Consoles / PC Jeux Jeux-Vidéos Online — 26 juillet 2012
DAYZ : Arma en « mod » zombie

Créateur : Dean “Rocket” Hall

Plateforme : PC uniquement
Genre : Survie cruelle et immersive
Nécessite : Arma II et Arma Opération Arrowhead (Bohemia Interactive)
Sortie : Avril 2012 

 

 

Nombreux sont les jeux qui vous promettent une aventure mettant votre sens de la survie à l’épreuve. Il s’agit le plus souvent d’un argument de vente. C’est alors que, venu de nulle part, un « mod » du jeu Arma II sortit en avril dernier (nous en avions déjà parlé sur ZW) est sur le point de réaliser cet exploit…
L’essai est-il transformé ? Le challenge est-il à la hauteur ? Qu’est-ce qu’un « mod » ? Dieu est-il une femme ? Toutes les réponses, ou presque, dans ce test !

 

Le jeu est graphiquement daté, mais DayZ dégage une véritable atmosphère !

 

Dans la tête d’un survivant…

Je presse contre moi mon Makarov… Plus que trois balles… Je regarde ma jambe, impossible de me relever. Je les entends, ils sont derrière moi. J’ai pu ramper jusqu’à ces arbres, ils ne courent plus, mais ils rôdent. Ils me sentent. Garde ton calme ! GARDE TON CALME! D’après la carte il y a un hameau derrière cette colline et avec lui, un moyen de m’en sortir. Des vivres, des armes peut-être…
Ils se rapprochent. Vite, je me fais un garrot, espérons que ça tienne. Je me relève, péniblement : BAMBAM !. Ils sont morts… pour de bons je crois, mais d’autres au loin ont entendu les deux coups de feu. Ils arrivent en courant. Vite, j’ai trois cent mètres à parcourir, trois cent mètres pour sauver ma vie. Ils gagnent du terrain, ils m’ont vu. Tandis que je sors du sous-bois, le hameau de Shakhovka me parait si loin. Ma jambe me fait mal. Je presse contre moi mon Makarov… plus qu’une balle. Enfin un hangar, près d’un silo à grain. Les zombies m’ont perdu. Je reste là, sans bruit. Ne surtout pas bouger. Se calmer, sinon les bruits de mon stupide cœur vont les attirer. Les gens pensent que les zombies sont bêtes… ce sont nous les imbéciles! Le temps passe, la faim et la soif me torturent. J’attends la nuit… elle ne vient pas. La pluie commence à tomber. Je tremble, j’ai froid. *tousse tousse* Rien pour faire un feu et pas de médicaments. Je regrette d’avoir abandonné ma tente près du phare… Par une petite fenêtre j’aperçois, à quelques centaines de mètres, une petite épicerie. Je m’y rends, avec des précautions extrêmes. Il faut que je mange ! Par miracle, j’évite tous les rôdeurs morts-vivants. NON ! Deux hommes à l’intérieur. Ils mangent des haricots… Je tuerais pour ces haricots… Qui le saurait ? Ils pourraient partager ? Non… j’ai vu bien des hommes et des femmes, mourir parce qu’ils pensaient que face aux zombies nous devions faire cause commune. Je vais me jeter sur eux et les abattre ; pour ne pas mourir, je dois les tuer ! Non… je ne suis pas ce genre de personne… Et surtout ils sont deux. Peut-être dois-je leur parler ? Pfff ! Ils me tueraient sans hésiter juste pour être sûrs que je ne les abattrais pas, ou pour me faire les poches et prendre mon arme… ou les deux… Ils rient… Je me résigne à partir. NON ! J’ai marché sur une canette vide ! Les deux hommes se retournent vers moi, d’un air menaçant. Inutile de parler. Derrière moi la porte est enfoncée et 5 zombies apparaissent. C’est la fin. Sur qui tirer? BAM ! Je presse contre moi mon Makarov… plus de balle. 

 

DayZ ? C’est quoi au juste?

Voici à quoi ressemble la position qui vous permettra de souffler... enfin... relativement !

