Culture Z Jeux Jeux-Vidéos Online — 02 octobre 2013
Survival, le jeu de zombies, la critique !

Survival, le jeu ! 

Site Officiel

Aujourd’hui, on voit un petit jeu navigateur, gratuit ! Enfin petit, on verra bien.

Présentation 

Survival est un jeu gratuit sur navigateur développé par Arkagames en 2010. Avec plus de 53 000 inscrits et une moyenne de 100 joueurs connectés simultanément, on ne peut pas dire que Survival a fait un méga buzz (sans parler d’échec critique attention). Il s’agit d’un jeu en 2D avec vue aérienne, dont le but est de survivre aux morts en se barricadant. Nourriture, eau, morsure douteuses, stratégies et “rôle play” sont le lot quotidien de ce jeu. Le fait est que je ne peut m’empêcher de comparer Survival à Hordes, autre jeu sur navigateur, qui a beaucoup plus fait parler de lui.

En effet, Survival, jeu de stratégie en apocalypse zombie sur navigateur, misant la survie ou la non-survie des joueurs sur leur coopération, au premier abord, a tout d’un Hordes like. Alors qu’en est il ?

 

Communication et… Histoire ? Qui a dit histoire ?

Pour bien comprendre cet aspect, demandons nous, un jeu nécessite t-il une histoire ? J’imagine déjà vos réactions, petits scarabées : “Pouah, le gars, il essaye de parler d’un jeu sans histoire quoi, non mais où va le monde ? “. Là-dessus je vous répondrais, est-ce que vous jouez à Left 4 Dead 2 pour son histoire ? Killing Floor ? Voilà, un jeu sans histoire peut être très bien.

Alors, le jeu à quand même un “scénario” de base : vous êtes un survivant, et vous devez échapper aux zombies en attendant les secours. Voilà voilà. Mais un des aspect principaux du jeu entre en ligne de mire à ce moment précis : le “Rôle Play”Pour ceux qui se poseraient la question, le Rôle play, c’est simplement incarner son personnage.
Par exemple, dans le chat, plutôt que d’envoyer : ” Pseudodekikoo tu peux utiliser ton argent pour commander une caisse de rations stp j’ai besoin de nourriture pour aller à la case d’à côté et tenter un soin je suis spé médic. Et toi t’as mis ton xp en chasseur ou médium ? Au fait, il est vraiment nul ton pseudo hein ^^.
Celui qui joue rôle play enverra : ” Hey Pseudodekikoo t’as pas moyen de trouver de la nourriture ? J’ai besoin de récupérer un peu d’énergie pour essayer de soigner notre pauvre ami mordu dans le coin là bas. On m’a appris des bases en médecine, je crois être en mesure de le soigner. Et toi tu as des bases en chasse ou quelque chose qui peut être utile ? Au fait, d’où viens ton prénom, il est un peu étrange !

J’ai donc remarqué au cours de mes quelques parties, que la radio mise en place et le système un peu particulier de chat, motive grandement la communauté à jouer RP (Rôle Play, cet acronyme sera désormais utilisé dans le reste de l’article), ce qui est une grande force du jeu ! En effet, un grand nombre de joueurs aiment le RP, mais n’osent habituellement pas l’utiliser (si vous commencez à jouer RP et que vous recevez : “Hey pourquoi tu parle comme ça lol ? Regardez il sait pas parler xD.”, c’est un peu décourageant.), or la communauté Survival se prête plutôt bien au jeu, l’histoire, c’est donc vous, et les joueurs dans votre ville, qui la créent.

J’ai dit que le contexte du jeu incitait à jouer RP, pourquoi ? Deux choses principalement :

 

