KSZ – Kit de survie zombies – l’eau partie 1

Nous voilà à nouveau dans la série KSZ – Kit de Survie ZombieNous avions déjà abordé le sujet du sac, de l’éclairage, des armes blanches et de la cuisine, nous entamons aujourd’hui un point indispensable du KSZ : l’eau. Et surtout comment purifier, filtrer et transporter de l’eau ? En prime, en deuxième partie d’article, retrouvez le test complet (avec une vidéo ou je prends des risques ! ) du filtre polyvalent Frontier pro de chez Aquamira.

 

Choisir son matériel

Dans cette chronique nous allons aborder le sujet de l’eau dans le sac de survie 72h ou KSZ. Une fois de plus, on part pour 72h d’autonomie, pas la peine de s’encombrer avec 50 litres, vous n’irez pas loin avec des zombies au fesses. Rappelons qu’un litre d’eau = 1 kilo… Séparons donc la question de l’eau en 2 partie, la potabilité et le transport.

Filtrer et purifier

Avant toutes choses, il est bon de savoir que l’eau que vous souhaitez boire doit être toujours claire et si possible en mouvement. Mais attention, une eau, même parfaitement claire, peut être contaminée par un ou plusieurs facteurs. Les risques radiologiques (Fukushima), les risques chimiques (agricoles ou industriels) et les risques microbiologiques (protozoaires, bactéries, cyanobactéries, parasites et virus) sont les principales causes qui rendent l’eau impropre à la consommation.

Il faut donc faire la différence entre la filtration et la purification. La filtration vous permet d’éliminer les petits débris et dépôts en suspension dans l’eau mais ne garantit pas une eau potable a 100%. La filtration est habituellement faite au début du processus de purification de l’eau. En effet, il se peut que certaines bactéries ne soient pas éliminées par les filtres de 0.2 microns ou plus. Par exemple, la bactérie de la leptospirose a une taille comprise entre 0,1 et 0,2 microns. La purification permet de rendre l’eau potable sans risque de contagion.

Il existe donc 2 sortes d’équipement : les filtres et les purificateurs.

Les filtres

Les filtres

Le filtrage mécanique, dont le principe est de forcer l’eau à passer à travers des filtres en exerçant une pression, peuvent être plus ou moins complexes. En effet, on en trouve des versions manuelles avec une pompe ou fonctionnant grâce a l’aspiration au travers d’une paille.

Il existe énormément de filtres différents : membrane, céramique, cartouche (comme la brita de votre mamie),  fibre de verre. Évidemment, plus les pores du filtre sont petits et plus il est difficile de faire passer de l’eau au travers mais plus c’est efficace. Notons qu’en moyenne, la porosité des filtres que l’ont trouve dans le commerce (chez survivre.com par exemple) est de l’ordre de 0.1 à 0.3 microns. Ils retiennent donc tout ce qui a une taille supérieure à cela. Alors que certains filtres utilisent simplement un filtre mécanique, d’autres sont complétés par un traitement chimique comme le charbon actif, des particules d’argent, etc. Ces modèles sont très pratiques car simples d’utilisation et sans risque à 99,99%.

Notre partenaire, surivre.com nous a confié le filtre polyvalent Frontier pro de chez Aquamira, ça tombe bien c’est un must have pour la rando, le trek, l’évacuation et surtout la survie en territoire zombie ! Rappelez-vous, nous vous avions parlé de la paille filtrante Aquarima (Frontier Emergency Water Filter System), dans la suite de cette chronique je vais vous montrer en détail le frontier pro.

Les purificateurs

Principes de purification

Voici différents principes de purification :

L’ébullition.
En portant l’eau à ébullition vous supprimerez tous les types de contaminants organiques. Cependant, cette méthode est inefficace contre les polluants chimiques et radiologiques.

Le traitement chimique
En ajoutant un produit chimique dans l’eau (Javel, iode, micropur, etc.). Inefficace contre les polluants chimiques, et très incertaine contre les parasites, cette technique est très efficace contre les virus et les bactéries à condition d’attendre au minimum 30 minutes (suivant le produit) avant de consommer l’eau.

Les UV
Les UVC bloquent la duplication de l’ADN des germes pathogènes. Les UV détruisent les microorganismes à condition d’oxygéner l’eau et de l’exposer au minimum 5h aux rayons du soleil, autant dire une éternité quand on a des zombies sur le dos! Il existe des lampes UV portables mais si cette méthode est efficace a 99,99%, elle n’a aucun effet sur les polluants chimiques.

Vous pouvez aussi opter pour l’oxydation, la distillation ou l’osmose inverse mais je vous laisse vous rendre compte par vous même en recherchant des infos sur ces méthodes, que c’est presque impossible de mettre ça en place de façon efficace sur 72h de fuite.

