Dossier : Resident Evil et les plantes !
Un de nos lecteurs, passionné de Z et étudiant en botanique nommé Tony Goupil, nous a soumis ce surprenant dossier sur les plantes et Resident Evil. Preuve que les plantes et les zombies formait un ensemble bien avant Plants VS Zombies ! Complet, il décrit l’évolution, les mécanismes et le scénario autour des plantes dans chaque volet de Resident Evil. C’est  incontestable l’oeuvre d’un fan de plantes et d’un fan de jeu Z ! Les aficionados de la série complète de Resident Evil verseront une petite larme face aux captures d’écran  ! Merci à toi Tony ! Pour les lecteurs… Enjoy :)
 
 

Parmi les jeux dits de Survival Horror, les Resident Evil sont sans conteste ceux qui ont le plus utilisé et exploité la botanique. Dans la série, l’élément végétal apparaît sous des formes très diverses, à la fois comme item de soin, comme ennemi, comme obstacle ou encore comme boss. Les herbes en tant qu’objet de guérison, ne vont cesser d’évoluer, à la fois dans leur forme et dans leur utilisation au cours des différents opus de la célèbre série. Leur graphisme se modernisant et leur emploi se complexifiant d’un jeu à l’autre. C’est donc cette originalité de l’emploi de la botanique dans les Resident Evil que je vais étudier dans le présent article.

 

Un design en progrès

Dans la version de Resident Evil 1 prévue pour Game Boy color en 1999, l’herbe médicinale apparaît sous un « habillage » plutôt modeste dans le décor du manoir, à savoir une sorte de croix pourpre pour figurer les feuilles et un petit triangle inversé marron pour le pot. Dans l’inventaire, l’apparence de la plante semble plutôt une tache verte stylisée qu’une véritable plante.

 resident evil 1 plantes

 

Plus tard dans Resident Evil Gaiden qui sortira lui aussi sur Game Boy color, en 2001, les herbes n’apparaissent plus comme plante en tant que telle mais comme « compound », pour reprendre le terme anglais d’origine, à savoir en tant que composé, mélange. De fait l’item pris dans le jeu, qui n’est d’ailleurs pas matérialisé dans l’espace graphique du décor (seul un point d’exclamation vert indique au joueur un item à prendre), est représenté dans le menu objets, par un petit amas vert sur une feuille de papier (ce qui reprend le graphisme des mélanges d’herbes des premiers Resident Evil).

 resident evil gaiden plante

 

Il est intéressant au final de comparer l’évolution graphique des différentes herbes vertes opus par opus. Dans Resident Evil 2, le design de la plante se rattache clairement au Resident Evil 1 : la plante est représentée dans l’inventaire, dans un vert très clair, un peu brillant, de façon quasi- horizontale avec sa racine. Dans Resident Evil 0, la plante est beaucoup plus garnie en feuilles, elle est présentée en légère diagonale dans le menu inventaire, la racine est légèrement présente et les feuilles sont d’un vert beaucoup plus foncé. Dans Resident Evil Veronica, la plante, sur fond bleu dans l’inventaire, est très différente. Elle apparaît dans le menu en position totalement verticale. Ses feuilles ressemblent plus à celles d’une fougère. Enfin dans Resident Evil Rebirth, où les graphismes sont beaucoup plus retravaillés que dans le premier Resident Evil, la plante est présentée sur fond noir dans l’inventaire (contrairement au 2 ou à Code Veronica). Présentée verticalement, les feuilles sont plus espacées et la racine n’est plus présente.

 

plantes resident evil

Dans les plus récents Resident Evil, c’est le mode de repérage de la plante qui est différent et évolue sensiblement. En effet alors que dans les premiers Resident Evil, la plante en pot était simplement posée sur le sol, sans marquage apparent, dans Resident Evil Operation Racoon City, les plantes dans l’espace du jeu sont en surbrillance verte, afin de mieux les repérer. Même chose dans Resident Evil 4, c’est une sorte de halo blanc qui entoure chaque objet, afin de mieux les repérer visuellement.

 

 plante resident evil racoon city

Resident Evil Operation Racoon City : une plante brillante “offerte” par un zombie tout juste tué.

