Arts Arts Papier Culture Z — 12 novembre 2013
George Pfau, le peintre des zombies…

George H. Pfau est né en mai 1982,  quatrième et dernier enfant de son père George Senior et premier enfant de sa mère Anne Mayhew. Après avoir grandi et fréquenté l’école à San Francisco, en Californie, il est diplômé de l’Université de San Francisco en 2001 et s’installe à New York pour se spécialiser en arts plastiques à l’Université de New York. Il est diplômé de l’Université de New York en mai 2005  puis du California College of the Arts en 2010 et réside actuellement à San Francisco où il a fait de nouveaux tableaux et un roman graphique. Passionné par les zombies, il peint des scènes de films de zombies à la manière des peintres de la période du néo-impressionnisme de la fin du XIXe siècle.

Avec sa série Zombies in the Landscapes, le peintre explore la technique des impressionnistes pour composer ses scènes de films peuplées de morts-vivants :

Voici sa version du film noir et blanc de Night of the Living Dead

Shaun of the Dead :

Dawn of the Dead

Day of the dead

Les revenants

28 jours plus tard

Zombieland

Zombi 2

The Walking Dead

Et une petite vidéo sympa :

Puis avec Zombieindex, il crée une peinture interactive plus naïve et totalement impressionnante, notablement inspiré du travail de Martin Handford ( où est Charlie ?) où il peint la pluralité de ses sources que nous retrouvons à la loupe dans cette immense toile et qu’il a eu la gentillesse de regrouper dans ses “Names”.

Si, comme moi, vous êtes à la fois passionnée de peinture et de zombies, j’espère que vous aurez passé un bon moment et je sais que vous ne résisterez pas à l’envie d’aller sur le site de l’artiste et d’y examiner de plus près  Zombies in the Landscapes et Zombieindex ainsi que ses nombreuses autres oeuvres.

Source

 

 

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

4 Commentaires

  1. C’est un artiste vraiment talentueux, il à su représenter au travers de ses peintures, l’image principal que l’on garde inconsciemment au fond de soi après avoir vu tous ces films. N’importe quel fan qui se respecte peut largement citer le titre de chaque toile sans à avoir à le lire.

    • Oui mais Zombieindex c’est plus dur, tu ne trouves pas ? Anecdotiquement, zombieindex ressemble aux dernières toiles d’un peintre de chez moi que j’ai connu et que j’adore : J.J. Samfourche

      • oui c’est certain, j’ai oublier de préciser qu’il avait su faire preuve d’originalité et de créativité.

  2. chapeau ! a quand une expo en musée ?(français si possible^^)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*