Le zombie à travers le septième art.

Nombre d’entre vous ont des proches qui vous regardent d’un air sérieusement inquiet en vous posant ce genre de question: “Mais, je veux dire, tu penses vraiment qu’un truc pareil peut arriver ? Rassure moi, tu n’es pas sérieux, n’est-ce pas ?”

Je vais donc vous livrer l’argumentaire qui les fera se dire, que finalement, vous êtes des plus lucides et rien n’est dérangé chez vous.

Au cinéma, les films se segmentent en plusieurs catégories, les pré et post jour Z, les jour Z, je ponctuerai par un léger exemple, respectivement: DogHouse ou DeadSnow, Last of the Living ou Zombieland, Dawn of the Dead ou 28 semaines plus tard (qui techniquement est un post jour Z, mais avec une nouvelle contamination, vous n’en tiendrez donc pas rigueur au rédacteur qui se sera donné du mal pour vous). Il existe aussi les survivals, avec des films plutôt du genre: Diary of the Dead, ou Shaun of the Dead. Bien entendu, certains films se placent à l’aise dans chacune des catégories dont j’ai fais mention.

Maintenant, voyons quelque chose qui est toujours une part importante dans la valeur d’un film de zombie, aujourd’hui, le phénomène Z prenant en ampleur, il est important que tout le monde sache reconnaître un bon film, d’une bousebuster intersidérale. Et je veux parler, de l’étiologie des zombies.

Quels sont les justifications données aux invasions, quand il y en a, car certain assument pleinement, pour le kiffe de ne donner aucune explication, il y a des zombies, point.

Aujourd’hui, que savons nous vraiment, citoyens lambda, sur les vérités de tension politique inter-gouvernementales, sur les sciences biologiques virales, les armements chimico-bactériologiques, les virus dormant, les menaces extra-terrestres les contaminations alimentaires, les sciences occultes et autres débordements de l’enfer, et j’en passe ?

Nous ne savons pas grand chose à propos de tout cela, et voilà ce qui rend plausible une invasion de zombie, peut être pas en l’état, mais y ressemblant. Rappelons que les zombies 2.0 sont les infectés rapides, violents, avec des durées d’incubations du virus très courtes, totalement innovant face aux zombies Romeriens de 1978.

Le tout est de donné une vision des plus réaliste, dans une société ou tout est toujours plus rapide, rien de tel qu’une bonne bande de malades champions de sprint et de lucha libre, et furieusement anthropophages.

Voilà pourquoi, je me dis ceci, qui est aujourd’hui détenteur de tous ces secrets, qui est capable de me dire avec certitude, que jamais des zoologues ramènerons de rats singes maudits et Vaudous de Sumatra, oui, ça fait beaucoup pour cette pauvre petite bête, mais quand vous l’aurez vu, vous comprendrez

 

Aussi, que puis-je rajouter, vous avez parfaitement compris ce postula, qui peut vraiment nier l’hypothèse d’un virus préhistorique libéré par le fonte de la calotte polaire, une météorite contenant un profond neurotoxique, une mutation génétique qui rendrai une maladie plus virulente, des protocoles pharmaceutiques expérimentaux, une guerre bactériologique à bas bruit, des catastrophes naturelles révélant des particules inconnues de la classification de Mendeleïev dans le genre d’un gaz géologique jamais découvert, ou encore la fin du monde selon les écrits religieux, l’Armageddon tout simplement….

Tout cela pour dire une chose simple, personne ne peut tout prévoir, et à l’instar des solutions aux problèmes de l’humanité, il n’y en a pas qu’une, mais plusieurs, qui ensemble seraient susceptibles de nous être favorables, et bien, il existe une montagne de causes pouvant mené à notre perte, et c’est de cela dont il faut se préparer.

En tous cas, voilà pour mon eschatologie.

Ou bien.

Auteur

Root boy 2.0, expert en anthropophagie (comme écrit sur ma carte de visite) qui tient un blog merveilleux qui donne des conseils très avisés et aux faits de tout ce qui peut arriver pendant une invasion de zombies, ou bien un apocalypse lambda.

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. l’image du singe rat sumatra ne marche pas mais je l’ai déjà vu dans un film

  2. BrainDead de Peter Jackson (Dead alive titre original) en 1992
    :arrow:
    Un truc de fou j’adore

  3. Atomic, tu es préparé au moustique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*