 

Même chose concernant la prise de possession de l’herbe, alors que dans les premiers Resident Evil, l’herbe tout juste prise donnait lieu à un gros plan sur l’inventaire, les derniers Resident Evil, ont délaissé cette option, et désormais l’herbe juste prise va directement dans l’inventaire, sans créer de rupture de jeu. Dans Resident Evil Revelations par exemple, l’herbe prise, est indiquée par un petit icône en forme de plante sur la droite de l’écran.

 

plante resident evil revelation

 

Resident Evil : une flore haute en couleur !

Dans la série, la notion de couleur concernant le végétal est très importante. Dans les premiers Resident Evil, trois sortes d’herbes sont mises à disposition : la verte classique, la rouge et la bleue. La verte soigne passablement les dommages, la bleue guérit du poison, et la rouge augmente les potentialités curatives de la verte. Il y a possibilité pour le joueur de mixer les différentes plantes. Ainsi six combinaisons sont possibles (que les joueurs connaissent bien).

 poudre plante couleur resident evil

Il existe de fait une combinaison spéciale (herbe verte + herbe rouge) qui restaure complètement la vie et qui entre donc en concurrence directe avec le spray de soin, qui soigne entièrement aussi. C’est donc au joueur de choisir ce qu’il préfère utiliser, en fonction de ses besoins, et de ce qu’il aura trouvé.

 plante resident evil combinaison speciale

Il faut remarquer que l’herbe verte redonne 50 points de vie, deux herbes vertes combinées en rendent 100 et trois herbes vertes 200. Les trois herbes vertes mixées ont le même effet qu’une herbe verte combinée à une rouge. Il est à noter de plus que certaines combinaisons servent plus à libérer de la place dans son inventaire, que de se régénérer (souvent la combinaison verte+bleue). Les mélanges d’herbes, une fois effectués apparaissent dans l’inventaire, sous forme d’un petit tas de poudre sur une feuille de papier. La combinaison végétale ultime, à savoir la plus  efficiente (herbe+bleue+rouge) apparaît comme un tas de poudre marron.

 

 resident evil rebirth melange marron plante

Mélange marron. Resident Evil Rebirth.

 

Les différents opus des Resident Evil apportent chacun une petite touche personnelle. Ainsi dans Resident Evil Gaiden, une nouvelle couleur de mélange végétal apparaît : le violet. Alors que le mélange vert soigne moyennement (light damage), le mélange rouge soigne intensément (heavy damage), et le mélange bleu guérit du poison, le mélange violet restaure non seulement un maximum de dommages mais lutte aussi contre l’empoisonnement (ce mélange est donc l’équivalent de la mixture vert/bleue/rouge des précédents jeux).

 melange violet resident evil

 

Resident Evil 4 apporte lui aussi sa grande innovation en faisant disparaître l’herbe bleue et en la remplaçant par l’herbe jaune. Cette herbe jaune augmente en fait la jauge de vie de 5 %. Avec cette nouvelle herbe, deux nouveaux mélanges apparaissent donc (vert + jaune et vert + rouge + jaune).

 ramassage plante resident evil

 

 

La plante : objet propice à l’innovation !

L’herbe dans Resident Evil, bénéficie d’une très grande longévité dans les différentes versions du jeu. Objet de soin atypique, il a pourtant persisté, preuve de son succès et de sa popularité auprès des joueurs. La première génération des Resident Evil, a gardé un schéma classique dans l’utilisation des herbes, sans grand changement radical. C’est à la troisième génération des Resident Evil que l’on doit les plus grands changements.

