Evenements FEFFS FEFFS 2012 Festivals — 04 octobre 2012
Grabbers, la critique !

Grabbers de Jon WrightVu au FEFFS 2012

Réalisation : Jon Wright
Scénario : Kevin Lehane

Format et nationalité : Long métrage Irlandais
Genre
: Comédie, Science Fiction
Durée : 1 heure et trente quatre minutes
Année de production : 2012

 

Synopsis

Quand une météorite s’écrase dans l’océan, à proximité de la côte irlandaise d’Erin Island, des créatures tentaculaires aliens sont lâchées sur la population environnante…. et elles se reproduisent vite ! Le garde côtier alcoolique, je-m’en-foutiste et dépressif, se retrouve côte à côte avec Lisa, naïve et bonne élève, remplaçant son collègue quotidien. Ils devront donc mettre à profit leur instinct et leur intelligence pour venir à bout de ces monstres et sauver leur ville… surtout que leur point faible est en rapport avec l’éthanol…

 

Critique

Grabbers est un mélange parfaitement dosé entre scènes d’actions, comédie et magnifiques paysages irlandais. Les monstres tentaculaires, de l’œuf à la petite bébête bondissante et tressautante et la “môman” énorme et répugnante, sont sublimes. Les effets spéciaux sont saisissants et confèrent un réalisme et une personnalité forte à ces poulpes. Jon Wright a réussi à créer ses propres monstres et le spectateur y adhère totalement ! De belles bestioles avec des scènes d’actions réalistes, qui se mangent sans fin ! (dédicace à la scène des bébés poulpes suceurs de sang dans le bar irlandais).

Ces scènes sont ponctuées de long plans séquences sur les paysages irlandais, associés à des musiques typiques qui inspirent zénitude, calme et sérénité. Jon Wright utilise ces passages d’une beauté naturelle sublime avec originalité pour couper les séquences d’actions. Le résultat marche à merveille puisque le spectateur se laisse balancer par ce mouvement de houle entre suspense et relaxation.

Ajoutez à cela une grosse dose d’humour irlandais, des dialogues complètement décalés, des scènes juste mythiques et des personnages avec deux grammes d’alcool dans chaque bras qui tentent de sauver le monde. Et vous avez une bonne vue d’ensemble sur les ingrédients de Grabbers.

La recette de Jon Wright nous a fait saliver et il a su savamment doser et manipuler les trois aspects fondamentaux de son film. À voir absolument !

 

note7

 

Bande Annonce

Image de prévisualisation YouTube

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*