Culture Z Mangas Papiers — 07 septembre 2013
Le Berceau des Esprits Tome 6, la critique d’un final sanglant !

 

 Scénario et dessin : Kei Sanbe 

 Éditeur : Ki-oon

 Genre : horreur, zombie, survival, action, gore, ecchi

 Date de publication : 4 juillet 2012

 Nombre de pages : 184 (noir & blanc)

 Nombre de volumes : 6, série terminée

 Prix : 7,5 euros

 

 

 

 

Synopsis 

Pendant que l’Ocean Cradle continu sa progression vers les fin fond de la mer. Kasuga continu sa folie meurtrière avec comme objectif d’être le dernier en vie à sortir de cet enfer et cela uniquement pour satisfaire ses ambitions personnels… De leur côté Yûya et son groupe avançant tant bien que mal vers la potentielle dernière sortie… Voici le final d’une oeuvre sanglante qui vous sera proposé dans ce tome 6 du berceau des esprits !

 

Avis

Vous savez, après 5 tomes on commence à s’habituer à la thématique de ce manga… Mais pourtant ! Ce tome est loin d’être comme les autres ! D’une part, car il conclut l’histoire; et d’autre part, car il le fait extrêmement bien ! La scène finale était pour moi émouvante, le sacrifice étant la seule façon de sortir du bâteau ! Un choix cruel et tragique en cohérence totale avec le climat que dégage l’oeuvre. 

 

 

L’épilogue

De retour dans le monde civilisé ! On a tous eu le droit à ces scènes finales de tout bon récit de survie qui se respecte où le/le(s) survivant(s) retournent après des jours d’autarcie à un quotidien navrant. Cette fois-ci, il sera malheureusement question d’un cliché maladif  ”Pourquoi les survivants vont-ils finir leurs aventures en Afrique dans des aides humanitaires ?“. On a compris qu’ils étaient gentils, pas besoin d’en rajouter une couche… En somme une conclusion tristement banale.

 

Le bilan

Six tomes durant lesquels une histoire sombre et oppressante nous fût présentée. Cette “course contre la montre” dans un bateau qui coule petit à petit, était d’une efficacité remarquable pour donner des frissons au lecteur. Alliez à ça, les élèves qui s’entre-tuent et des zombies et le suspens atteint naturellement son comble. Certaines scènes d’action relèvent d’un gore purement hallucinant le Tome 4 ou même 5 en sont la preuve… D’ailleurs le fait de voir une personne simuler la mort en se chiant littéralement dessus m’a fait me poser une question : “Ont t’ils des limites ?“.

 

 

Conclusion

La lutte pour la survie sera un combat perpétuel, à aucun moment, et ce jusqu’à la fin nos héros ont un moment de répit. Le pari est réussi : La série Berceau des Esprits nous tiens constamment en halène avec un rythme soutenu incessant… Conformément aux attentes qu’on pouvait placer en ce tome 6 le rendu est vraiment bon ! Pour ne pas spoiler je dirai simplement que le dénouement final est splendide, et arriver à faire une fin parfaitement cohérente de nos jours c’est une qualité qui ne cours pas les rues…                                        

Le Berceau des Esprits, tu resteras pour moi un bon souvenir imprégné de sang.                                                                                            

note8

 

Auteur

sarthasiris

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. superbe article :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*