 

Tout d’abord c’est la localisation des plantes qui change. Dans Resident Evil 4 sorti sur Playstation 2 en 2005, la grande innovation, outre l’herbe jaune, c’est de pouvoir trouver les herbes non plus simplement sur le sol, mais aussi en brisant des caisses en bois. Ce schéma sera repris dans Resident Evil : Operation Raccoon city où les herbes peuvent aussi être données par des zombies tués. Resident Evil Revelations, quant à lui, utilise un moyen bien particuliers pour trouver des herbes : le scan. En effet grâce au scanner manuel Genesis, il est possible de trouver des herbes et divers balles que l’on ne trouverait pas à l’œil nu. Plus encore, si l’on arrive à 100 % de scan (en scannant par exemple les créatures), le joueur se voit attribuer comme sésame, une herbe supplémentaire, pouvant ainsi s’ajouter au maximum des 5 dans l’inventaire. Resident Evil Revelations, va même plus loin dans son importance attribuée à l’herbe puisqu’elle fait l’objet d’une mission parallèle. Dans le mode « sans herbe », terminer le jeu sans utiliser ni lance-roquette ni plante médicinale est considéré comme l’un des plus durs challenge de la cartouche avec le mode «enfer ».

Resident Evil Rebirth apporte lui-aussi des nouveautés : en effet il sera possible pour Jill de trouver un pot d’herbes illimitées à l’extérieur du manoir Spencer sur une coursive, après un combat avec des chiens zombifiés. Si Jill est blessée, elle peut venir se régénérer directement dans le bac à plante. Bien sûr il n’est pas totalement illimité, mais l’héroïne peut y revenir plusieurs fois avant que ce bac soit totalement épuisé. Ce pot agit donc en quelque sorte comme un checkpoint végétal, un distributeur curatif ! L’herbe prise n’apparaît donc pas dans le menu, mais soigne instantanément dès l’instant que l’on presse le bouton d’action près du pot.

 detection presence plante resident evil rebirth

Un item nouveau apparaît aussi dans ce volet de Resident Evil. Lorsque Jill rencontre les araignées venimeuses pour la première fois, elle pourra trouver sur une table (à l’endroit où il faut allumer les petites lampes à motifs) une trousse de soin. Et là surprise, en examinant le kit de premier secours, on peut trouver à l’intérieur un mélange d’herbes vertes et bleues !

 kit premiers secours resident evil rebirth

Ainsi le mélange contenu dans ce kit n’est pas là par hasard, il marque en fin de compte la présence de nouveaux ennemis aux nouvelles particularités, ce mélange à la fois curatif et anti-poison est un indicateur de danger disant au joueur qu’il est susceptible d’être empoisonné à partir du moment où il trouve ce mélange.

 

Des modes de soins différents

L’usage des premiers Resident Evil était de prendre l’herbe ou les mélanges « directement » par le joueur, via le menu. Il n’y avait donc aucune stylisation, dans les premiers opus, du mode d’absorption de la plante. Cela va changer avec les derniers nés de Capcom. Dans Resident Evil 6, les herbes sont prises sous forme de tablettes. Le joueur doit en effet convertir lui-même les herbes en tablettes. Ainsi une herbe verte donnera une tablette, deux herbes en donneront 3 et trois herbes en donneront 6. Ces sortes de pastilles végétales peuvent aussi être mises dans la « Pill case » afin d’optimiser la place de l’inventaire.

 resident evil 6 plante pillule

Ces tablettes peuvent non seulement être utilisée comme item de guérison sur soi-même, mais aussi comme moyen de réanimation lorsque le partenaire de jeu est en faiblesse critique. Cette assistance thérapeutique est une grande nouveauté, et améliore de beaucoup l’esprit d’équipe du jeu. Cette entraide et cette coopération « médicinale » amplifie ce qui avait déjà été élaboré dans Resident Evil 5 avec le partage des herbes. Le partenaire pouvait en effet demander une herbe en gratifiant son coéquipier d’un « Gimme an herb » !

resident evil 6 tablette herbe

Alors que dans Resident evil 6, les herbes se prennent en tablettes comme des médicaments, dans Resident Evil 5, le mode de consommation est différent. L’herbe qui est prise dans le décor du jeu, se change immédiatement en tube dans l’inventaire. Il n’y a donc plus un icône en forme d’herbe dans le menu, mais une icône en forme de tube. Ce tube est en fait un spray. L’herbe est donc vaporisée pour se soigner. Si un joueur se sert de son item curatif près de son partenaire, celui-ci sera lui-aussi soigné. La technique de partage du soin est similaire dans Resident Evil : Operation Racoon City.

