BD Culture Z Papiers — 23 juillet 2013
Le Visiteur du Futur Tome 1 la critique !

Auteurs : Gosh et François Descraques

Édition : Ankama

Genre : zombie, humour, science-fiction

Nombre de pages : 44 pages

Nombre de tomes : 1 (série en cours)

Date de sortie : 13 juin 2013

Prix conseillé : 12,90€

 

Synopsis :

En 2550, la Terre connaît une invasion de zombies, qui menace l’humanité. Cette situation délicate est une mission pour le visiteur du futur qui se doit de constituer une équipe pour empêcher la destruction du monde. L’avantage avec les voyages dans le temps, c’est qu’il va pouvoir recruter une équipe de choc constituée des meilleurs talents de tous les temps.

Qui va avoir l’honneur d’intégrer cette équipe intemporelle ? Vont-ils réussir ?  D’où viennent les zombies ? Venez découvrir une aventure digne des maîtres du temps ou de Retour vers le futur.

 

 

Avis :

Peut-être connaissez-vous déjà la web série Le visiteur du futur qui existe depuis 2009. A l’occasion du Comic Con de Paris, la troisième saison a été présentée en avant-première et sortira officiellement le 28 août 2013. Pour tous ceux qui suivent la web série, vous allez me dire mais quel est le rapport avec les zombies ? Le visiteur du futur ne comporte pas de morts-vivants. Vous avez raison, seulement la bande dessinée a décidé d’innover en intégrant nos amis zombiesques. L’intrigue se situe entre la première et la seconde saison, mais pas de panique, si vous ne connaissez pas le phénomène internet, vous pouvez quand même lire le récit, il est suffisamment indépendant pour que tout le monde puisse comprendre. De plus, cela vous donnera peut-être envie d’aller regarder quelques épisodes sur le net, il dure chacun 5 minutes maximum, cela ne vous prendra pas beaucoup de temps.

On pourra aussi souligner la bonne initiative des éditions Ankama qui soutiennent ce projet et qui lui permettent d’évoluer et de prospérer. Ils ont permis à la série de sortir en DVD et de pouvoir développer la licence sous des formes diverses comme la bande dessinée.

Vous retrouverez les mêmes personnages : le visiteur du futur, le docteur Henry et Raph. L’humour décalé sera aussi au rendez-vous. En gros, ce qui a fait le succès de la série se retrouve dans la version papier. C’est normal, puisque François Descraques le réalisateur est aussi le scénariste de la BD. C’est peut-être le secret d’une bonne série, François Descraques met sa pâte sur tous les supports, comme Alexandre Astier pour Kaamelott.

L’esprit décalé et loufoque est distillé partout dans l’histoire, il y a des éléments plus ou moins subtiles. On peut s’arrêter par exemple sur les différentes tactiques pour sauver le monde : révoltes nécrophiles, pluies acides, expérience queue de phénix (petit clin d’œil à la série Final Fantasy), émeutes, mariage de Lopez et Constance, explosion de centrale. Soyez attentif à la frise qui se trouve en arrière plan dans leur repère, il y a beaucoup de plans très amusants, déjantés et énigmatiques. Un autre élément humoristique est extrêmement présent, puisqu’il est au cœur des dialogues, il s’agit du traducteur. Évidement qui dit génies du monde entier et de tous les temps, dit traduction instantanée pour pouvoir tout coordonner. L’appareil a des fonctions sympathiques et futuristes, il a la possibilité de donner une traduction en argot, en « djeuns », avec des « anglicisme »,  en « kikoo lol », en « wesh », en « titi parisien ». Vous découvrirez des expressions qui vous feront sourire et qui sont censées être typiques de chaque manière de parler. Alors d’après vous à quel type de langage appartient : «  Et pas d’entourloupe ou je surine ton poteau » ?

 

 

Un dernier trait d’humour délicieux ? La « Sauveur Académie ». Il s’agit d’un lieu de recrutement qui a pour but de dénicher, le meilleur cru des années 2550. Les candidats sont tous talentueux, mais on ne dévoilera pas leur talent. Devinez ce que peut faire le « un en trois ».

Vous l’aurez compris le maître mot est : humour, plaisanterie, amusement et dérision.

 Les personnages principaux sont charismatiques et sympathiques, ils nous transportent dans leur univers sans problème. Le format diffère de la série et pourtant il fonctionne très bien.

Il y a pleins de petits éléments à découvrir, beaucoup de doubles sens et de second degré, ce qui est vraiment appréciable.

 

 

Parlons peu mais parlons zombie

Le design des zombies est bien pensé, ils ont tous de bonnes têtes. En règle générale, l’ensemble du dessin est agréable. Les personnages ont des visages carrés, qui sont à mi-chemin entre le cartoon et la bande dessinée franco-belge. Le mélange est réussi car ils ont tous de grands yeux (ou de grands orbites) mais, l’univers n’est pas pour autant mignon et aseptisé. Les créateurs ont trouvé le moyen de créer un arrière plan post-apocalyptique avec des décors détruits, épurés dans les couleurs vertes, marron, grisâtres. Le procédé est connu mais fonctionne très bien. L’ensemble aboutit à un résultat moderne et original qui séduira le plus grand nombre.

Oui, je sais, j’avais dit parlons zombie.

Les fans de chair putride, de jugulaire en sang et d’effusions de sang en tout genre, seront un peu frustrés, car si les zombies sont l’élément déclencheur de l’action, ils ne seront pas sous le feu des projecteurs, ils seront présents mais on les verra peu en action. Au mieux, nos amis décharnés mâchouilleront une jambe et un bras. La manière de traiter les zombies est intéressante car bien qu’ils soient au cœur de l’intrigue, la violence n’est pas omniprésente. Cela permet peut-être de donner une autre vision du mort-vivant, il peut être utilisé à des fins un peu différentes. Le visiteur du futur est à dix mille lieux de Walking Dead, mais il n’en reste pas moins savoureux et divertissant.

 

 

En Bref : Une lecture légère avec de grandes qualités, qui pourra détendre les amateurs de zombies et faire découvrir cet univers à ceux qui ont des apriori sur ces bêtes assoiffées de chair fraîche. Une lecture qui sent bon les vacances, le soleil et le sable chaud.

 

note7

Auteur

sherane

Chroniqueuse bande-dessinée, comics, manga, livre ... et plus généralement tout ce qui se dévore.

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. A voir :D

  2. Super série, je recommande chaudement! Par contre il y a aussi des Z dans la série, saison 3 Ep 1 on les voit apparaître mais vite fait;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*