Consoles / PC Jeux Jeux-Vidéos — 06 septembre 2012
Dans les yeux de ZombiU

Alors que le jeu d’Ubisoft se dévoile de plus en plus, il est temps de récapituler ce que va nous offrir le très prometteur ZombiU.

 

 

 

 

 

Dans une vidéo publié sur le net, les développeurs reviennent sur ce qui fera la spécificité de cet exclusivité Wii U !
La parole à Guillaume Brunier, producteur de Zombi U :

Image de prévisualisation YouTube

 Il n’y a malheureusement pas de sous-titres, bien qu’il s’agisse d’une vidéo faite par un français. Voici donc les grandes infos à retenir pour les anglophobes et les impatients [EDIT : Vous pouvez activer les sous-titres avec le petit bouton dans la fenêtre youtube ] :

- L’action se déroule en 2012 à Londres.
- Le but des développeurs est de tendre vers une expérience la plus réaliste et la plus immersive possible.
- Le concept du jeu est le suivant : ” Combien de temps survivrez-vous ? “. En effet, inutile de se précipiter vers la fin du niveau, ce n’est pas la destination mais le voyage qui compte.
- Les influences du studio sont très “old school”. Nous comprenons que Guillaume Brunier n’a pas donné de noms, d’autant que certaines de ces licences “old school” sont encore exploitées en ce moment. Mais c’est une excellente nouvelle, il suffit que je repense aux terreurs nocturnes que je dois à Silent Hill 1 et 2 ou au trois premiers Resident Evil… Si ZombiU nous offre une ambiance aussi suffocante que ces monuments, nul doute que les joueurs seront au rendez-vous.
- La “mablette” permettra de mettre en place une grande immersion. En effet, les interactions avec la tablettes seront omniprésentes et pousseront vers plus de réalisme. Ainsi elle servira à gérer l’inventaire, scanner l’environnement, résoudre des énigmes, hacker des ordinateurs le tout en temps réel ! Comprenez par là que farfouiller dans votre inventaire ne figera pas le jeu. La menace sera permanente (comme dans Resident Evil Outbreak).
- Le jeu proposera un challenge hardcore… mais pas trop. Il ne s’agit pas de frustrer le joueur mais de lui faire ressentir toute l’importance de rester en vie et de le rendre fier de sa progression. 
- Courir bêtement assura votre perte. Ici il ne s’agit pas de courir vers le point de sauvegarde suivant en traversant les hordes de zombies puis de reprendre votre souffle pour récupérer sa vie…

Pour ma part, en tant que grand joueur de survival, je retiens surtout le fait que le soft semble proposer une ambiance sonore hallucinante et c’est certainement là l’un de ses grands points fort ! Vivement ! 

 

Auteur

Baltorg

Chroniqueur Jeux vidéo

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. ouais vivement!

  2. ce jeu à l’air super cool. Dommage qu’il ne sorte que sur wiiU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*