Culture Z PIFFF — 02 décembre 2013
Le PIFFF 2013, un grand cru!!!

 

Comment dire..Le PIFFF est un peu la bulle d’oxygène dont tout fan d’horreur et de fantastique a besoin au moins une fois dans l’année. Ce festival jeune mais ambitieux ouvrent chaque année les portes de l’inédit, du culte, du très bon et parfois moins. On y trouve de tout pour tous les goûts. Si on ajoute à ça une équipe au top, ben voilà vous avez The Place To Be du mois de Novembre à Paris.

Cette année, c’est 7 550 entrées sur 23 séances en 6 jours…un vrai marathon!

Comme on peut pas vous raconter tout ce que le festoche contenait de pépites, on va se contenter de parler des films et courts où on pouvait trouver nos amis les zombies dedans. Et il y en avait moult!

Commençons par les classiques, les old school comme Simetierre adapté d’un romande Stephen King et sorti en 1992….ma jeunesse quoi!

Réalisé par Mary Lambert, le film raconte comment un famille de Chicago emménage dans uns nouvelle maison juste à côté d’un cimeterre. Puis un jour, le petit dernier va jouer sur la route et paf, c’est le drame…plus de petit dernier. Enfin c’est sans compter la pugnacité du papa qui va tenter de ressusciter son fiston en l’enterrant dans le cimeterre qui a des pouvoirs de résurrection. Sauf que ça se passe tout à fait comme prévu….

Toute vanne sur ce film est formellement interdite car c’est un des films qui m’a le plus fait chialer! Donc “pas touche!”. Énorme succès lors de sa sortie, le film a également remporté le Prix du Public au festival du Film Fantastique d’Avoriaz en 1990. Une suite sort en 1992 mais avec un ton plus léger et le résultat est assez fun!

Image de prévisualisation YouTube

 

On a pu voir aussi un beau film z atypique, The Battery de Jeremy Gardner (un fou ce gars) avec Adam Cronheim, Alana O’Brien, Jamie Pantanella, Jeremy Gardner, Larry Fessenden et Niels Bolle. Ce film américain encore inédit en France, ce film rafle tous les prix. Pour voir le palmarès, rendez-vous sur la page officielle du film! Road movie poétique où deux potes et une batte de baseball errent sur les route de la Nouvelle Angleterre. Et ils visitent pas le pays, ça non, ils essaient d’échapper aux zombies! Cette bobine fait l’unanimité quant à la qualité de la réalisation et  à la beauté conjuguée des plans et de la musique. Un petit trailer pour vous montrer comment c’est bien quand même….Surtout quand on sait que c’est tourné en 2 semaines avec un budget ultra light de 6000 dollars!

Image de prévisualisation YouTube

Un petit conseil, allez voir sur la page facebook du PIFFF, il y a une intro vidéo de Jeremy Gardner à mourir de rire!

On attendait aussi très impatiemment la compet’ de court-métrages français car il y avait notre chouchou à nous, j’ai nommé Cédric Le Men avec Dieu reconnaitra les siens en première mondiale! On vous en avait parlé quand Cédric partait à la recherche de fonds pour monter son projet, on l’avait même interviewé lors de notre conférence à la Comic Con de Paris 2013!

Pitch:

Un soir d’août 1975. Dans une maison isolée, quelque part dans la campagne française, un couple et ses deux enfants vaquent à leurs occupations. Rien de notable en apparence, hormis la fièvre que couve la cadette. Mais la radio diffuse un message alarmant : les morts se sont relevés et marchent parmi les vivants, cette menace doit être éradiquée sans délai.

C’est alors que sept silhouettes anonymes cernent la maison et entreprennent de l’investir par la force.

Image de prévisualisation YouTube

 

Mais voilà, pas de prix à part celui de notre coeur de zombies pour Cédric puisque le public lui a préféré Jiminy, un conte où les humains ont tous un criquet dans la tête!

Voilà voilà! On vous retrouve l’année prochaine pour une nouvelle prog de ouf!

 

 

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*