percevons. Donc, si nous pensons aussi que ce qui arrive est la diminution de la sécrétion salivaire, mais l’augmentation du sucre dans le sang pour réduire les anticorps dans le sang et augmenter les acides gras dans le sang. Donc les choses très négatives qui arrivent sont surtout la réduction de la production des anticorps, ce qui affaiblit notre système immunitaire. Et vous devez être particulièrement conscients que quand quelquefois vous vous plaignez, et que vous pensez que c’est une situation stressante, de ce qui se passe à l’intérieur de votre corps.

Maintenant, nous allons parler des facteurs de stress, et des différents types de facteurs de stress. Ce peut être des facteurs de stress venant d’un sentiment de dépression, un facteur psychologique. Ce peut être un facteur physiologique, quand vous êtes malade par exemple, donc c’est une sorte de tension dans votre corps. Cela peut venir de nos arguments, et c’est alors philosophique. Ou bien de comment vous vous sentez dans la société, dans votre position, et c’est sociologique. Maintenant quand nous parlons de la réponse au stress, qui vous est probablement tout à fait familière avec cette photo. Vous pouvez voir ce qui arrive. D’abord nous avons le facteur de stress. Donc, il y a des stimuli qui sont envoyés au cerveau, le cerveau donne immédiatement des commandes et essaie de reconnaitre le stimulus comme une menace et le système nerveux démarre l’activation de toutes les choses nécessaires pour le survivant et je vous ai déjà parlé de cela auparavant. Les battements cardiaques augmentent, la pression sanguine augmente, il y a un haut niveau de sucre et d’acides gras dans le sang, une augmentation de la coagulation sanguine, les capacités augmentent, le corps produit plus de globules rouges dans le sang, donc tout est préparé pour quelqu’un qui doit survivre, courir, pour courir loin du danger. Et le corps reste actif durant tout le processus et quand d’une manière ou d’une autre le stimulus est parti, le corps revient à son état d’homéostasie, ce qui prend environ 90mn. Donc regardez la diapo et réfléchissez au nombre de fois où vous pensez que les personnages de la série sont dans cette état et spécialement de combien de temps ils restent probablement dans cet état et s’il est possible qu’ils soient actuellement arrivés au point où ils peuvent revenir à un état d’homéostasie dans leur corps.