Mon équipement

Je cumule les méthodes pour avoir toujours l’assurance d’avoir de l’eau pure à porté de bouche. C’est impensable d’essayer de survivre plus d’une journée sans eau. J’ai donc une paille filtrante Aquarima (Frontier Emergency Water Filter System), des pastilles Micropur (réparties en plusieurs endroit vu leur petite taille) et le filtre polyvalent Frontier pro de chez Aquamira.

Test du filtre Frontier Pro

Le filtre Frontier Pro

Le Frontier pro est un filtre universel portable. J’ai vraiment eu un coup de cœur pour cet objet. D’abord il est beau, -et oui, on peut aimer trancher des têtes de zombies et apprécier la beauté d’un objet!- ensuite il est compact et pratique ! Il est vraiment complet, de l’emballage aux accessoires en passant par la notice et les filtres de rechange…

Il est conçu pour être fixé sur tout type de bouteille ou de poche à eau. Il intègre un capuchon à valve à son extrémité qui permet de boire directement une eau purifiée en éliminant 99.9% des Giardas et Cryptosporidiums. Sa technologie brevetée permet d’améliorer le gout de l’eau et d’éliminer certains produits chimiques. Elle combine un filtre principal Miraguard à 3 microns (anti-algues et anti-moisissures) et un pré-filtre servant à éliminer les grosses particules en amont.

D’un point de vue technique

Compact (17 cm x 3 cm de ø) et léger(65g) il se glisse dans une poche.

Voici une vue en coupe vous présenter son principe de filtration

vue en coupe du frontier pro 

 
1. Bite Me™ Valve anti goute
2.  Filtre poreux avec la technologie Miraguard™
3. Pre-Filtre – (3 recharges sont vendues avec le Frontier pro)
4. Adaptateur universel 28mm (pas de vis, vendu avec un embout pour Camelbak)
5. Embout adaptateur pour la paille fournis avec.
 

Le filtre peut s’utiliser de trois manières différentes

3 méthodes de filtrations

- Il peut se visser directement à la place d’un bouchon de bouteille plastique (soda, eau minérale) ou d’une gourde (ouverture standard, 28mm).
– Son adaptateur permet de remplacer une valve sur un système d’hydratation de type Camelbak et de le connecter directement au tube d’une poche à eau (possibilité de s’en servir aussi comme filtre à gravité).
– Il est vendu avec un tube qui s’utilise comme une paille, permettant de boire directement dans une rivière ou une source d’eau.

Technologie

La technologie Miraguard™ permet de filtrer jusqu’a 200 L d’eau. Elle retient 99.9% des Giardas et Cryptosporidiums et n’altère pas le gout de l’eau. Le pré-filtre permet d’empêcher les grosse particules d’encombrer le filtre Miraguard, vous pouvez simplement le rincer ou le changer, il y a 4 recharges dans le pack.

Two step filtration is the key to making a high capacity filter system so compact and light weight. Increased surface area, flow control vanes, and the addition of our replaceable pre-filter disks allows the Frontier Pro to handle even turbid water without choking up. The replaceable pre-filter disk removes larger water bourn particles that would foul the microfilter quickly. Because extra disks are included with the Frontier Pro, they can be replaced or even “doubled up” to improve the life of the filter. The Aquamira porous plastic microfilter removes 99.9% of Cryptosporidium, Giardia. Only the finest quality coconut shell carbon is used in the production of the Aquamira micro filter to absorb chemicals, odors and improve the taste of the filtered water.

Vidéo

Assez parlé, voici une petite vidéo du filtre en action (on ne se moque pas de ma tonsure naissante).
Petite précision, si je crache l’eau pendant le test, c’est pour vous montrer que j’en ai dans la bouche ! J’ai bu au moins un litre pour faire la vidéo et je ne suis toujours pas malade…

Image de prévisualisation YouTube

Conclusion et avis

L’eau est essentielle dans la survie, c’est même l’un de ses fondements. Il ne faut surtout pas négliger cette partie du KSZ, c’est pourquoi je vous recommande d’investir rapidement dans du matériel de filtrage et de purification. Vous ne le regretterez pas.

Avis de mat

Si je devais vous donner 2 conseils à retenir : Purifiez votre flotte avec les pastilles Micropur et filtrez avec un bon filtre : le meilleur et le plus polyvalent le Frontier proCe filtre est déjà casé dans mon kit de survie, depuis le test je l’ai toujours dans mon sac à dos !

Avis de Thomas

Je m’étais éclaté à faire la chronique de la paille filtrante Aquarima (Frontier Emergency Water Filter System) mais là, je tiens à vous dire qu’on passe au niveau supérieur! Il est super, il est pratique et compact et surtout très polyvalent. L’essayer c’est l’adopter…

Vous souhaitez vous procurer du matos de filtration/purification, n’hésitez pas, vous trouverez le meilleur rapport qualité de service/prix chez notre partenaire Survivre.com

Auteur

Rôle : Ancien responsable Section Survie http://nopanic.fr/

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*