Qu’est-ce que DayZ ? Le texte ci-dessus en est un bon exemple. De la survie, de la vraie ! Mais resituons un peu les choses. Arma est une série de jeu qui propose aux joueurs une expérience de simulation militaire. À mille lieues des jeux arcades à la Call Of Duty, ou même de semi-simulation (soit-disant) à la Battlefield, Arma est une licence qui se destine à un public de passionné/es et/ou de hardcore gamers. Difficile, long, oppressant, il s’agit de préparer vos opérations commandos dans les moindres détails, d’avancer très lentement pour atteindre vos objectifs. Pas d’effets de manche, pas esbroufe, il vous faut une discipline quasi militaire pour en venir a bout. D’ailleurs, vous passez plus de temps à vous déplacer qu’à combattre, ce qui lui vaut d’être parfois présenté comme un simulateur de randonnée par les mauvaises langues. Contentons-nous de dire que ce jeu est ce qu’il y a de mieux pour ceux qui souhaitent un FPS très exigeant.

En avril dernier un développeur de chez Bohemia, Dean “Rocket” Hall nous livre donc un mod qui allait faire grand bruit. De l’anglais « modification » (avec l’accent s’il vous plait), un « mod » est une transformation faite à un jeu original. En somme, il s’agit de modifier tout ou partie d’un jeu pour en offrir une expérience différence. Ces modifications peuvent être minimes ou même changer totalement le jeu. Minecraft par exemple est l’un des jeux, avec Skyrim, les plus modés du moment. On trouve ainsi des mods qui ajoutent une carte, des nouvelles armes ou de nouvelles contrées à explorer. D’autres mods sont plus ambitieux : rappelez-vous par exemple que le phénoménal Counter Strike était à la base un mod du non moins phénoménal Half Life premier du nom. Les mods qui, comme Counter Strike, trouveront un public grâce au net se verront même gratifiés d’une sortie officielle avec une belle boite ! Un mod est souvent gratuit, tant qu’il n’a pas de sortie officielle, mais nécessite donc que l’on possède le jeu que les créateurs ont modifié. Il vous faudra donc posséder Arma II et Arma II : Operation Arrowhead pour profiter du mod de Bohemia Interactive, tout deux réunis dans le pack Arma : Combined Assault.
DayZ est devenu si populaire en quelques mois, que les ventes d’Arma ont décollé, devenant numéro 1 des ventes sur Steam depuis plusieurs semaines ! Amusant, sachant que la majeure partie des acheteurs ne jouera pas à Arma lui-même, mais juste au mod, qui lui est gratuit… DayZ est donc un mod qui utilise une “zone” géographique et le moteur graphique et physique du jeu Arma II pour vous proposer une éprouvante expérience de survie.
Un détail, le jeu est encore en « Alpha » et donc truffé de bugs en tout genre, phase de développement oblige.

 

Premier contact avec la bête…

Après une installation un peu houleuse, (du fait que ce mod était loin d’être officiel… mais ne vous inquiétez pas, je me charge de faire un petit tuto avec un programme qui vous économisera des heures de tâtonnements) votre humble serviteur a pu enfin toucher à la bête.

Voilà qui vous laisse largement de la place ! Et dire que vous vous sentirez oppressé/e...

Vous débutez votre aventure sur une plage. Les joueur d’Arma reconnaîtront la zone de Chernatus, une zone explorable de de 225 kilomètres carré en monde ouvert et persistant !
Oh, le beau terrain de jeu qui s’offre à vous ! Dans cette zone post-apocalyptique et soviétique il vous faudra partir de rien pour tenter de survivre le plus longtemps possible. Vous débutez donc tout nu, ou presque, sur une côte. Sans carte ni boussole, votre manque d’information n’a d’égal que la pauvreté de votre équipement. Un sac, un bandage, une boisson, des antidouleurs, une lampe et… c’est tout.
Première chose à faire : vous accroupir !
En effet, votre humble serviteur s’est amusé à profiter de la vue et s’est fait attaquer au bout de 40 secondes de jeu ! – Même joueur, joue encore ! – De toute façon, DayZ est un jeu qui s’apprécie dans la douleur. Vous apprendrez à vous méfier de tout et à vous déplacer en minimisant les risques. Une belle progression par l’échec donc. De plus, sachez que la mort est permanente dans ce jeu. En bref, si vous mourrez avec des tas de vivres et d’armes, vous recommencez… sans rien !!

