Culture Z Mangas Papiers — 23 avril 2012
Highschool of the Dead Tome 2 Couleur, la critique !

high school of the dead 2 couleurScénario et dessin : Daisuke Sato et Shouji Sato
Broché
:
171 pages
Éditeur : Pika
Genre :
Horreur, Seinen, Survival, Fan service, Ecchi
Date de publication : 1er février 2012
Édition :  Couleur !
Nombre de volumes :
3 couleurs, 7 noir et blanc
Statut : Série en cours
Prix conseillé : Une quinzaine d’euros

 

  

Synopsis

Les morts vivants sont partout ! Pour leur échapper, Takashi et ses amis ont fui leur lycée, mais ils sont loin d’être tirés d’affaire pour autant ! L’égoïsme des survivants est encore plus dangereux que les cadavres ambulants décérébrés ! Découvrez ou redécouvrez les aventures d’un groupe de lycée bien décidés à ne pas finir sous les griffes des morts-vivants qui les assaillent de tous côtés, dans une toute nouvelle version tout en couleur pour le plaisir des yeux !

 

Critique

Et c’est parti pour le deuxième volume de cette magnifique édition ! Celle-ci est toujours un régal pour les yeux, de la couverture alléchante à la colorisation impeccable, il n’y a décidément rien à critiquer !  Les pages bonus, hautes en couleurs sont tout simplement superbes et dans ce tome, une petite exclusivité très sympathique qui nous permet de  découvrir le travail des auteurs sur l’apparence physique des personnages. Un vrai régal ! De mémoire, je n’avais jamais pris un tel plaisir et une telle précaution à lire un manga ! Bravo à Pika pour leur travail irréprochable !

Ce deuxième volume est très rythmé et nous rebondissons de péripéties en péripéties. Nous pouvons dévorer des yeux de nombreuses scènes apocalyptiques, des émeutes, du massacre de pauvres innocents et de la bonne baston zombiesque. Tout ce qu’on aime ! (C’est comme le cochon, tout est bon ! xD). J’ai particulièrement apprécié les scènes de quarantaine maintenue par les forces de l’ordre et les différents plans larges qui donnent une vision générale de la catastrophe et permettent de se décentrer des personnages pour avoir une vue d’ensemble.

Concernant nos braves lycéens, nous retrouvons les caricatures traditionnelles que nous aimons tant : l’intello, le geek, l’infirmière, la”frigide” et nos deux héros. Et pour tout avouer, je m’identifie le plus à… devinez ? Kota Oo’. (flippant, non ?)

La seule chose négative qui pointe le bout de son nez ? Les scènes dédicacées exclusivement au public masculin. Et oui… Nos héroïnes, en pleine apocalypse Z décident de prendre un bain ensemble, en picolant. Absence de tissu, augmentation de la masse mammaire, etc… Enfin, vous connaissez les japonais et leurs goûts subtils pour les plans coquins. Je vous laisse imaginez… Le seul hic, cela fait juste un peu irréaliste. Voir totalement. Même si ma foi, un Love Hina façon Z… pourquoi pas ?! Les zombies, le sang, la baston, et les jolies filles, pour certains c’est tout simplement le paradis : xD

Bref, pour résumer : l’histoire est rythmée et réaliste, les plans et dessins sont travaillés et les couleurs sont hypnotisantes. Si vous avez les moyens, n’hésitez pas… FONCEZ !

note8

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. “Les scènes dédicacées exclusivement au public masculin.” Pas d’accord :p
    J’apprécie le mélange fan service et ecchi exagéré au milieu de l’horreur zombiesque. Quoi ? Qui a dit : “ça réunit 2 passions ?” XD

    • Héhé, c’était à prendre au second degré, tu me connais non ? :smile:

      • Mais moi aussi ;) J’aime bien faire la fausse offusquée hihi
        On va se faire rebaptiser en “Zomboobs World” \o/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*