Le roman “Les Chroniques d’une mort en sursis”

 ZombiesWorldiennes, ZombiesWorldiens ! chronique d une mort en sursie de Marcus Donnam

Aujourd’hui, toute l’équipe Zombies World à le plaisir de vous présenter Les Chroniques d’une mort en sursis, roman écrit par Marcus Donnam et illustré par Julien Caulier. Ce roman sort uniquement en exclusivité sur Zombies World. Chaque début de mois, un chapitre sera publié ! Nous espérons de vous tous des commentaires et des remarques ! Le but est de rendre visibles Marcus et Julien et de faire connaître leur projet dans la communauté zombiephile française, et la communauté horreur fantastique !

N’hésitez pas à faire tourner l’information ! L’introduction du roman dans le prochain article !

 

Présentation du roman par l’auteur Marcus Donnam

chronique d une mort en sursie de Marcus DonnamBonjour chers amis du genre Z,

Je me présente, Marcus Donnam, pour vous servir et rassasier vos appétits les plus morbides. Fasciné depuis ma tendre enfance où j’ai été bercé (trop près du mur sûrement) par les gémissements effroyables de ces morts ambulants, je n’ai cessé de m’imprégner de cette culture sanglante.

‘’Zombie’’ de Romero fut ma première révélation à l’âge de huit ans. Dès l’instant où j’ai visionné ce film, j’ai su que ce chaos zombiesque façonnerait mon imagination pour des années à venir. Depuis ce jour significatif, je n’ai jamais cessé d’abreuver ma soif de connaissance sur le sujet. J’ai passé de nombreuses soirées, heu que dis-je, nuits blanches devant la mire de ma télé à jouer à ‘Resident Evil’. J’ai aussi aimé rire avec ‘’Braindead’et la saga cultisme ‘Evil Dead’.

Ces dernières décennies ont été plus que généreuses en la matière. Notamment avec les incontournables ‘’28 jours/semaines plus tard’, ‘’L’armée des morts’’, ‘’Dead Set’’ et ‘’The Dead’’ qui selon moi sont les plus réalistes du genre. Oups, j’allais oublier le petit dernier top budget, mais au demeurant très sympathique, ‘La Horde’’.  J’ai apprécié aussi ‘’Bienvenue à ‘’Zombieland’’, ‘’Dead Head’’ et ‘Shaun of the Dead’’, même si dans le genre, je suis particulièrement attiré par le côté dramatique et glauque. On ne plaisante pas avec les morts. Une infection capable de réveiller les morts et décimer la quasi-totalité de la population mondiale ne doit pas être abordée à la légère. Non, elle doit être considérée à sa juste valeur, quelque chose de funeste et terrifiant à la fois. Même si la série ‘The Walking Dead‘le fait très bien (j’adore !), je voulais en savoir plus…

Je me suis lancé par la suite dans la découverte de B.D. et autres romans Z. J’ai commencé avec ‘’Zombie, la divine comédie’’ et l’intégrale de ‘Walking Dead’ (lue avant la série héhé). Il m’en fallait encore plus… Quelque chose me manquait, une idée grandissait dans mon esprit.

’’Je vais raconter une histoire, décrire pourquoi des vies « ordinaires » sombrent dans la désolation et le tourment. Comment le monde tel que nous le connaissons bascule dans l’horreur la plus totale. Prendre le temps de raconter ces premiers jours foudroyants où les morts se réaniment pour s’en prendre aux vivants. ’’

C’était plus facile à dire qu’à faire: je ne savais pas dessiné (toujours pas d’ailleurs) et je n’étais pas trop amateur de littérature. Je n’avais pas non plus la volonté de chercher à réaliser un court métrage. J’ai pris donc la décision d’écrire. Je garde une très bonne anecdote du jour où j’ai annoncé à mes proches que je me mettais sérieusement à l’écriture. On fait moins les malins là, hein?

Bien décidé à faire vivre mon histoire, je me devais d’être rigoureux dans mes écrits. J’ai étendu mes recherches et commencé à lire tout ce qui aborde le thème Z. Après avoir dévoré ‘World War Z’’, ‘’Zombie Stories’’ ‘’Chroniques de l’Armageddon’’ ‘’Les Cendres des Morts’ et dernièrement ‘L’Ascension du Gouverneur’‘(je vous passe les autres…)

 J’en voulais toujours plus…

Pendant tout ce temps, j’avais pris des notes et écrit des tas de petites histoires avec des personnages atypiques sans point commun apparent, qui subissaient les affres d’une pandémie fulgurante réanimant les cadavres. Je m’étais renseigné auprès de professionnels dans tous les domaines que je souhaitais aborder, afin de vérifier mes théories les plus farfelues. Ce n’était plus une histoire, mais un projet. Mon projet.

