Dying Light, prochain FPZ coop de Techland (Dead Island)

Avec l’annonce de la nouvelle console XBOX One de Microsoft, on va enfin pouvoir en découvrir plus sur les jeux en développement dans de nombreux studios. Comme c’est le cas pour l’un des prochains FPS de Techland.

Non pas Hellraid, qui comme son nom l’indique offrira plutôt une descente aux enfers, ambiance médiévale-fantastique (et style coop à 4 façon L4D, semble-t-il ; si vous aimez les démons et les zombies en cotes de maille vous devriez y trouver votre bonheur). Mais plutôt au sujet d’un mystérieux Dying Light, qui sera un open world ravagé par des hordes d’infectés. Autrement dit une sorte d’évolution du concept de Dead Island. On ne sait pas si le monde sera plus grand, si l’on pourra vraiment s’y déplacer et agir plus librement (en théorie oui …). Par contre on a appris que le jeu utilisera un système pour gérer les mouvements à la façon de Miror’s Edge. C’est à dire pour faire des sauts un peu partout. Ne vous réjouissez pas trop vite, le dernier jeu a avoir voulu intégrer des mouvements styles parkours, le FPS multi Brink de Bethesda, avait en fait démontré que cette liberté de mouvement s’avérait aussi originale … que quasi inutile niveau gameplay. Ce n’était pas complètement mal fait, simplement en plein combats (souvent très rapides en multi) vous perdiez du temps à trouver les bons emplacements pour faire quelques mouvements spéciaux (des bonds) qui au final n’apportaient pas un si grand avantage que ça (positions en hauteurs, quelques raccourcis parfois pratiques).

Ici dans un jeu coop, face à des “zombies” relativement moins nerveux (ou plus prévisibles, IA oblige), qui de plus ne vous canarderont pas en permanence (mais seront plus nombreux), ce sera peut-être plus amusant. Donnant lieu à des manoeuvres et autres pirouettes. D’autant plus si les cartes sont bien faites. Tout au moins cela ajoutera un coté jeu de plate-forme, une dimension verticale. On verra bien une fois en jeu si nos personnages sont si agiles que ça (et si les “infectés” peuvent grimper ou sauter aussi !). Et surtout si le décor ne vient pas une fois sur deux bloquer le joueur dans ses mouvements, contrairement à ce qu’il voit à l’écran.

Cela dit, au delà de cet aspect du gameplay, Dying Light proposera donc de s’aventurer dans un monde exotique toujours plus beau, d’y chercher du matériel pour se fabriquer des armes surpuissantes (ex : une tronçonneuse qui électrocute ; il y aura des armes à feu aussi), et de tenter de survivre à l’inéluctable. On retiendra également que le jeu aura deux aspects très différents. Le jour, où les zombies seront bizarrement moins puissants (la lumière les gênerait …), ce sera plutôt exploration. La nuit, où les zombies seront donc à l’inverse plus alertes, il s’agira alors de survivre à des hordes d’adversaires. Notez que selon Techland, la notion de survie ne sera pas poussée non plus aussi loin que dans DayZ.

La sortie de Dying Light est prévue sur consoles next-gen et PC courant 2014.

 

 

Auteur

Arpenteur du wasteland et chroniqueur de jeux vidéo.

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. Voila qui est très prometteur !!!
    Et vous en pensez quoi de la xbox one ? Moi une console qui ruine la retro compatibilité, m’empêche d’avoir des jeux d’occaz sans payer un passe online et mise tout sur l’aspect réseau social et magnétoscope numérique… Pour moi ce Dying Light se jouera sur ps4 ! Je passe à la concurrence ^^

  2. Pourquoi continué cette éternel guerre des consoles quand on peut jouer tranquillement, pour moi chère sur PC ! Je ne comprendrais jamais. Sinon pour ce qui est de ce FPZ, il s’ajoute à ma liste de jeux à acheter/surveiller :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*