Evenements FEFFS FEFFS 2011 Festivals — 20 septembre 2011
FEFFS : Journée du Vendredi 16 Septembre 2011

festival européen du film fantastique de strasbourg

Festival Européen du Film Fantastique de Strasbourg.  

Jour 1 : Arrivée Vendredi 16 Septembre soir

 

Le feedback de la première journée !

 

 

 

Après 8 heures de voiture, un mac drive à l’arrache, et quelques moments d’égarement centre ville Strasbourg, je suis arrivé au Village fantastique. Il faut avouer, je ne savais pas à quoi m’attendre, n’étant pas un habitué de ce type de festival.

village fantastique stand village fantastique village fantastique buvette

Une petite place sympathique, quelques tentes vendant des goodies, de la musique, des gens qui parlent et qui rient… j’étais bien arrivé au Village Fantastique, puisque un magnifique stand ponctué de Tshirts “Romero président” et posters FEFFS en tout genre se tenait devant moi !

Je retire mon kit presse, et je me pose tranquillement, commandant une bière et une Tarte Flambée.

badge press

Les mains huileuses mais le ventre remplit, épuisé mais avec l’envie de me donner à fond dans ce festival, je me dirige vers le Cinéma Star St Exupéry, où une foule de jeunes font déjà la queue pour assister à la projection de HideAways d’Agnès Merlet.

cinema star saint exupery hideaways

 

 

HideAways d’Agnès Merlet

hideaways agnes merlet

 

J”ai été sidéré par la qualité visuelle et émotionnelle de ce film qui mélange des genres cinématographiques que je croyais oubliés ou perdus depuis de longues années… Un film poétique, avec de somptueuses images mêlant beauté et cruauté. Un compte de fée, pour petits comme pour grands, qui nous plonge dans une histoire d’amour qui fait jaillir de la noirceur de la beauté. L’émotion est au rendez vous.

La fiche complète du film et sa critique sont disponibles sur ce lien.

 

 

 

Rencontre avec la réalisatrice en fin de séance, et malgré les propos déplacés d’un jeune con, pardon un jeune attardé, les avis sont plutôt positifs. Agnès Merlet fait remarquer à juste titre que  “Nous avons tous gardé une partie de l’enfant que nous étions à douze ans“. Comme chaque film en compétition, une urne de 4 conteneurs bloque la sortie : Excellent, Bon, Mauvais, Très mauvais. La sensibilité artistique de HideAways m’a poussé à déposer mon vote côté Excellent. Sortie du cinéma et retour au Village Fantastique ou un bénévole souriant et de bonne humeur m’accompagne jusqu’au Ciarus, résidence universitaire à quelques minutes du festival.

 

plan strasbourg

Petite parenthèse strasbourgeoise. La ville est juste sublime, entre ses églises, et monuments, ses maisons en colombage, et ses canaux. Cet endroit est incontournable pour un week end en amoureux. Les canaux bordés d’arbres, d’herbe et de fleurs accueillent une multitude d’oiseaux comme des colverts ou des cygnes blancs, dans une quiétude presque magique.

strasbourg strasbourg

Avis aux amoureux !

 

Résidence Ciarus

L’arrivée à la résidence est juste épique, la quatrième dimension.

Image de prévisualisation YouTube

Le réceptionniste apparemment sobre et n’ayant touché a aucune substance psychotrope, avait un sérieux problème avec les chiffres. Ennuyeux pour attribuer les chambres. Cet homme était tout simplement perdu, se noyant dans ses papiers, l’incompréhension totale se lisant sur son visage lorsqu’il consultait son écran d’ordinateur.

Bourde 1 : Le wifi. Je demande le wifi dans notre chambre. Il me précise que cela coute un euros. A payer tout de suite, maintenant, sans délai. Je règle rapidement, et après 20 minutes supplémentaires il me donne les codes d’accès. Puis, tendant la feuille il m’avertit : “Ah oui, mais de votre chambre vous ne pouvez pas l’avoir. Vous êtes au troisième étage cela ne capte plus à partir du premier”. So nice. J’allais pas chipoter pour 1 euros.

Bourde 2 : Il m’accompagne jusqu’à la chambre, car il se peut qu’elle soit occupée, il ne sait pas trop. Il préfère être là. Premier échec puisque la chambre ne correspond pas à la réservation. Youpi. Nous redescendons à l’accueil, où il me demande de patienter dans l’espace bar, car cela risque de prendre du temps. Trente minute plus tard, un autre numéro. Celui la gagnant à mon grand soulagement. Je rejoins ma chambre épuisé. Demain est une journée chargée. Ronflements au bout de quelques minutes.

Auteur

obelix87

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*