Comics Culture Z Papiers — 19 août 2013
Crossed tome 5, Si tu voyais ça (I), la critique!

 Titre : Crossed Si tu voyais ça (I)

 Auteurs : Simon Spurrier

 Illustrateurs :Javier Barreno

 Couverture: Jacen Burrows

  Encrage: Gary Erskine

 Colorisation: Makma et Ben KG

 Éditeur: Panini Comics 100% Fusion comics

 Prix: 15,20 euros

 Nb de pages: 160

Date de sortie: Juin 2013

Synopsis:

Sur une petite île des Orcades, située au nord de l’Ecosse vit un petit groupe de survivants. Il règne un semblant de calme et de sécurité au sein de la communauté. Chacun semble avoir trouver sa place et sert au reste du groupe en fonction de son savoir-faire. Mais voilà, on sert à quoi quand on est un écrivain raté? Ben à consigner  la vie quotidienne de l’île ainsi que ses pensées les plus intimes. C’est ce qu’offre ce nouveau tome de Crossed. Un récit plus intimiste mais conçu pour véhiculer une tension plus sournoise. Sans omettre la présence des infectés qui, si ils sont logés plus loin, n’en sont pas moins dangereux et deviennent de plus en plus malins.

Avis:

La série initiée en 2007 par Garth Ennis avait gagné ses galons de “BD la plus malsaine du marché” et ce titre était bien mérité. Pour la première fois, les “zombies” n’étaient pas des morts vivants affamés de chair fraîche mais des infectés privés de tout sens morale. On y croisait pêle-mêle le meurtre bien sur mais aussi le cannibalisme, l’inceste, le viol collectif (ou non), l’infanticide et autres joyeusetés. Sans faire de langue de bois, la série valait surtout pour ça.

L’éditeur ayant senti le bon filon, l’univers Crossed s’est élargit. Divers équipes de scénaristes et dessinateurs se sont succédés pour faire vivre ce cauchemars.

Le crossover Si tu voyais ça, d’abord diffusé sur le web gratuitement au rythme effréné d’un épisode par semaine, sort maintenant sur papier.  Explorant la sédentarité d’un groupe alors que les autres tomes suivaient plutôt des groupes toujours en mouvement, on aurait pu croire que le récit en souffrirait. En effet, difficile de voir des abominations alors que l’on est cloîtré en sécurité.

Première impression quand je déballe l’ouvrage (il était sous blister partout où je l’avais vu, pas moyen de jeter un œil), la couverture est très belle. Deuxième bon point la qualité d’impression est là, comme dans les autres ouvrages de la série, beau papier et tout et tout, pas de tirage au rabais.

La typologie du sous titre m’a aussi intriguée, tout en finesse, comme écrit à la main. Ensuite je le  feuillette fiévreusement à la recherche des mes horreurs chéris. Les autres numéros contenaient des doubles pages qui auraient fait rougir ma grand-mère. Et ben là pas grand chose. Bon je ne vais pas faire ma sucrée, il y a bien quelques réjouissances par-çi par-là mais on est loin des dessins qui faisaient plisser les yeux.

Je comprends alors qu’il ne faut pas s’attendre au même genre de récit ni de rythme.

C’est alors qu’une vague de désespoir me submerge. Le dessin est dégueulasse, non vraiment je m’excuse mais je trouve pas de mot plus délicat. Les traits sont grossiers, les proportions ne sont respectées, le dessin est plat, les persos ont tous la même tête…on les reconnaît à leurs fringues.

La colo, sans être moche, surtout terne. L’encrage pourrait être sympa mais avec un bon dessin en dessous, on sent un style poindre mais sans trouver de matériel suffisant.

Je sais que j’ai la dent dure, et je n’ai jamais été convaincue par les dessins de cette série mais là j’ai encore les yeux qui piquent. L’affection que je porte à cette histoire me pousse à chercher des réponses à cette médiocrité: le côté crossover mal léché, le rythme de parution, le manque d’expérience du dessinateur…je ne sais pas.

Bon passons à l’histoire en elle-même et à l’écriture du bébé…congelé. J’avais grandement peur de m’ennuyer. Le côté groupe de survivants plus ou moins à l’abri a déjà été fait et très bien fait. Il faut se creuser pour faire dans l’inédit tant à peu près toutes les situations ont été vues et revues.

L’intelligence de ce récit est de ne pas chercher l’inédit. On se sent plutôt porté une sorte de monotonie enveloppante, gluante dont on arrive pas à se sortir. Un peu comme dans un film où il ne se passe pas grand chose et dont on ne peut décrocher. Le fait d’avoir choisit un écrivain pour personnage central est très malin. Cela autorise les digressions narratives du plus belle effet. Le tout est très bien écrit, on fait corps avec Shaky. On arrive à toucher du doigt le malaise ambiant, à ressentir l’ennui et les besoins des personnages. Cela donne à réfléchir sur la nature humaine, sur le bien et le mal. A l’instar de Walking Dead, ce volume s’intéresse plus aux travers des gens sains qu’aux atrocités perpétrées par les infectés.

 Rajoutez à ça un twist final des plus intéressant qui finit en beau cliffangher. Malgré le fait que ce que j’imagine faire au dessinateur ferait une belle double page, l’histoire se tient et on veut vite savoir ce qui va arriver au groupe en sortie. J’attends la suite avec impatience!

note5

 La critique du tome 4 sur Zombies World ici.

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

5 Commentaires

  1. après avoir lu ton article, je reste mitigé sur ce dernier opus. Je pense que je vais tout de même prendre le temps de découvrir cette série que j’avais déjà entendu parler mais sans pour autant m’en intéresser plus que ça. Mais le coté malsain l’emporte par dessus tout. Alors j’achète!!!!!

  2. Je l’ai pris il y a quelque temps et je trouve qu’il est pas mal, a des moment il etait un peu longuet mais on arrive a le suivre et a apprecier l’histoire qui retrace bien l’univers gore de Crossed. Je le conseille vraiment

  3. Bien meilleur que Psychopathe…
    Je conseille également, pour tous les fans de la série

  4. Je suis fan de la série alors même si le dernier opus est un peu moins bien, je vais quand même l’acheter :-)

  5. Sympas ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*