BD Papiers — 22 août 2011
Freak Addict ! Chroniques de Freak Angels

Je me suis plongé dans la lecture de cette série, tranquillement sous le ciel azuré gris de cet été. Alors, de quoi s’agit t il ?
Et bien c’est on ne peut plus simple en fait, c’est un survival post apocalyptique, ambiance défense de territoire, avec une utilisation sporadique d’armes à feu, car l’ambiance est  au steampunk, au système D et aux dynamos. Je m’explique, une bande de jeunes d’une vingtaine d’années sont tous nés le même jour, ce qui les a investi de pouvoirs mystiques  type télépathie, télékinésie, omniscience…

 

 

Et il va de soit que l’on ne sait pas tout, en effet, suite à ces naissances, le monde tel que nous le connaissons a cessé d’exister, pour laisser place à une race humaine revenue aux valeurs traditionnelles de l’agriculture (bien que les champs soient sur les toits), de la récup’, et j’en passe.

Il semblerait que ce groupe de jeunes y soient pour quelque chose dans cette fin du monde. Pas le temps de se poser des questions, les rebondissements s’enchaînent. Les Freak Angels, assimilés à une sorte de gang, se sentent aujourd’hui investi d’une mission : Protéger et secourir toujours plus d’être humains.

Pourtant ils ne perdent pas de vue le fait qu’il va être de plus en plus difficile de les nourrir  et d’assurer leur protection. C’est quand l’un d’eux quitte le clan avec de mauvaises intentions que l’histoire commence. Le décor est planté. L’histoire un peu floue s’éclaircira au fur et à mesure des parutions. On apprendra alors un peu plus de choses en ce qui concerne les Freak Angels, le monde, et les relations entres les différentes “mégalopoles de survivants”. Celles-ci sont parfois houleuses, et engendrent des petites rancunes à l’intérieur du clan.

Cette histoire est formidablement bien écrite, les dessins sont très agréables, fluides, l’encrage très bon, et pour ce qui est des dialogues, ils sont fait de façon concise mais laissent apparaitre entre les lignes des phrases que les personnages n’ont pas besoin de prononcer.

En somme c’est quelque peu emphatiquement que l’on se plonge dans l’histoire s’imaginant à la place de cette nouvelle race de supers hommes devant se battre pour sauvegarder l’humanité dans un monde propice au marché noir et à un régime de terreur. Tenu en haleine du début à la fin, je suis animé d’un fort désir de savoir la suite !

Mais la question que je me pose depuis le début de ma lecture c’est:
“Feront ils un tutoriel en règles pour fabriquer une moto-volante à vapeur?”

En ce qui me concerne, c’est vraiment  à partir des révélations, des flash back personnels des freak angels, quand le mystère est levé et quand le suspense s’envole, que l’on se dit :
“Alors là, ça déchire bien plus que ce que je pensais en fait”.

Et là, malheureusement, tout va trop vite, et on espère que l’on arrive pas à la dernière page, car ce serait trop court.

Je pense simplement conclure par ceci, si vous souhaitez lire une bonne BD d’humour, une bonne BD sur la fin du monde, sur les drogues, le sexe, la démocratie (et oui), lisez les Freak Angels, vous apprécierez complètement. Préparez vous un petit budget pour en remplir votre bibliothèque!

 

Ce que moi je dis, c’est qu’avec tout ça, une adaptation cinématographique, même réalisée par un studio un peu guindé, l’histoire par elle seule,
en ferai un block buster.

Ou bien.

Auteur

Root boy 2.0, expert en anthropophagie (comme écrit sur ma carte de visite) qui tient un blog merveilleux qui donne des conseils très avisés et aux faits de tout ce qui peut arriver pendant une invasion de zombies, ou bien un apocalypse lambda.

Articles relatifs

5 Commentaires

  1. Tu as raison, c’est une vrai bonne BD !
    J’ai été également mordu et j’ai dévoré les 4 tomes.
    moi je dis, Warren ELLIS est vraiment un grand MONSIEUR quand même !!!!!
    :arrow: :arrow: :arrow: :arrow:

  2. Moi je l’appelle Monsieur.
    Je n’ai que ça à dire.

    • As-tu lu TRANSMETROPOLITAN ?
      ça c’est une tuerie de chez tuerie encore signé ELLIS !

      • C’est dans mes projets dès que j’ai un peu plus de corn, je me saigne à donner des cours à des collegiens pour payer les frais d’un trainnde vie au delà de mes moyens, je devrais arreter de blinder ma bibliothèque. Je vais donc commander ça sous peu. J’en ai envie depuis ton premier commentaire sur le premier article des FA.

  3. Le volume 5 doit sortir vers le 7 octobre il me semble :shock:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*