Le système de chat

Durant mon premier jour de jeu, j’ai été particulièrement étonné, après avoir couru un peu partout pour découvrir la carte et les actions possibles : j’ai été coupé en pleine discussion avec deux camarades survivants : je n’avais plus d’énergie. Eh oui ! Parler dans le chat consomme de l’énergie ! Oui, oui, je sais , calmez-vous, moi aussi j’ai trouvé ça bizarre et un peu idiot au début, mais après un peu plus de jeu et de réflexion, c’est pas mal pensé. Alors pourquoi ? Certes, ce n’est pas pratique du tout, mais les 3 actions possible, à savoir : “Action” (20 d’énergie) , “Parler” (20 d’énergie) et “Crier” (40 d’énergie), sont plutôt bien trouvées, puisque parler permet au joueurs dans votre zone (donc les joueurs vraiment proches) de vous entendre, l’action crier vous coutera plus d’énergie, mais permettra au joueurs de vous entendre (ou de vous lire) dans un rayon 3 à 4 fois plus grand que lorsque vous parlez ! Quand au bouton “Action“, il est tout simplement dédié au RP, puisqu’il s’agit d’indiquer que votre personnage réalise une action. L’aspect du message envoyé change complètement.

Dans un jeu RP “classique”, si jamais vous voulez dire que vous mangez un bout de pain, vous écrirez “je vais manger un peu !”, vous appuierez sur Entrée, et votre message s’affichera dans le chat du jeu comme ceci : ” Nomaléatoire : Je vais manger un peu ! “. Dans Survival, vous écrirez “mange un peu de pain sec”, vous appuierez sur le bouton “Action”, et magie ! Le chat affichera ceci : ” Nomaléatoire mange un peu de pain sec. ” . Ça sert pas à grand chose, je vous l’accorde, mais c’est bien fait et on peu bien s’amuser avec, comme en écrivant : “LecteurAnonyme perce méthodiquement les 27 boutons qui entourent la morsure qu’il a au bras pour passer le temps.”

 

La radio

Le deuxième moyen de communication est la radio. La radio est système que je trouve assez bien fait, il remplace le peut être un peu trop classique forum : Vous avez le système de discussion avec d’autres joueurs sur les sujets du type stratégie etc… Il y a évidement la fréquence de demande d’aide (problèmes de sécurité du  compte etc…) ainsi que la fréquence “propositions” qui permet aux joueurs de proposer aux développeurs de nouvelles idées ou des bugs à corriger. Vous trouverez également une fréquence RP, si vous voulez parler des aventures de votre héros solitaire avec le reste de la communauté. Les deux fréquences qui vous sont accessible ensuite sont en rapport avec la partie en cours : Tout les sujets des survivants, c’est en général ici que les gens jouent le plus RP (attention, à moins de débloquer un bonus payant, vous ne pourrez plus envoyer de message si la tour radio est désactivée par les zombies). Pour finir, en début de partie, vous aurez une fréquence attribuée, pour que les survivants qui la connaissent puissent vous envoyer un message privé. Si vous connaissez la fréquence d’un autre survivant, vous pouvez régler votre radio afin de le contacter à votre tour !

 

 

Déroulement d’une partie

Une partie de Survival a un scénario assez fixe, il se passe plus ou moins toujours la même chose. Voici un plan :
1) Apparition d’une ville vide dans la page d’accueil, qui comptera 30 joueurs au final.
2) Petit à petit, des gens rejoignent cette ville. Tous survivants, ils se positionnent et commencent à s’organiser, tout en faisant connaissance.
3) Étape : 20 sont arrivés dans la partie. 3 personnes sont infectées d’office, et dans moins de 20 heures, elles deviendront les 3 zombies originels. Que trois ? Et oui ! L’explication tout de suite.

Lors d’une partie, vous pouvez soit être survivant, soit zombie. Si il n’y a que 3 zombies originels c’est simplement par ce qu’on ne peut pas tuer un zombie. On peut le taper ou lui tirer dessus avec des armes diverses, le faire marcher dans des pièges etc… Ces actions diminueront son énergie, mais ne le tuerons pas, sinon à quoi bon devenir zombie ? C’est pas drôle de mourir dans les deux heures, alors que le jeu se vante justement d’offrir 2 coopérations opposées et non une armée de zombies en carton face à une communauté de traumatisés.

