Films Vidéos — 27 juillet 2012
L’ARMÉE DES MORTS

Titre original :  Dawn of the Dead
Réalisation : Zack Snyder

Scénario : George A. Romero (1978 original), James Gunn
Format et nationalité : Américain
Genre : Épouvante, horreur, thriller, action, survival
Sortie au cinéma : 2004
Durée : 1h40
Casting : Sarah Polley, Ving Rhames, Jake Weber, Mekhi Phifer, Ty Burrell

 

 

Synopsis  (Wikipédia)

Ana, infirmière, rentre de sa journée de travail mouvementée et se repose dans les bras de son compagnon. Le lendemain matin, Vivianne, la fille d’une voisine, horriblement mutilée, pénètre dans leur chambre et mord grièvement le compagnon d’Ana au cou ; il se transforme pratiquement aussitôt en mort-vivant et essaie de l’agresser. Ana réussit de justesse à fuir en voiture. Après un accident, elle fait la connaissance de Kenneth, un policier. Ils rencontrent un autre groupe de personnes qui se dirigent vers le seul endroit qui puisse encore leur servir de refuge : un centre commercial. La vie s’organise, entrecoupée par des raids de zombies affamés alors que les munitions s’épuisent. Leur seul espoir : trouver un nouveau moyen de fuir.

Avis

Ce film, au-delà du fait d’être le premier de Zack Snyder, qui à l’époque n’avait réalisé que des pubs, est avant tout un remake de Zombie (aka Dawn of the Dead) de George A. Romero. Il reprend le principe de base : une invasion zombies et un groupe de survivants enfermés pour se protéger dans un centre commercial. Le traitement est ensuite différent puisque l’histoire se déroule ici en quelques jours et que nos amis les zombies ne déambulent plus lentement mais courent et sont excités comme des puces (des puces zombies, oui oui) à l’image de leurs confrères de 28 jours plus tard.

Pour l’anecdote il y a aussi dans ce film des petites apparitions des héros du film original de RomeroKen Foree dans le rôle d’un télévangéliste, Scott H. Reiniger dans la peau d’un général et Tom Savini en shérif spécialiste en zombies. Foree a la même réplique que dans le film original :
« Quand il n’y a plus de place en enfer, les morts reviennent sur Terre.

 

Le casting est assez convainquant et le choix de l’héroïne est intéressant : c’est une fille simple, je dirais même banale, mais à qui tout le monde peut s’identifier.

La tendance des protagonistes à aggraver leur situation en étant impulsifs, égoïstes ou lâches reflète la capacité limitée des hommes à se prendre en main dans une situation plus que difficile. Zack Snyder, dans son adaptation de Watchmen arrivera à la même conclusion par le biais du Dr Manhattan : cette humanité ne mérite pas d’être sauvée !

L’humour noir est présent tout au long du film et cela donne lieu à quelques scènes marrantes comme la séance de tir sur le toit ou encore la bimbo blonde qui se fait malencontreusement découper.

 

La scène où le personnage de Michael ouvre une porte et tombe sur un zombie se délectant d’un petit casse-croûte et se retournant lentement vers lui (avant de lui sauter dessus tel une puce enragée) pourra faire penser à la scène du jeux vidéo Resident Evil premier du nom, lorsque notre personnage ouvrait une porte du manoir et découvrait quasiment la même scène.

J’adore le coup des enfants zombifiés (c’est entre autres choses ce que mon esprit un peu psychotique préfère dans les films de zombies). La gamine du début du film est effrayante, plantée dans le couloir sombre, en chemise de nuit ensanglantée.

 

Bref

Un film assez plaisant à regarder, pas très angoissant mais bien filmé. Le dénouement est un peu long à venir mais la scène de fin pendant le générique est, par contre, une bonne conclusion. Un film qui fait passer un bon moment sans vraiment faire sursauter.

 

 

 

 note8

 

 

Auteur

samou

Si vous me dîtes que vous n'avez pas de briquet, c'est décidé, jme barre !!!

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Il est Excellent ce film mais il est étonnant d’en voir une critique 8 ans après sur un site consacré à l’univers Zombie.
    Tu l’avais jamais vu ? Bug de base de donnée des articles ? Je veeeeux savoir la raison de la présence de cette critique aujourd’hui sur le site. Merci ! :)

    • Hum… l’univers zombie c’est : passé, présent et futur. Le site a 1 an 1/2 et chacun apporte sa pierre à l’édifice.
      Zombies World traite de l’actu ET de l’univers Z. Pour être exhaustif, il s’agit de balayer tout le panorama zombie.
      Tu as posé une question, à notre tour : tu n’as pas dit ce que tu pensais de cet article. Car c’est ça le plus important ;)

  2. J’apprécie énormément ce remake.
    Si je n’avais qu’a retenir une chose du film pour la version longue), c’est bien la scène d’ouverture.
    Les 13 premières minutes sont assez réussies, avec les attaques dans la petite ville et la fuite en voiture de l’héroïne.
    Le tout conclu magnifiquement par le générique de début et la musique de Johnny Cash (The Man Comes Around).

  3. Moi j’ai beaucoup aimé, et ce faisant je suis devenu un fan du boulot de ce cher Zack.

    Précision cependant: que ce soit dans le film ou la BD, Doc Manhattan conclue qu’il faut sauver l’humanité et non l’inverse grâce à Silk Spectre (Laurie Juspeczyk)… ce qui marque dans le film une des plus belles déclarations d’amour du cinéma qui dure près de 5 minutes et se conclue par la démonstration suivante : “te côtoyer c’est comme voir l’air se changer en or”. Ce pourquoi il endosse la responsabilité du carnage du méchant (je ne dit pas de nom car le spoil est impensable dans pour ce film)
    Ayant retrouvé foi en l’humanité et la vie, il dit qu’il va “peut être en créer”.

    C’est juste pour être précis et parce que j’adore cette oeuvre, BD comme film. Bon article qui m’a donné envie de revoir le film !!

    • C’est tout à fait vrai. C’est juste qu’avant de tomber amoureux, il était très blasé par l’humanité.

      Merci pour l’article ;)

  4. Ah ça c’est clair qu’il est super ce film! Les zombies sont parfaits, on a un bon panorama de personnages, des images marquantes, du headshot et surtout… DES VEHICULES CUSTOMISES ZOMBIES-PROOF!!!!!!!!!!!!!!! Classe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*