J’étais prêt. ‘’Les chroniques d’une mort en sursis’’ venaient de naitre dans mon imagination. Depuis une autre aventure en a résulté, mais là, c’est une autre affaire à suivre… J’ai hâte de vous faire découvrir le fruit de mon travail et de vous faire vivre les mésaventures de personnages d’infortune. Soyez le témoin de la fin de temps version z du début jusqu’à la fin.

Je vous souhaite une bonne lecture à tous et n’oubliez pas, prenez garde avant d’ouvrir cette page. Des morts sont à l’intérieur.

Je tiens à saluer et remercier particulièrement mes amis d’avoir dû subir des discussions sans fin sur les possibilités d’un tel scénario et ma chérie d’avoir supporté tous ces zombies dans notre quotidien. Sans vous, je n’en serais pas là aujourd’hui.

Je suis heureux de bénéficier du talent de Julien qui apporte une dimension supplémentaire à mes écrits. Merci à toi, sûrs qu’on débute une grande aventure.

Merci également à Zombies World de me permettre de réaliser ce rêve fou que celui de partager et de faire connaître ’Les Chroniques d’une Mort en Sursis’’. Je tiens à remercier aussi Gribbsie qui m’a repéré sur Facebook et tout spécialement Mel que je surnomme intimement ‘‘Mam’’, de croire en moi et de m’apporter une aide devenue essentielle.

Amicalement, à tous les fans du genre et à ceux qui suivent mon histoire de près.

À bientôt.

Le pire est à venir.

Marcus.

 

Présentation de Julien Caulier, dessinateur professionnel

chronique d une mort en sursie dessin julien caulier

Mon site officiel

Les zombies, ces chers cadavres putréfiés affamés de chair fraiche, m’ont charmé pour leur ambiance, leur univers dans les films de Roméro mais également le gore et le second degré comique utilisé dans Evil Dead ou Brain Dead. J’ai toujours aimé dessiner et c’est lors de me mes études supérieures que j’ai commencé à croquer (avec un crayon bien sûr) des zombies.
Depuis impossible de m’en lasser, du simple corps en décomposition à la scène explosive de violence tout en passant par la zombification de célébrités ou séries tv.

Puis ZombiesWorld m’a mis sur le coup pour illustrer les textes de Marcus qui promettent leurs lots de tragédies et de massacres dans un cadre réaliste très pessimiste, alors comment refuser ?

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

10 Commentaires

  1. Que dire d’autre que super?
    Rien que t’as façon de parler de ton projet donne envi de le dévorer.

    Combien d’entre nous aimerai avoir le courage et la motivation de faire un roman, BD, ou autre mais ne le ferons surement jamais.

    Heureusement que des personnes comme vous et zombies world, êtes là pour faire découvrir et aimé a se qui ne connaissent pas, (oui sa existe) le monde fabuleusement gore qu’est celui des Z.

    Laissé sa trace avec se que l’on aime est pour moi magnifique!

    Avoir lu tes quelques ligne, mon presque motivé a tenter moi aussi quelque, chose peut être pas d’aussi grand que vous, mais déjà un petit roman pour ma famille et pourquoi pas voir plus grand par la suite :)

    Et surtout voir des gens faire se qu’ils aiment pour des personnes qui aiment la même chose et non pour l’argent !!!

    Un grand bravo a vous! Et vivement que se soit publier qu’on dévore ça =)

  2. Merci heureux de susciter peut-être une future vocation. ton commentaire m’a fait bien plaisir. ;-) à bientôt

    • C’est dit avec le coeur ;)

  3. Bravo a Marcus, qui a eu le cran de se lancer dans un tel projet !! et bravo pour l’écriture !
    vivement la suite !!

  4. super felicitation !vivement la suite !!BRAVO

  5. felicitation ecelents !!vivements la suite !!

  6. felicitation bravo !!vivement la suite !!!magnifique

  7. Bonne accroche, les dessins déchirent,j’aurai aimé me mettre quelques pages sous la dents mais bon, tout viens a point à qui sais attendre. Bonne continuation et du sang de la chair et des boyaux.

  8. Félicitations à toi ô grand Marcus, nouvelle star du genre zombie !

  9. gennnnnnnnnnnnnial mais maintenant que tas lance les hostilites sur les zombies jattends avec impatience la suite …. et au fait ya aussi “je suis une legende” qui est d enfer jaimerai savoir comment tu vas mener tes personnages dans le ko de la fin du monde comment leur nature humaine va se reveler face aux caracteres inhumains des zombies …bref je me laisserai porter par tes lettres, mots ,phrases, lignes,chapitres et volumes afin de voir si lachimie et l art decrire me donneront quelques frissons ^^.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*