Imaginons donc une ville : Trouillard City. Dans cette ville, on va pouvoir repérer 3 types de personnes : Le Tueur de Zombies, qui ne se transformera jamais, le Faiblichon, qui deviendras zombie par morsure, et le Sournois, qui deviendras zombie originel. Commençons l’étude de cas :

Le Tueur de Zombies

Il arrive dans la ville, observe la carte, allume sa radio, informe les autres joueurs de sa fréquence, voit si personne n’a donné d’indications sur un quelconque lieu de rendez-vous. Si, par exemple il est premier à arriver, il va faire quelques cases, jusqu’à trouver un endroit approprié, et en informer les autres. Pour les détails techniques, vous avez de base 5 000 d’énergie, et vous utilisez 120 pour un déplacement. Le Tueur de Zombies va donc s’économiser un minimum.
La suite n’est pas compliquée. Il va faire quelques tâches : Il a besoins de sécuriser des zones qui lui permettent d’obtenir de l’eau, de la nourriture et de l’électricité. Comme il est doué, il peut obtenir tout ça avec le reste des survivants en sécurisant 2 cases sur 9 de la carte. La nourriture et l’eau servent… à se nourrir et à boire… et oui.  Le Tueur de Zombies a, de base, comme tout les monde une barre de 100 de chaque besoin. Il peut se réapprovisionner dès que sa barre passe sous 70, il regagne alors un peu d’énergie, environs 1000, instantanément (plutôt que d’attendre de la voire remonter seule en plusieurs heures). Si sa barre arrive à 0, il pourra alors se déplacer, et manger, mais plus aucune autre action. L’électricité elle, est là pour le réapprovisionner en matériaux, essentiel pour son activité principale : refaire les barricades que les zombies détruisent.

En dehors de ça, il va mettre des points d’énergie dans les quêtes secondaires :
- Créer un système d’ouverture (les humains peuvent passer sur les barricades, pour circuler, contrairement aux zombies).     
- Instaurer des systèmes de garde.
- Prévenir l’hélicoptère (le faire venir sur la case ou vous êtes et plus vite).
- Optimiser le rangement.      
- Installer des pièges pour les zombies.

Les quêtes réalisées ne sont valables que pour la zone où elles ont été validées. Si vous aviez une quête terminée ou en cours et que vous changez de zone, vous devrez la recommencer. Le Tueur de Zombies est maintenant prêt à affronter les vagues mortes-vivantes, jusqu’à la fin du 8ème jour, où l’hélicoptère viendra le chercher lui et les autres survivants (les infectés se transforment instantanément dans les dernières 24 heures, donc pas de zombies dans l’hélico, il peut être retardé par les morts vivants, mais quand vous êtes dedans, tout est bon, vous êtes sains et sauf, pas de surprise).

 

Le Faiblichon

Le Faiblichon lui, quand il arrive dans la ville, ilregarde sa case… longtemps… puis ferme les yeux et choisit une destination au hasard. Ah oui, vous aussi ça vous fait bizarre ? Il va ensuite utiliser toute son énergie et rester au milieu d’une case zone. Ensuite il va comprendre et redécouvrir comme à chaque début de partie une relique qu’il nomme La radio. Lui, il ne va pas tenter de proposer une solution c’est celui qui tombe sur le message du Tueur de Zombie et se dit “Tiens tiens. Bon j’irai quand j’aurai de l’énergie.”.

Il se déplace ensuite vers la zone sécurisée, parfois il l’atteint, parfois il croise un zombie avant. Quand il l’atteint il agit comme les autres, il mange,
boit et participe aux travaux.
 Mais la grosse différence avec  Le Tueur de Zombies est là : il va croiser un zombie et être à court d’énergie ou un zombie va arriver sur lui pendant qu’il est déconnecté. Le zombie va le mordre ( il y a un pourcentage de chance pour que le zombie morde le joueur, et si il le mord, il y a un pourcentage de chance pour que l’infection soit transmise. En gros, le zombie ne mord pas à chaque tentative, et un humain mordu n’est pas forcément un humain infecté. Les zombies voient si les humains sont infectés ou pas, rassurez-vous), et en 6 à 26 heures, le Faiblichon deviendras un faiblichombie. Oui c’est nul. Je ne détaille pas cette partie du jeu puisque c’est la même chose que les zombies originels, on peut donc se repérer sur la partie d’un zombie originel facilement.