La paranoïa peut maintenant commencer !

Une fois vos touches configurées (bien manier son personnage : les différentes stations assis, couché, debout et surtout configurer une touche pour la vue à la troisième personne est important), vous pouvez vous mettre en quête de nourriture. En effet, sans nourriture et sans eau, votre personnage dépérira. L’écran vous donne plusieurs informations : votre faim, votre soif, votre température corporelle et surtout votre niveau sanguin. Plus vous serez blessé/e, plus vous perdrez de sang. Perdre du sang troublera votre vue (jusqu’à une quasi cécité) et provoquera des chutes de tensions ainsi que des comas de quelques heures. Une mort assurée en somme, surtout que vos phases de consciences seront de plus en plus courtes, avec une vue réduite à néant. Et n’espérez pas toucher une cible dans cet état… Il faut poser un bandage sur la blessure pour arrêter l’hémorragie et vous débrouiller pour manger de la viande, en réchauffant une boite de haricots par exemple. Si l’une des jambes est cassée, je vous laisse imaginer la difficulté de l’entreprise… Il faut donc gagner la ville ou le hameau le plus proche pour trouver nourriture, boissons, mais aussi armes, lampe, allumettes ou encore une tente. Vous pouvez aussi chassez dans les campagnes pour trouver de la nourriture… les possibilités sont énormes.

À ce moment-là, vous êtes le roi du pétrole ! Savourez, car vous susciterez les convoitises !

Premier choc dans DayZ : la progression dans le jeu est extrêmement stressante. Le joueur sera omnibulé par ces zombies qui se jetteront sur vous au moindre bruit ou au moindre coup d’œil. Très vite vous ne vous déplacerez plus qu’accroupi/e et vous vous mettrez à ramper au moindre râle. Vous vous sentirez l’âme de Glen dans Walking Dead, fouillant les maisons, les hangars et toutes sortes de bâtiments en évidant les rôdeurs. Il existe trois sortes de zombies : Les rôdeurs, debout, courants très vite. Les « crawlers » accroupis, moins rapides mais moins visibles et plus réactifs lorsque vous êtes vous-mêmes accroupi/es ou couché/es. Enfin, il y a des zombies faisant le mort ou rampant. Très lents, ils sont aussi difficilement détectables dans les hautes herbes… Une fois un zombie en alerte, il vous faudra courir pour tenter de le semer en usant de l’environnement (sautant au-dessus des haies, rampant sous les murs, escaladant des collines…) car vous ne pourrez les battre en vitesse. Si vous choisissez l’affrontement, sachez que seule la hachette permet de les éliminer sans bruit. Mais son maniement est hasardeux. Il y a bien l’arbalète, mais elle est aussi grisante que lente (et rare). L’utilisation des armes est quant à elle à double tranchant. Elles éliminent à distance les zombies, mais le bruit rameute aussi tous les morts-vivants des alentours !! Cependant assez rapidement vous arriverez à esquiver ou abattre les zombies et vous pourrez vous concocter un joli petit attirail. Et là, c’est le drame car votre confiance en vous est votre ennemie.
La prise de conscience vous fera faire des erreurs. La première ? Penser que seul les zombies sont un danger !

Aller dans ce village ou l'éviter ? À vous de voir...