 mixed herb melange plante tube resident evil racoon city

Il faut en fin de compte remarquer, que la modification de prise de l’herbe médicinal s’accompagne en même temps d’une modification du type de jauge de santé. Ainsi l’électrocardiogramme des premiers Resident Evil, laisse place au système de jauge à « crans » dans Resident Evil 6 par exemple. L’absorption d’une tablette redonne ainsi un bloc dans la jauge de vitalité. Dans Resident Evil 5 la jauge est de forme circulaire. Lorsque le joueur se soigne (Chris ou Sheva), le cercle de vie se met en surbrillance verte, afin de montrer graphiquement que le soin est administré.

resident evil 5 jauge vie circulaire soin plante

Dans Resident Evil Revelations sorti sur Nintendo DS, l’herbe ne se prend plus par le truchement de l’inventaire, mais directement en cours de jeu. Pour cela il suffit de presser la touche A. La guérison est ainsi matérialisée par un cercle bleu sur le joueur. Il faut d’ailleurs noter qu’il n’existe que des herbes vertes dans cette version. Il n’est pas possible de fait de faire des mélanges. De plus, les herbes peuvent être stockées au nombre de cinq (voire six si l’on en obtient une par scan) par le personnage. Cela va donc à l’encontre de l’habituel inventaire à 8 places où il était nécessaire de ranger ses items dans des coffres de stockage ou bien de faire un choix dans les objets à porter. Les fans inconditionnels des premiers Resident Evil, ont donc à plusieurs occasions, critiqué ce type de «management » des objets, nuisant, au concept de survie propre au « Survival ».

 resident evil revelations soin

 

 

Trouver les herbes : une difficulté ?

Les herbes, qu’elles soient vertes ou d’une autre couleur dans les premiers Resident Evil ont cette particularité paradoxale, qu’elles peuvent être tour à tour encombrantes ou bien des items bienfaisants avidement recherchés. En effet pour un joueur assidu et talentueux, il est très facile de finir le jeu (même le mode « difficile » dans les premiers RE) sans utiliser d’herbes, en ne se servant que des sprays. Les herbes de ce fait, devenant foisonnantes et inutiles, sont toutes stockées dans les coffres des salles de sauvegarde, en en faisant ainsi un coffre-jardin où figurent aux côtés des rubans encreurs non-utilisés, une longue file de petites plantes.

En revanche, pour des joueurs débutants, les herbes sont souvent des objets curatifs considérés comme étant en quantité suffisante (ni trop, ni pas assez), n’entrant même pas en concurrence avec les sprays.

 

L’une des choses importantes dans les Resident Evil est la localisation des herbes. Bien souvent LA première herbe est très souvent caractéristique dans les différents opus. Bien souvent, elle ne se trouve pas dans un endroit au hasard mais bien à des places stratégiques. Dans Resident Evil 2 par exemple, LA première herbe se trouve à l’entrée du commissariat, dans le bac à fleur. Est-ce par hasard ? Non. L’herbe en question se trouve en transition entre deux étapes bien différentes : en premier lieu le « monde » de la ville, et en second lieu le « microcosme » du commissariat. Cette herbe permet donc de se soigner des éventuelles blessures infligées par les zombies urbains avant de s’engager dans la grande aventure du commissariat de Racoon. D’ailleurs il est à noter que cette première herbe se trouve relativement loin dans le jeu, car Léon ou Claire ont l’occasion de rencontrer de bien nombreux morts-vivants dans les rues de la ville avant d’atteindre le portail dudit commissariat !

Dans Resident Evil Survivor, LA première herbe, se situe dans des endroits différents, selon que l’on choisisse de prendre tel ou tel chemin. Dans le scénario « hôpital », elle se trouve sur le comptoir de l’accueil. Dans le scénario « restaurant » elle se trouve dans une cave. Enfin dans le scénario «chapelle » elle se situe dans la salle de détente du lieu saint. On a donc dans cet opus, une triple localisation de la plante. D’ailleurs l’herbe prise, n’apparaît pas directement dans le menu, une fois le bouton pressé pour la prendre, le pot contenant l’herbe se met en gros plan et en lévitation devant le joueur. Les mots « herbe verte » se trouvant écrit en police de couleur verte pour bien indiquer que l’on a ladite plante désormais en possession dans son inventaire.

