Evenements Festivals NIFFF — 24 juin 2012
Le programme du NIFFF dévoilé !

nifff 2012 Le programme du NIFFF détaillé est enfin dévoilé !

Pour rappel ce festival est aujourd’hui reconnu dans le monde du fantastique. Sur presque 10 jours, cette année 7 salles projetterons 135 films composés de 89 longs métrages et 21 courts métrages, produits par 31 pays différents ! Cela décoiffe non ? Bref, quelques chiffres qui nous font rappeler que nous ne sommes pas seuls dans notre passion d’horreur fantastique et cela fait plaisir ! Dans cet article, tous les films projetés du festival !

Qui est disponible du 6 au 14 Juillet pour y aller faire un tour ? xD

Site Officiel

 

Long Métrages : Section Compétition Internationale

13 titres sont présentés à la section Compétition Internationale du NIFFF qui offre un panorama de la production fantastique indépendante actuelle :

- Maniac de Bill Lustig
Excision de Richard Bates Jr.
Resolution de Justin Benson & Aaron Moorhead
Harold’s going Stiff  de Keith Wright
When the lights went out de Miguel Ángel Toledo.
- Grabbers réalisé de Jon Wright
The sleepwalking Cannibal de Boris Rodriguez
- New Kids Nitro de Flip Van Der Kuil & Steffen Haars
- The Butterfly Room de Jonathan Zarantonello
Citadel de Ciaran Foy

 

Long Métrages : Section New Cinema from Asia

- Ace Attorney de Takashi Miike
Isn’t  anyone  alive de Gakuryu Ishii
- Doomsday Book de Kim Jee-woon & Yim Pil-sung
Howling de Yoo Ha
- My Way de Kang Je-gyu
- Remington and the curse of Zombadings de Jade Castro
Petaling Street Warriors de Lee James Thim Heng & Yuen Sampson Choi-Hin
- The Great Magician de Tung-Shing Yee

 

Courts métrages

Le NIFFF propose deux programmes compétitifs de courts métrages Films of the Third Kind et Ultra Movies.

- Flying Swords of Dragon Gate 3D de Tsui Hark ;
- 4 :44 Last Days on Earth de Abel Ferrara
Sons of Norway de Jens Lien
- God Bless America de Bobcat Goldthwait
- Réplicas de Jeremy Regimbal,
- Kid-Thing de David et Nathan Zellner
- The Raven de James McTeigue

 

Séances de minuit

Le NIFFF propose également des séances minuit qui présentent différentes œuvres fantastico-horrifiques !

- Masks de Andreas Marschall (je vous le conseille)
- Paura 3D de Marco & Antonio Manetti
- Piranha 3D de John Gulager
The Mooring de Glenn Withrow
205 Room of Fear de Rainer Matsutani
The Incident de Alexandre Courtès
- Manborg de Steven Kostanski
Blind Alley de Antonio Trashorras (je vous le déconseille)

 

Rétrospectives : When Musical rocks ! / Centenaire de la Nikkatsu / P.O.V

Fidèle  à  sa  tradition,  le  NIFFF  propose  une  série  de  programmes  rétrospectifs  retraçant  l’histoire  du  cinéma  de  genre :

When Musical Rocks

- Phantom of the Paradise de Brian de Palma
- Pink Floyd The Wall de Alan Parker
- Hairspray de John Waters

 

Nikkatsu
Lovers are wet de Tatsumi Kumashir
- Delinquent Girl: Alley Cat in Heat de Chûsei Sone
- Stray Cat Rock : Sex Hunters de Yasuharu Hasebe

 

P.O.V 

Point of View décline   en   13   films   l’histoire   et   l’actualité   de ce   genre   qui   mêle   documentaire   et   fantastique.  

- Punishment Park de Peter Watkins
- Emergo de Carlos Torrens
- Cannibal Holocaust de Ruggero Deodato
- [REC] de Paco Plaza

 

Enfin, le NIFFF propose la conférence Transmédia et Digital Marketing, dans laquelle des experts internationaux disséqueront les nouvelles méthodes de marketing viral dont les bases furent posées avec The Blair Witch Project.

Pour ouvrir et clore cette douzième édition, le NIFFF présente Holy Motors de Leos Carax et The Cabin in the Woods de Drew Goddard, le dernier étant un renouveau dans le monde de l’horreur.

Au rang des événements spéciaux, le festival propose les rencontres littéraires New Worlds of Fantasy qui accueillent cette année Grzegorz Rosinski, le cultissime dessinateur de Thorgal.

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. “Excision de Richard Bates Jr” brrrrr le fils de norman Bates traitant d’intimité féminine…

    -prépare le popcorn-

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*