Mangas Papiers — 16 septembre 2011
Le Berceau Des Esprits, tome 1

Genre : Horreur

Editions : Ki-oon

Scénario,dessins: Kei Sanbe

Date de publication : 8 septembre 2011

Nombre de pages : 187  (noir & blanc)

Prix : 7,5 euros

 

 

 

 

Synopsis

Un groupe de lycéens se retrouve enfermé sur un bateau retourné en pleine mer. Ils émergent de l’accident complètement désorientés. Mais au milieu des salles éventrées et de l’eau qui monte, un danger plus menaçant encore les attend : ils sont entourés de zombies.Armé de pelles et de pioches, le petit groupe, qui sait que toute erreur lui sera fatale, entame une longue remontée vers la surface et la vérité : qu’est-il arrivé au bateau ? D’où viennent les zombies qui infestent les couloirs ?
Trailer
Image de prévisualisation YouTube

Critique

N’étant pas un grand fan de manga, je me suis quand même penché sur cette histoire de Kei Sanbe pour savoir si nos amis nippons peuvent apporter quelque chose de nouveau dans l’univers zombiesque.
Résultat, la lecture de ce premier opus a était plus agréable que je n’aurai pus le croire.

Avec quelques scènes de tuerie en bon et due forme on se dit que l’histoire va être prenante, mais voilà, ça s’arrête là.
En effet une fois le manga achevé, on se pose autant, voir même plus de questions, qu’au début sans pour autant savoir comment l’accident du paquebot est survenu, ni même comment les zombies sont apparut.
Il est certain que ces réponses viendront dans les prochains tomes, mais quelques révélations auraient été sympathiques pour nous mettre en appétit.

Par ailleurs, niveau dessins, rien de révolutionnaire, on reste ainsi dans l’univers nippon avec ses nombreux plans sur les petites culottes des collégiennes et ses visages si ressemblant aux grands yeux.
Pas facile de noter un tel volume, car au niveau des zombies, nous n’avons pas grand chose (pour l’instant) à nous mettre sous la dent.
Donc, laissons le bénéfice du doute en espérant que cela viendra lors des prochains numéros.

note5

Auteur

Ben

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*