Il est tout de même utile de préciser deux chose avant :
1) un infecté peut être soigné par un médecin, dont je parlerais plus tard.
2) chose très importante, un joueur fairplay, même si il sait qu’il est condamné, utiliseras toute son énergie et aideras les humains le plus possible avant la transformation, il n’anticipe pas sa future métamorphose (c’est ce que fait la quasi totalité des joueurs).

Le Sournois

Le Sournois, lui, au début de la partie, a demandé à être zombie. Le Sournois de Trouillard City a de la chance et est un zombie originel. Dès que 20 joueurs sont arrivés en ville, il a automatiquement été infecté. Il aide quand même un peu les survivants, mais ne pense qu’à sa transformation (rire diabolique). A un moment donné, il va se connecter et il sera affiché sur son écran : Vous êtes infecté. Il pousse alors des grognements de joie. Dès lors, sa partie est lancée.

En tant que zombie, il va circuler dans la ville et mordre (il va mordre jusqu’à infection si ça ne marche pas dès la première fois) tout survivant non infecté qu’il croise. Ensuite, les Survivants vont s’organiser. Le Sournois va alors devoir se placer dans la zone voisine, envoyer un message radio a ses amis zombies, et rester avec eux pour détruire un peu plus la barricades à tour de rôle, chaque fois qu’il se connectera. Son but est, premièrement, de détruire les barricades pour infecter tout le monde, mais dans trouillard City, il y a au moins un Tueur de Zombies, et donc les humains sont bien organisés. Il va donc devoir couper le besoin le plus proche (deuxième objectif) : l’eau si ils sont à coté du château d’eau, ou l’électricité si il sont à coté de la centrale, afin que les survivants ne puissent plus refaire les barricades. Si les survivants sont juste à coté du château d’eau ou de la centrale, il faudra alors que les zombies s’y placent et occupe la zone pour éviter une mission commando d’un survivant pour réactiver le lieu. Le troisième objectif est de couper l’antenne radio, ce qui coupe toute communication à distance entre les survivants (la radio est quasiment essentielle dans l’organisation de leur survie).

Si vraiment les Zombies sont motivés, s’ennuient et/ou ne veulent pas gagner beaucoup d’expérience, alors ils pourront accomplir des objectifs secondaires :
- Créer une réserve de viande.
- Tendre une embuscade.
- Retarder l’hélicoptère.
- Former une horde.
- Zone de chasse.

Voilà la vie d’un zombie de Survival !

 

Notez bien que les types de personnages présentés ici ont choisis comme ceci puisqu’ils représentent les différentes types de parties possibles, donc ne prenez pas la grosse tête si vous survivez les 8 jours, et de la même façon, ne vous sentez pas ridicules si vous vous transformez en zombie par morsure, vous n’êtes pas forcément un Faiblichon !

 

Fin de partie et expérience 

En fin de partie, chaque joueur gagnant recevra de l’expérience. Cette expérience pourra être placée dans différentes compétences en début de partie. Tout ces points sont retirés à la fin de la partie pour que vous puissiez en modifier le placement à la partie suivante si vous le désirez. Au niveau du gain d’expérience, en cas de victoire humaine, les survivants gagnent 80 xp (= expérience), et les zombies ne gagnent rien. En cas de victoire des zombies, l’expérience des zombies sera de 20, divisée par le nombre de jours durant lequel vous avez été zombie, oui, ça veut dire que le dernier infecté gagne bien plus d’xp qu’un zombie originel ! Pourquoi moins d’xp pour les zombies ? Par ce qu’ils gagnent plus de 9 fois sur 10 !

Au niveau de la répartition le xp, vous pouvez le placer d’abord dans des compétences classiques, à savoir :

- Force : Plus efficace sur les barricades (meilleure construction/destruction ).
- Agilité : Augmente les chances d’esquive et la discrétion (parce qu’il faut savoir que toute action effectuée dans la zone adjacente à une chance de déclencher un message du type “Ruelle : consolide la barricade” ou ” Foret : hurlements ” ce qui est une super info pour un zombie affamé).
- Endurance : Réduit le coût en énergie de toute les actions du jeu.
- Perception : Visualise mieux les joueurs (si vous êtes d’un coté du super marché et qu’il y a un survivant ou un zombie de l’autre coté, de base, vous ne pourrez pas le voir par exemple. Grâce à perception, vous verrez de plus en plus loin), augmente les chances d’esquiver ou de réussir une attaque avec une arme.
- Chance : Augmente vos chances de ne pas être infecté lors d’une morsure . 