resident evil survivor plante

Pour ce qui est de Resident Evil 0, l’intrigue se passant dans un train, LA première herbe se trouve dans un compartiment-lit faisant office de salle de sauvegarde. L’herbe se trouve au pied du lit superposé. Il n’est d’ailleurs pas rare que ces salles de sauvegardes à la musique apaisante, contiennent outre le coffre et la machine à écrire, des munitions (ou des poudres dans Resident Evil 3) ou bien des sprays, des herbes. Cette salle de sauvegarde étant un endroit neutre et protégé de tout zombie, offre donc souvent la possibilité de trouver de nouveaux items de progression.

Dans Resident Evil Outbreak, LA première herbe, dans le scénario « Outbreak » se trouve dans les toilettes pour hommes du Jack’s bar, tandis que dans Resident Evil : Code Veronica, elle se trouve, pour le coup, réellement au début du jeu, à savoir dans la cellule de Claire Redfield, tout juste libérée.

residet evil outbreak plante

Alyssa découvre la première plante dans les toilettes pour hommes du Jack’s bar. Ici en compagnie de Mark et Cindy.

 

Les herbes d’ailleurs ne sont pas toujours si évidentes à trouver. Il faut parfois bien chercher pour toutes les dénicher. En effet l’un  des meilleurs exemples est Resident Evil Revelations où  la première herbe du paquebot « Queen Zenobia » se trouve… dans un casier ! Un endroit bien inhabituel pour une plante… Bref si l’on ne pense pas à « farfouiller » dans ces casiers, on peut passer à côtés de bien des items.

resident evil revelations premiere plante

La plante du casier

Dans Resident Evil 3, au début du jeu, il est possible de trouver deux plantes sur le pallier d’un escalier de secours extérieur. Pourtant non camouflées, si l’on ne pense pas à monter ledit escalier métallique, les plantes nous passent sous le nez puisqu’elle n’apparaissent pas dans le décor du jeu si l’on reste au niveau de la rue.

 resident evil 3 plante

Mais les plantes au cours du jeu sont-elles dispersées, disséminées au hasard ? Non plus. Bien souvent  ce  sont  des  bornes,  des  balises,  annonçant  un  ennemi  important,  un  nouveau  type d’adversaire. Si l’on prend l’exemple de Resident Evil 2, on peut constater qu’une plante verte est posée sur le sol, juste après le combat avec le premier Licker. Coïncidence ? Peut-être pas. L’herbe se situe à cet endroit, peut-être pour parer aux éventuelles dommages qu’aurait causé la créature… Même chose dans Resident Evil 3, au début du jeu. Dans l’une des rues, plusieurs zombies sortent d’une cave pour attaquer Jill Valentine. Une fois tués, l’héroïne pourra trouver des herbes vertes dans la rue sur la gauche, en guise de récompense de ce combat acharné !

 

Les plantes et leur ancrage dans la « réalité »

 Des plantes dans Resident Evil ??? Cela peut paraître parfois bizarre, de trouver dans des endroits aussi incongrus qu’une cellule, un casier, une impasse, une herbe en pot seule dans l’espace de jeu. Dans un univers où une partie de l’intrigue se passe notamment dans un laboratoire high-tech, on s’attendrait plutôt à trouver comme item de soin des pilules ou des médicaments hémostatiques, ce genre de choses ! Pourtant l’herbe est bel et bien là et marche à merveille !