Le soft propose donc un univers gigantesque et permanent. Comprenez que vous jouez avec d’autres « vraies »  personnes et lorsque vous ne jouez pas, les autres continuent sans vous. Ainsi, les objets qui parsèment le monde seront à partager avec tous les autres joueurs. Et voila qu’arrive ce qui fait le sel de DayZ ! Puisque la nourriture est à se disputer avec les autres survivants, elle est rare. Ainsi, il est fréquent que plusieurs survivants se croisent dans une ville à la recherche de vivres… Il peut arriver que l’entente soit cordiale ou que vous vous ignoriez le plus simplement du monde. Mais ne rêvez pas, c’est l’apocalypse et beaucoup sont prêt à tout pour survivre. Il n’est pas rare que certains tirent à vue sur vous, alors même que vous ne demandiez rien à personne, uniquement pour défendre son butin, ou juste par plaisir. Abattre un joueur humain fait de vous un « bandit » et à force votre skin se modifiera afin que vous soyez clairement identifié comme un personnage dangereux. Mais soyons honnête, cela ne dissuade que peu de joueurs… En fait je pense être le seul à être dissuadé ! Cela ne rassure pas sur la nature humaine…
À ce propos, comme nous n’aimons pas perdre une occasion de réfléchir un peu, je conseille la lecture de cet article très intéressant d’Étienne Robert sur l’éthique et la morale dans DayZ disponible ici. Comme quoi, zombies ou Kant : même combat !

La durée moyenne d’une partie est de 4h40, sauvegardes comprises évidemment, c’est dire si la survie ne tient qu’à peu de choses… De plus, lorsque vous prendrez un peu d’expérience, muni/e d’une carte et boussole vous saurez éviter les coins dangereux comme les centres des grandes villes qui grouillent littéralement de bandits comme de zombies. C’est avec organisation que vous vous enfoncerez dans les terres et la campagne pour piller des coins moins habités et moins dangereux. D’ailleurs, nous avons tendance à éviter de plus en plus les rencontres à mesure que votre équipement se fait sophistiqué. C’est toujours rageant de se faire abattre par un type qui joue depuis 20 minutes alors que vous aviez une partie de dix heures et l’équipement qui va avec. Mais ce sont les règles et c’est là tout l’intérêt !

Dernier petit point, vous pouvez réparer quelques véhicules (voitures, bus, bateaux et même hélicoptères). Rafistoler ces joujoux nécessite souvent un travail d’équipe puisqu’il faut un certain nombre de pièces détachées. Cependant, l’avantage donné par un véhicule est indéniable. D’ailleurs, lorsque vous serez coursé/e par un bus rempli de bandits qui vous mettront à mort pour vous piquer trois boites de conserves et du bandage vous penserez au Gouverneur de Walking Dead, à raison… DayZ est donc un jeu qui avantage le travail d’équipe !

Un vrai cas de conscience... Le laisser en vie ou l'abattre pour éviter qu'il ne rameute ces zombies vers vous ? Oui, on pourrait tout simplement l'aider aussi...

 

En bref

Il y a tellement à dire, tellement à explorer… en près de trente heures de jeu, je commence seulement à devenir un joueur habile. Le jeu est certe assez moche puisqu’il utilise le moteur d’Arma II qui commence à dater. Cependant DayZ profite aussi des avantages d’Arma, c’est-à-dire un gameplay pointu et aux petits oignons. Très profond, le jeu vous offre une expérience des plus grisantes qui vous fera stresser au fil du temps. Peur des zombies, peur des autres survivants, vous avancerez à tapinois dans l’Enfer de l’Est. Le moindre faux-pas causera votre mort. Alors, vous ragerez de vous faire abattre par un sniper alors que vous commenciez juste à être bien équipé, mais vous y reviendrez.
Serez-vous un survivant pacifiste, un Dixon prêt à tout pour survivre, ou un stratège, lançant des fumigènes pour attirer une horde sur d’autres survivants afin de vous frayer un passage ? L’avenir vous le dira
. En tout cas ce DayZ est certainement le meilleur jeu de survie en milieu zombies de tous les temps ! À tester obligatoirement ! Bien qu’en Alpha et truffé de bug, rien n’entachera le plaisir et l’expérience unique offerte par ce jeu à l’atmosphère unique ! Le meilleur dans tout ça, c’est donc que le jeu va grandement s’étoffer en contenu. Elle est pas belle la mort ?