 

Cependant vous pouvez mettre votre xp dans des facultés plus spécifiques, des “talents”: vous ne pourrez investir qu’un montant fixe d’xp dans la compétence :

- Humain : Chasseur. Pose des pièges pour les zombies. (100 xp)
- Zombie : Prédateur. Perds moins d’énergie s’il marche sur un piège, peut déclencher un incendie (il s’agit de la même compétence qui se transforme lorsque vous devenez zombie). (100 xp)

- Humain : Robuste. Regagne son énergie plus vite. (50 xp)
- Zombie : Brute. Regagne également son énergie plus vite. (50 xp)

- Humain : Médecin. Peut soigner un infecté, affiche si un humain est infecté ou non si le médecin passe sa souris sur le joueur. (30 xp)
- Zombie : Délétère. 30% de chance supplémentaire d’infecter un humain lors d’une morsure (Point Définition : Délétère, quelque chose de nocif, de toxique, de dangereux pour la santé). (30 xp)

- Humain : Bricoleur. Permet de remettre le courant et l’eau pour récupérer des matériaux dans une zone. (30 xp)
- Zombie : Saboteur. Coupe l’eau et l’électricité dans une zone. (30 xp)

- Humain : Architecte. Permet d’augmenter la valeur maximum des barricades. (30 xp)
- Zombie : Casseur. Baisse la résistance des barricades. (30 xp)

-Humain : Médium. En plus de voir le nom de la zone et les ressources disponibles si l’antenne et l’eau / électricité est activée, vous verrez le nombre d’humain et de zombie présent sur la zone ciblée. /!\ parfois il existe des “zones dans les zones” ( exemple le supermarché dans la zone parking) et ces zones ne sont pas comptées dans ces chiffres. Il faudra aller voir par vous même pour avoir une info /!\  (20 xp)

- Zombie : Prescient. Permet de localiser les humains et de connaitre leur ressources. (20 xp)

- Humain : Cuisinier. Permet de créer 200 g de nourriture (20xp)
- Zombie : Dévoreur. Permet de dévorer les stocks de nourriture des humains. (20xp)

- Humain : Sociologue. Permet de comprendre les messages des zombies (sans cette compétence il sera affiché voix de zombies ou voix d’humains au lieu des messages dans le chat, suivant si vous êtes humain ou zombie.). (10xp)
- Zombie : Synoptique. Permet de comprendre les messages des humains. (10xp)

- Humain : Ingénieur. Obtient automatiquement toutes les fréquences des radios des autres joueurs. (10xp)
- Zombie : Télépathe. Obtient automatiquement toutes les fréquences des radios des autres joueurs. (10xp)
 
Humain : Tricheur. Obtient toujours un bon tirage au cartes ou aux dés. (5xp)
- Zombie : Âme en peine. Peut parler l’humain, mais ne comprend pas leur messages. (5xp)

Bonus

Le jeu est équipé d’un système d’allopass/paypal qui permet d’acheter des points (avec paypal 1 euro = 20 points). Avec ces points que vous ne pouvez débloquer en jeu, sans payer, que rarement et en petites quantités, vous pouvez prendre des bonus qui seront effectifs en jeu :

- Vous pouvez changer de skin, beaucoup de skins sont disponibles, certains sont gratuits, les autres peuvent valoir jusqu’à 300 points. Ces skins changeront votre apparence quand vous êtes humains comme quand vous êtes zombies.

- Tenue de camouflage : Elle coûte 20 points, et lorsque vous l’achetez, vous êtes invisibles à 3 cases, donc dès qu’un adversaire se rapproche, il vous voit. Si jamais vous parlez dans le chat, si vous mangez, bougez, ou si bous réalisez quasiment n’importe quelle action, la couverture disparait, et vous êtes à nouveau visible. En raison des zombies médiums et de la taille réduite des zones, la tenue de camouflage à une efficacité limitée.

