Comics Culture Z Papiers — 13 juillet 2013
Fanboys vs Zombies Tome 1 la critique !

Auteurs : Sam Humphries et Jerry Gaylord

Édition : Glénat

Date de parution : 3 juillet 2013

Genre : zombie, humour, geek

Nombre de Tomes : 1

Statut : série en cours

Nombre de pages : 128 pages

Prix conseillé : 14,95€

 

 

Résumé :

Lors du célèbre Comic Con de San Diego, un événement extraordinaire va bouleverser le rituel de tous les geeks et en particulier celui du groupe des fossoyeurs. Les participants se transforment en zombie et détruisent le salon. Nos fanboys vont se démener pour sauver ce qu’ils peuvent et surtout les stars invitées. L ‘équipe des fossoyeurs va-t-elle survivre à ces zombies ? Comment vont-ils gérer cette situation ? Vont-ils tous rester en vie ? Vont-ils agir en héros ou en victime ?

Si le mélange entre geeks et zombies vous intrigue, jetez vous voracement sur ce premier tome.

 

 

Avis :

Un comics pétillant, que l’on attendait depuis un moment. Pour les vacances Fanboys vs Zombies est un bon rafraichissement à lire sur la plage, ou dans sa tanière. Le mélange entre l’univers geek et apocalyptique est très réussi, détonnant et jouissif.

Un récit qui ne se prend pas au sérieux et qui fait du bien. La narration est simple et tient sur une ligne : un groupe allant à Comic Con se retrouve coincé à cause d’une horde de zombies féroces. On ne peut pas se vanter d’une histoire complexe et profonde, mais ne vous inquiétez pas c’est loin d’être grave, car il  possède de nombreuses autres qualités.

Ce comic va plaire à tous les fans du genre, d’autant plus  si vous avez participé dernièrement au Comic Con de Paris. Vous pourrez peut-être vous reconnaître dans certaines situations cocasses.  Les cases dissimulent des tas de références vidéo-ludiques. Saurez-vous tous les reconnaître ? Je suis sympa, je vous en donne quelques unes pour vous donner envie d’en découvrir encore plus : sur la couverture Jenna porte un tee-shirt Angry Bird, Amanda conduit le Golgoth de Goldorak, les barbares de Rohan clament « Pour Winterfell ! », référence à la série Game of Thrones

 

 

Les participants de Comic Con ne pourront que sourire face à cette première phrase «  Le San Diego Comic Con International ! La plus grande convention dans son genre, environ cent cinquante milles déchainés de culture pop, où les héros rencontrent les héros, une réunion de famille, le ralliement des tribus, le mardi gras des geeks, le spring break des asociaux, le bal de fin d’année des têtards ». Personnellement le « spring break des asociaux » m’a beaucoup fait rire. J’ai trouvé que les auteurs avaient réussi à regrouper tous les éléments constituants les temps forts de l’évènement de manière humoristique sans que cela ne devienne une parodie ou une caricature. Tout y est, le cosplay, les stars de cinéma, le catch, les conférences …

 

 

La cause de l’apocalypse zombie est à prendre au second degré, c’est le savant cocktail entre une boisson énergétique et un hotdog. La mutation entre les deux donne un résultat détonnant. Méfiez vous, ne renversez jamais de boisson pétillante sur vos mets américains, ils pourraient vous arriver des bricoles.  Par conséquent, le remède est aussi loufoque, mais chut je vous laisse le découvrir. En revanche, si l’invasion se fait à cause d’un malencontreux mélange, les conséquences auront un impact majeur.

L’ambiance geek est vraiment réussie, c’est un pur plaisir de parcourir les pages de Fanboys vs Zombies, on s’amuse beaucoup des situations, des réactions et des références, l’atmosphère Comic Con est très bien mise en avant, et pour ça un grand bravo.

Les personnages contribuent beaucoup à ce moment pétillant et dynamique. Le groupe des fossoyeurs est excellent. Garçons et filles ne jouent pas le rôle de froussard, mais au contraire, ils sont contents de pouvoir dégommer du zombie comme s’ils étaient dans un vrai jeu vidéo. Au lieu de partir en courant, ils comptent bien sauver le monde, et appliquer les consignes qu’ils connaissent, comme aller le plus haut possible pour trouver un hélicoptère. Et oui en cas de coup dur, il faut toujours s’élever. Amanda, sortie tout droit du dernier Dead Rising, dégomme des zombies, avec de nombreuses armes, plus ou moins insolites. Qui dit groupe mixte, dit histoire d’amour, elle n’est pas omniprésente, mais tout de même vous pourrez suivre les rebondissements amoureux. Et oui on peut s’aimer et se réconcilier pendant une apocalypse zombie. (Un zombie, je ne vois pas ce qu’il y a de dangereux.)

 

 

Comme tous bons jeux de zombies qui se respectent, il y a différents combos possibles pour tuer les morts-vivants. Même si ce n’est pas un comics qui se veut sérieux, avec des intrigues et des thématiques complexes, c’est un très bon exutoire pour les vacances. A L’ATTAQUE !!!!

Dans les notes d’humour, il ne faut pas manquer les cris des zombies « Eeeeeexcluuuusssiiiivvviiiitéééé », « innterrrvieeew », « paarrrutttioooon immmmédiaaate ». Vous l’aurez compris les premiers touchés sont les journalistes.

Pour ce qui est du dessin, on reconnaît la touche américaine, avec des couleurs acidulées, des doubles pages impressionnantes, et une mise en scène très travaillée et spectaculaire. Le dessin colle parfaitement à l’ambiance décalée et humoristique. Le rose dominant parfait l’ambiance geek et girly. Et oui les filles sont à l’honneur et sont courageuses ! Méfiez-vous les garçons, on arrive. BASINGA !

Un petit bémol : après l’effet de surprise dû à son originalité, je me demande comment ils vont réussir à se renouveler, afin de ne pas ennuyer leur lecteur. Si l’intrigue n’est pas primordiale dans ce premier volet grâce à l’univers riche et varié, cela risque de s’essouffler sur la longueur. Le prochain volume qui sort le 3 octobre 2013, a la lourde tâche de ne pas décevoir et je suis curieuse de voir comment ils vont s’en sortir.

 

 

En Bref : Un comic drôlement, bien fait et divertissant. Son but est d’amuser et de mettre en valeur l’atmosphère Comic Con. L’objectif est atteint car les auteurs réussissent à recréer une ambiance geek, tout en intégrant l’attaque zombie. Un mélange équilibré et bien exécuté. On peut ajouter, que cet univers décalé permet de mettre en scène le zombie d’une manière différente. Ce livre plaira aux amateurs de comics, aux geeks de toute espèce et aux fans de zombies. Tout le monde peut s’y retrouver. Fanboys vs Zombies présente les morts-vivants de façon originale et c’est une bonne chose.

 

note7

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

4 Commentaires

  1. Sa à l’air sympas :D

  2. Oui ça a l’air fun !

  3. A quand le concours pour le remporter ? ^^

  4. En effet je l’ai lu et c’est une très bonne BD avec plein de référence geek donc que demander de mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*