Maintenant, la diapo suivante nous montre quels sont les symptômes physiques du stress, et c’est le sommaire de ce que je vous ai expliqué quand nous montrons une situation spécifique en action. Donc, si vous regardez cela, vous pouvez voir que si beaucoup de ces symptômes sont pour des périodes prolongées, ils peuvent éventuellement entraîner un déséquilibre dans le corps. Maintenant, nous allons parler de stress aigu et de stress chronique. Le stress aigu est connecté avec la réponse au vol et au combat. Le corps se prépare à se défendre et si la situation s’arrête, il est possible que  tout retourne à un état d’homéostasie. Le stress chronique est le coût de la vie quotidienne, les factures, les enfants, les embouteillages, le travail. C’est un stress que nous avons tendance à ignorer. Ignoré, ce stress peut affecter notre santé, notre corps et notre système immunitaire. C’est une partie un peu plus difficile et c’est quelque chose qui arrive probablement quotidiennement et quelqu’un peut ressentir ces situations, et cela commence à s’accumuler, et si cela s’accumule encore et encore, nous pouvons éventuellement arriver au niveau maximum de la résistance que nous pouvons adopter à ce niveau spécifique de facteurs de stress et il arrivera un point qui nous mènera à l’épuisement. Donc c’est ce que vous voyez actuellement sur cette diapositive que l’on appelle le syndrome d’adaptation générale. Dans un premier temps, c’est la situation d’alarme engendrée par des facteurs de stress. A ce stade vous pouvez tout à fait rapidement retourner à la normale, ou entrer en phase de résistance et donc éventuellement répondre à ces situations stressantes et vous pouvez vous adapter donc vous pouvez vivre dans cette situation. Mais si c’est pour une longue période de temps, et que c’est écrasant, cela peut mener à l’épuisement ce qui veut dire que ça peut éventuellement dans le long terme amener aussi à la maladie, ou peut-être, si la personne le décide, qu’elle doit arrêter, qu’elle a besoin de récupérer,  elle peut ramener son corps en phase de récupération puis en homéostasie. Maintenant, quand nous parlons de l’impact du stress, maintenant que nous avons une petite idée des facteurs de stress, sur le stress comme une situation, nous avons besoin d’être conscients que le stress lui-même est connecté, est corrélé avec la diminution des fonction du système immunitaire. Donc ce n’est pas étonnant et vous pourrez probablement identifier si vous êtes soumis à un degré élevé de détresse, que vous êtes soumis à un haut risque de prendre froid, d’être malade. Pourquoi ? Parce que votre système immunitaire diminue. Votre fonction cognitive est un autre composant très important. Ce qui se passe dans une situation stressante c’est une libération de cortisol. Quand vous avez un haut niveau de cortisol, vous pouvez probablement l’associer et l’identifier quand vous êtes à un haut niveau de détresse, c’est que votre mémoire ne fonctionne pas normalement. Donc nous ne pouvons pas penser très clairement, si nous sommes constamment soumis à un haut niveau de détresse, et nous ne pouvons pas mémoriser efficacement et évidemment nous avons aussi des problèmes avec la fonction de l’organe lui-même. C’est un haut risque de développement de différents types de maladies. Cette diapo vous montre le système nerveux autonome. Je réalise que j’ai mis cette diapo ici après avoir discuté des facteurs de stress et du stress, parce que vous êtes conscients que tout est connecté dans votre corps. Donc, s’il y a le problème d’une situation de stress, vous ne devez pas pensez que c’est juste dans votre tête, il y a une connexion de votre esprit et de votre corps que nous appelons psychoneuroimmunologie, avec une connexion avec différents organes. Donc, n’importe quel type de situation de stress impacte sur votre corps entier. Maintenant, parlons des signes d’alarme du stress. Quels en sont les exemples ? Fatigue, tremblement, insomnie, épuisement, hyperactivité, diarrhée, transpiration, mal de dos, torticolis, maux de tête, augmentation du risque de comportement addictif, cauchemars, sècheresse de la gorge et de la bouche, palpitations, comportements impulsifs, instabilité émotionnelle, incapacité à se concentrer. Si vous y pensez, certains d’entre eux peuvent prendre le dessus dans l’expression de ce stress par diminution de votre système immunitaire, ou par des problèmes avec certains organes ou par des maladies. Donc c’est la diapo des différents organes et maladies.

Maintenant, voyons la diapo où nous partageons avec vous les informations conseillées par le Dr Selye et ce sont des recommandations pour le management du stress, que nous aborderons plus tard :

- adopter une attitude de gratitude envers la vie au lieu de chercher à se venger des blessures ou des affronts

- agir avec les autres comme un altruiste plutôt que comme un égocentrique

- garder une capacité pour l’étonnement et le plaisir dans l’authenticité des bonnes et belles choses de la vie

- trouver un but dans votre vie et exprimez votre individualité en remplissant ce but

- conserver un sain sens de la modestie dans vos buts et vos accomplissements

Si vous regardez cela, quels sont les composants les plus importants ? Est-ce de trouver le but de votre vie ? Vous avez aussi besoin de garder le sens de la modestie dans vos buts et vos accomplissements. Il y a aussi la façon dont vous agissez avec les autres personnes et aussi s’amuser et être heureux dans la situation du moment. D’adopter une attitude de gratitude envers la vie plutôt que de chercher à se venger des blessures et autres composants additionnels à celle-ci ? Donc il y a quelque chose qui est très important c’est de réaliser que nous avons besoin d’essayer de garder notre corps en balance, en homéostasie, autrement les situations de stress et la perception de ces situations nous amènera à l’épuisement et éventuellement au malaise et à la maladie.”

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. Yes! Finally something about teen vitamins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*