- Barre d’énergie : Toutes les heures, vous pouvez regagner 1 000 d’énergie en dépensant 10 points. Utile si jamais vous êtes en face d’un survivant non infecté, que vous êtes un zombie à cours d’énergie, et qu’il va s’échapper. A ce moment, vous regagnez un peu d’énergie et vous le mordez.

- Les ressources : Vous pouvez commander pour 20 points le largage immédiat de caisses sur votre zone : une caisse de vivre avec une ration d’eau et une ration de nourriture, une caisse de ressources avec quelques matériaux pour les barricades, et une caisse d’arme avec une arme aléatoire (distance ou corps à corps).

- Le Survivor et Force de l’ordre. Ce sont deux améliorations de classes. 80 points pour le Survivor et 160 pour les Forces de l’ordre, le bonus dure 1 mois. Votre skin, votre apparence est modifiée et vous obtenez des compétences. Voici la liste des bonus.

Survivor 

- Niveau maximum des Caractéristiques: 80
- Récupération de l’Énergie: +6 par minute (360/h)
- Aptitude Physique: Bousculer ceux qui se mettent en travers de leur route en les faisant reculer d’une case pour prendre leur place.
- Aptitude Tactique: Habitué au combats de rues un Survivor peut escorter un humain.
- Matériels: Sac à dos plus pratique que ceux des Civils, un look trash..
- Armement: batte de base-ball (pas besoin de la balle, un zombie suffit pour jouer)

Forces de l’ordre 

- Niveau maximum des Caractéristiques: 90
- Récupération de l’Énergie: +8 par minutes (480/h)
- Aptitude Physique: Bousculer toute résistance hostile, faisant reculer la cible d’une case pour prendre leur place.
- Aptitudes Tactique: Formé au sauvetage et à la protections des civils, il peut escorter un humain.
- Matériels: Radio sécurisée courte portée spéciale.
- Transmission radio autonome permettant d’émettre même lorsque l’antenne relais de la ville est coupée.
- Possibilité avec un tel équipement de pouvoir émettre des messages généraux couvrant toute la ville et visible de tous
- Liaison directe avec le Commandement afin de coordonner et choisir le lieu d’atterrissage de l’hélico via carte.
- Vous pouvez voir dans le noir (les autres classes sont limitées à 3 cases de vision maximum autour de leur personnage à la nuit tombée).
- Sacoche de rangement de grande capacité, joli insigne qui fait classe..
– Armement: Fusil d’Assaut chargé et prêt à dispenser la loi.

Plus un bonus très utile en tant que zombie, la capacité de se transformer en brute pendant 30 minutes, comme les tanks de Left 4 Dead. Vous êtes alors très forts et donc bien plus efficaces contre les barricades etc l’activation de la brute est gratuite.

Sincèrement, les bonus réellement utiles en partie pour moi en tant que Force de l’ordre ont été la Récupération de l’Énergie,  l’ Aptitude Physique, la liaison directe et la bruteVous pouvez voir dans le noir (les autres classes sont limitées à 3 cases de vision maximum autour de leur personnage à la nuit tombée). Le reste m’a été d’une utilité très limitée voire nulle…

- Maitre Chien : Vous avez un chien ! Un deuxième personnage que vous contrôlez, il n’est pas obligé d’être à coté de vous, vous pouvez donc rester avec les autres survivants et prendre des nouvelles de l’extérieur grâce à ce chien qui ne peut pas être mordu, et qui devient chien zombie lorsque vous devenez zombie et peut alors mordre pour vous. Véritable deuxième personnage, sont énergie est indépendante de celle de votre humain, il peut aller où il veut presque, bref, pour moi, le meilleur bonus ! Il peut puisqu’il coute 50 points par partie.

 

Quoi penser de ce jeu ? Mon avis…

Pour moi, Survival est un très bon jeu pour navigateur. On ne trouve pas tous les jours des jeux réellement travaillés gratuits et sans téléchargement. Le jeu offre de multiples possibilités, en plus d’un double gameplay. Le fait que le rôle de la communauté dans une partie soit mis en avant est, pour moi, une grande force du jeu. Pour les graphismes du jeu, malgré leur apparence très simple, ils sont un aspect important du jeu : le joueur ne se concentre pas sur les graphismes comme sur les jeux modernes, ils sont juste là pour ajouter une ambiance. En revanche, je trouve que l’aspect sombre et sobre du jeu n’est pas toujours très motivant pour retourner régulièrement sur Survival… Et c’est justement ça qui manque, pour moi : une motivation pour devenir un joueur régulier.