Il  est  même  possible  de  trouver  dans  certains  des  opus,  des  manuels  explicatifs  de  la  flore « residentevilienne », les propriétés de chaque herbe, comment faire des mélanges. Dans Resident Evil Rebirth, un manuel peut être trouvé sur un bureau de l’une des pièce du manoir. Dans ce traité on apprend notamment que l’herbe verte guérit les dommages, que l’herbe bleue « neutralise les toxines naturelles », et chose importante, qu’elles poussent naturellement sur les montagnes d’Arklay. Rappelons en effet qu’en août 1968, le centre de formation d’Umbrella est établi dans les montagnes d’Arklay et qu’un certain Marcus en prend la direction, les herbes sont donc à porter du QG de la grande firme.

 resident evil rebirth manuel botanique plante

Bien plus tard, dans le volet Resident Evil Revelations, un autre manuel explicatif de la flore du jeu peut être trouvé dans la bibliothèque du bateau. Plus spécifiquement dans ce manuel, l’herbe verte est reliée au virus, je cite :

« L’herbe verte non seulement guérit la fatigue mais renforce également le processus naturel de régénération afin que les blessures guérissent plus rapidement. De plus elle possède une fonction immunitaire qui peut être très utile contre l’infection virale. »

 resident evil revelations manuel botanique plante

L’un des grands changements en ce qui concerne l’herbe en sa qualité d’objet, est l’introduction du caractère mercantile dans Resident Evil 4. En effet il est possible de vendre les herbes récoltées pendant la partie au marchant ambulant. Ainsi une herbe verte se vendra 300 ptas (pesetas) tandis qu’une herbe rouge en vaudra 1000 et une herbe jaune 3000.   Ces plantes qui deviennent donc «pécuniaires » ne sont donc plus seulement un moyen de se soigner, mais aussi un moyen d’avoir plus d’argent pour s’acheter des armes ou munitions. Bien entendu les mélanges, eux valent plus chers, vert + jaune vaut 4500 ptas et le triple mélange permet de gagner 10 000 ptas. En bref plus qu’une simple transaction financière, le prix établi pour tel ou tel plante permet de créer une hiérarchie entre les différentes herbes, plaçant la variété jaune, tout juste née par rapport aux précédents Resident Evil, au-dessus des autres.

 

Les plantes-obstacles

La plante verte dans Resident Evil n’est pas toujours inoffensive et bienfaisante, l’élément végétal peut lui aussi être infecté par le virus et donner naissance à de véritables monstres. La plante à plusieurs statuts dans les différents opus, elle est à la fois obstacle, adversaire, boss et sujet d’expérimentation au sein des Resident Evil.

Dans Resident Evil 2, dans l’une des pièces du laboratoire souterrain, les tentacules d’une plante doivent être enflammées au briquet, afin de pouvoir accéder à un conduit d’aération. Dans Resident Evil Rebirth, c’est une autre plante à « lianes » infestant la fontaine d’une serre qui doit être mise hors d’état de nuire, afin d’accéder à l’ensemble de la pièce. Pour ce faire, il suffit de verser une substance chimique dans la pompe à eau, et d’actionner le système. Ces plantes là ne sont pas réellement dangereuses, mais elles doivent nécessairement être détruites pour pouvoir poursuivre l’aventure.

 resident evil 2 plante obstacle

La plante en tant qu’ennemi, apparaît dans les Resident Evil Survivor et Resident Evil 2. Nommée T- plant, elle est intimement liée à l’univers du laboratoire (on ne la retrouve pas ailleurs). Contaminée par le T-virus, elles peuvent se mouvoir, et crachée une sorte d’acide sur le joueur.

 t virus plante resident evil survivor

À un niveau plus élevé que le simple adversaire, il y a le célèbre boss de la plante 42. Cette plante gigantesque qui a connu une croissance anormale à cause du virus et se distingue par une soif inextinguible de sang, peut être rencontrée dans différents opus. Dans Resident Evil 1, le V-jolt (combinaison de substances chimiques) peut être versé sur les racines de la plante afin de l’affaiblir, et rendre ainsi le combat futur plus facile. Dans un rapport de Henry Santon sur la plante 42 que l’on peut lire dans Resident Evil Rebirth, on y apprend que la plante a causé de bien nombreuses victimes…

resident evil rebirth rapport plante t virusExtrait du rapport du chercheur Henry Sarton.

 

Cette plante désormais célèbre dans l’univers des Boss de Resident Evil,  apparaît aussi dans Resident Evil Outbreak.

 plante 42 resident evil outbreak

Plante 42 dans Resident Evil Outbreak, scénario “Below the freezing point”.