L’information est d’ailleurs officielle : DayZ devrait sortir en “stand alone” (c’est à dire en version boite et sans que l’acheteur n’ait besoin d’avoir Arma) d’ici la fin d’année ! Bien sûr, il deviendra payant et adoptera un modèle économique proche de celui de Minecraft (nous pourrons acheter le jeu en beta pour un prix plus faible que ceux qui achèteront le jeu une fois fini).
Aujourd’hui, même si DayZ est gratuit, se procurer les deux Arma nécessaires, grâce au pack “Combined Assault”, coûte 24,99 euros sur Steam. Ainsi, cela reviendra au final moins cher et cela économisera les 20 Go d’installations de “Combined Assault”, futile pour ceux qui ne toucheront jamais à Arma. Une telle rapidité semble indiquer que cette version stand alone ne profitera pas du nouveau moteur graphique d’Arma III…

 

Ci-dessous une video qui présente un peu Chernatus, mais aussi le gameplay. Prenez le temps de la regarder JUSQU’À LA FIN, car dans la seconde moitié on vous montre ce qu’est réellement DayZ !

 

Image de prévisualisation YouTube

 

note9

(La notation prend en compte le fait que le jeu est actuellement en Alpha et que malgré les bugs et un moteur vieillot le jeu est actuellement le SEUL a offrir une tel expérience de survie que ce soit en univers Z ou non. Et en plus, c’est gratuit !)

Auteur

Baltorg

Chroniqueur Jeux vidéo

Articles relatifs

9 Commentaires

  1. Ce mod c’est du pur génie!
    A savoir que maintenant il n’ y a plus de différence entre bandits et joueurs, avant le skin changeait, mais maintenant plus moyen de faire la différence.. enfin oui… mais trop tard ;)
    A savoir qu’il n’y a plus besoin d’acheter la version d’Arma II, il suffit de prendre la version free, puis l’addon d’ operation harowhead, de telecharger le six launcher et il installera le mod, ensuite éviter de hurler, chuuuuuut plus de bruit sinon.. paf t’es mort!

    • avec la version free ca bug beacoup plus ! a vos risques et périls :)

  2. Fuyons … des zombies au secours. Ca change des jeux comme Left four Dead où découper du zombie est un véritable exutoire. Ca à l’air d’être un super jeu. L’introduction est super bien. Bravo

  3. euh l’introduction non pardon (la section dans la tête d’un survivant)

  4. Un excellent dossier ! Bravo !

  5. Et bien un article complet bravo à toi ! J’ai pris beaucoup de plaisir à lire tout ca ! Dis-donc tu y joue pas mal apparement ? Ca te dirais une petite session entre rédacteurs ? En plus vu que je n’ai pas énormément d’heures de jeu tu pourrai me filer un coup de main ? S’il te plaaaaaaiiiit ! En tout cas j’ai bien ris avec tes histoires de mort en 40 secondes et tes bandits =) merci beaucoup à toi et encore bravo ! Par contre tu n’as que des points positifs ? Moi deux trois choses m’ont déplu comme la blessure avec une porte de toilette n’est ce pas beast mode ou encore le nombre tres restreint de maisons visitables.. Mais ce n’est que mon humble avis ! Mais je suis d’accord sur 1 point tout particulier : ce jeu est la meilleure simulation de survie zombie existente !!!

    • merci !!

      Bien sur qu’il y a des défauts, mais c’est plus une question de développement que de la qualité intrinsèque du jeu. Ce dernier étant en Alpha, il faut noter surtout le potentiel, d’après moi, ce que j’ai mis à la toute fin du test.
      Après de nombreux bugs ont été réglé.

      C’est avec plaisir que nous devrions pouvoir nous organiser une partie. Peut être en fin de semaine?
      mon id steam: Baltorg02

  6. salut petit question comment l’addon d’ operation harowhead on pourras joué sans l’acheté ? (je cherche un joué sans l’acheté parceque je suis algerien et y a pas comment l’acheté :/ ) merci de me repondre :D

    • je n’ai pas bien compris la question à vrai dire…
      Pas de Steam en Algérie ?(j’ai pourtant des amis qui l’ont en afrique du nord)
      Si tu souhaite un complément d’info, ajoute moi sur steam: Baltorg02
      on verra ca plus en détail.
      Sinon tu peux aussi attendre la fin de l’année puisque DayZ sortira en boite sans avoir besoin d’acheter Arma II.

      Voila :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*