Car au final, le côté du jeu qui m’a le plus déçu est l’intérêt d’une partie. Lorsque je joue, je suis vraiment immergé dans la partie… Mais lorsque je me déconnecte, il me manque cette envie irrésistible de retourner passer 20 minutes sur le jeu. Si certains connaissent des jeux comme Clash of Clan sur l’AppStore, ils comprennent tout à fait ce dont je parle : même sans ressources, vous avez toujours envie d’y retourner. Peut être qu’on vous à attaqué ? Peut être que vos troupes sont prêtes à attaquer ? Plein de détails qui vous motivent à retourner sur le jeu. Je suppose que ce manque de volonté provient peut être du système d’énergie : vous arrivez à cours d’énergie particulièrement vite, et dès que votre énergie est nulle, vous ne pouvez plus rien faire… Même plus parler avec les autres ! (En effet la radio ne coute pas d’énergie mais les gens ne passent pas leur temps dessus, ce n’est pas un forum ou vous pouvez parler, même en RP, les joueurs n’y sont pas connectés suffisamment souvent. Il s’agit de passer 1 ou 2 fois par jour minimum afin de connaitre les stratégies à mettre en place).

Dans le jeu, ce que j’ai préféré est certainement de me cacher dans un coin avec un camouflage et d’aller grogner à travers la carte avec le chien ! Si vous avez quelques points, je pense que c’est à tester ! Et les parties ou les zombies forment une vraie communauté morte-vivante, pour taper quasiment en continue sur les barricade à 15 000 et que de le chat affiche [zone d'à coté] Répare la barricade. sont un vrai plaisir à jouer, même si elles sont rares (le mieux ça reste quand les barricades ont cédées, les chasses à l’homme : les survivants courent partout et vous devez les rattraper, un vrai bonheur de voir des poulets rôtis courir Mouhahahah) !

Cependant, en moyenne, je trouve les parties trop monotones et très similaires, de plus, il est particulièrement compliqué de gagner en tant que survivant. Je ne suis donc pas fan de ce jeu en terme de gameplay, et l’absence d’ambiance sonore d’aide pas vraiment. Malgré tout ceci reste un avis particulièrement personnel qui est assez négatif, mais j’ai parlé d’un certain nombre de cotés positifs au cours de l’article, il faut donc regarder l’ensemble et pas juste ce que je dis dans ces 3 dernières lignes. Sinon ces lignes auraient été un résumé de l’article, et personne n’a envie d’un résumé sur ce qu’il viens de lire ! Si ? Bon bah… Vous êtes un zombie, désolé…

Par rapport à Hordes, quelques similitudes peuvent être trouvés entre les deux jeux, mais on ne peut clairement pas dire que Survival est un Hordes like !

En résumé, pour moi, Survival est un bon jeu mais qui demande à gagner un peu sur l’aspect fidélisation et addiction !

 

 note7

 

Auteur

Articles relatifs

8 Commentaires

  1. Je joue à ce jeu depuis quelques mois (2-3) et j’aime bien. C’est pas le jeu de l’année, mais il se joue vite et il est plutôt fun.

  2. Merci pour l’article, mais ça ne m’attire pas plus que ça :/

  3. J’ai testé le jeu et je n’ai pas accroché…

    • Oui c’est vrai que c’est un style de jeu un peu particulier il faut aimer !

  4. Ce jeu peut paraître en effet particulier pour certains, du fait qu’il n’y est peut-être pas d’animations ou de sons, mais je vous assure que j’ai passé (et j’en passe toujours autant !) de très bons moments avec cette petite communauté, surtout via le RP, qui ajoute du goût au jeu.
    Les deux styles de gameplay proposés (humains et zombies) permettent de découvrir de nombreuses stratégies contre le camps adverse, certains retournements de situations dont on se souvient encore, sans parler du graphisme des maps qui vous plongent totalement dans l’univers, ainsi que certaines zones contenant quelques “secrets” du jeu….