C’est dans Resident Evil 5 que l’on retrouve une autre espèce de plante-mutante, ou plutôt pour être plus juste, de fleur-infectée. Il s’agit de la fleur appelée « Escalier du soleil » (Stairway to the Sun dans la version originale). Ces fleurs, jaunes orangées sont découvertes par Chris et Sheva, à leur grande stupéfaction car ils pensaient qu’aucune forme végétale n’avait résisté à la contamination. On apprend plus tard, que cette fleur est en fait loin d’être ordinaire et anodine puisqu’elle serait à la base du développement du virus « Progenitor ».

 resident evil 5 fleur progenitor

 

Étudiées dans des cylindres d’expérimentations, elles ont fait l’objet de nombreuses expériences de la part d’un certain Spencer qui a mené une expédition en Afrique afin de trouver ladite fleur et d’extraire le virus présente en elle. Ces fleurs trouvées par le duo dans l’antichambre souterraine près du labo Umbrella, auprès de tentes au logo Tricell seraient aussi à la base du virus Uroboros développé par Wesker.

Finalement il est assez ironique de penser que le végétal, qui sert à soigner le joueur, est aussi l’une des causes de l’expansion du virus…

 

Conclusion

Quant on parle de Resident Evil l’un des premiers mots qui pourrait venir à l’esprit, mis à part «zombie » serait « herbe ». La plante verte comme item de soin, utilisée depuis le tout premier opus, fait partie désormais des « meubles » et est présente incontestablement dans l’inconscient collectif des joueurs. L’herbe au sein des Resident Evil bénéficie d’une plasticité importante, et les créateurs ont rivalisé d’imagination afin d’exploiter toutes les facettes de l’élément végétal, et de lui faire gagner en originalité, en jouabilité, en graphisme, etc… La plante fait l’unanimité en général bien que souvent elle puisse être critiquée. Il a été souvent blâmé le fait que les herbes sont très faciles à trouver dans Resident Evil Revelations par exemple, nuisant de fait à la dureté du jeu, ou le fait qu’il n’y ait plus qu’une seule variété d’herbe. De même l’herbe peut paraître inefficace à des joueurs habitués, et qui finissent les niveaux les plus difficiles avec plus ou moins d’aisance.

L’herbe dans le cadre du jeu entre donc parfois en concurrence avec le spray, ou d’autres items de soins comme les œufs de serpent dans Resident Evil 5. La série des Resident Evil a connu plusieurs adaptations au cinéma, et il est quand même bien dommage, que la plante verte, élément phare du jeu, ne soit pas représentée une seule fois dans les films tirés du jeu ! Bref on peut donc se demander si un Resident Evil sans herbe serait toujours un Resident Evil… Il sera donc intéressant de voir comment cet objet va évoluer de nouveau dans les futurs opus. L’herbe a tellement marqué les joueurs et les fans inconditionnels de la série, qu’elle a fait l’objet de plusieurs caricatures et parodies, preuve de sa popularité.

 

Tony Goupil

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

7 Commentaires

  1. Que de bon souvenirs ce plantes :’)

  2. Extrêmement complet: bravo. J’ajoute juste que le choix entre spray et combo plantes rouges et verte n’ est pas si aisé. En effet, les deux premiers resident evil récompensent les joueurs qui n’ utilisent jamais le spray. Donc il faut largement favoriser le pouvoir des plantes, ce qui montre bien à quel point les devs mettent les plantes au centre du jeu.
    Bravo pour cet article méticuleux (tu as du te régaler à lire les rapports des herboristes dans les jeux)

  3. Alalala … pour moi les meilleurs sont le 1 et le 2 su ps1 !!! :p

    • Beu… le 3 cartonne !! Je préfère le 1 et 3 ^^
      Bon j’ai adoré le 2 malgré tout j’avoue… mais les affrontement contre le némésis et le siège de la pharmacie par les zombies m’ont tellement empêché de dormir à l’époque que pour moi le 3 reste le plus impressionnant !

  4. Bien joué pour l’article, très complet, très intéressant.
    BIG UP ! :D

  5. fan incontestée des resident evil j’approuve !!!

  6. Pingback: Resident evil : machine à écrire royale - Collections of Syl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*