    Je trouve cela vraiment dommage que l’auteur de l’article dévalorise ce jeu sur des points assez futiles, comme le manque d’énergie pour parler par exemple…

  5. C’est un jeu sympa dans l’ambiance, apres 4 ans de jeu, je peu dire qu’on peut y passer de tres bons moments, le createur est toujours aussi impliqué dans son evolution et y implique toujours autant la communauté.

    En revanche, sans parler du game play qui est assez original et ressemblera plus a nos vieux jeux de plateau, d’ou l’aspect tres strategique, c’est un jeu qui n’est pas du tout noobfreindly, il faut beaucoup de temps avant d’avoir au moins un personnage capable, et que ce soit comme humain ou comme zombie, pour le joueur qui debarque et n’est pas bien integré dans la communauté les chances de tater un peu de la victoire, son minces, voire tres minces.

  6. C’est vrai qu’au départ, moi non plus je n’y ai pas accroché (un peu plus de 2 ans que j’y suis inscrit, j’ai commencé réellement à jouer à partir d’avril lol) mais c’est un jeu super! C’est vrai que par moment on s’ennuie, mais moi, ce qui me motive sur le jeu, c’est les XP qu’on gagne à chaque fin de partie, pour pouvoir bien faire jouer son personnage. Je me suis fixé un but, c’est d’avoir un nombre d’XP suffisant pour pouvoir m’amuser comme je le souhaite. Une fois ce nombre atteint, me reste encore les grades à avoir, etc. En gros, ces objectifs que je me suis fixé, font que je reste sur le jeu. Bien sûr, il n’y a pas que ça, j’ai formé il y a peu de temps un groupe zombie, on est 3, on jump dans la même ville (expression pour dire qu’on entre dans la ville), on fait des carnages pas possible, on s’éclate, c’est super. Aussi, j’ai un groupe d’humain avec lequel je joue, on est bien organisé, on s’entend bien, des liens ce sont créés, et c’est l’éclate! Et puis à l’heure d’aujourd’hui, des choses ont changés, la régénération de base est de 4/min pour une ville, mais récemment, des villes sont créées avec une régénération de 8/min, 10/min, on a déjà eu du 50/min et même 200/min! Ça nous donne l’occasion de pouvoir plus s’amuser sur le jeu, et ça donne un coup de boost à ces villes qui ont l’air “bof” parce-que c’est long de régénéré, c’est long de pouvoir faire-ci, ou bien faire ça. Et c’est cela qui nous donne l’envie de revenir sur le jeu tout les 20 minutes! Parce-que, avec une régénération de 200/min, j’peux vous dire que la barre de 5000 d’énergie est vite pleine! En plus, si on a le talent robuste, cela nous donne du 300/min (400/min pour les zombies!!). Si vous venez de lire cette article, et que vous cherchez une communauté pour vous amuser, venez y jouer! C’est un jeu vraiment sympa.

  7. Un jeu très répétitif, plutôt lent, ou la principale carotte reste pour beaucoup les points d’expérience à gagner.
    Certains s’essayent à jouer un rôle (roleplay) , avec plus ou moins de succès, mais un rôle qui se retrouve vite limité par les possibles du jeu ou par les autres joueurs qui peuvent être très ou trop directifs, surtout si vous êtes débutants.
    Peu de stratégies, voir aucune, ne résistent à la combinaison compte payant/ connexion à outrance sur le jeu, ce qui amène des comportements déplacés chez les joueurs qui sont souvent amers.
    L’équilibre entre le jeu humain et zombie est quasi impossible à atteindre, malgré des tentatives de rééquilibrage qui amènent des situations où il est difficile de gagner pour l’un ou l’autre camp.
    Ces tentatives de rééquilibrage passent par des situations assez ubuesques ou certaines actions possibles et cohérentes sur le jeu ne sont pas permises car elle déséquilibreraient encore plus le système de jeu.
    Le choix zombie est à déconseiller.
    D’une manière générale, on a peu de surprise quand à la victoire une fois qu’on a compris le truc, les pièges à éviter et qu’on a quelques euros à dépenser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*