Le zombie idiot – Observation et décision, billet 2

Récapitulons : vous êtes enfermé(e) dans votre appartement placé au 6e étage, vous venez de créer un cycle de surveillance à tour de rôle avec vos voisins pour vérifier jour et nuit que les zombies ne s’entassent pas en assez grand nombre pour se marcher dessus et atteindre le 6e étage de votre immeuble (car le vôtre est plus important que l’immeuble d’en face, pas vrai ?). Pour détailler encore plus la situation, vous êtes dans votre 45e jour de siège, l’eau et la nourriture commencent à manquer. Bref, vous êtes dans la merde (si je peux me permettre). Que devez-vous faire maintenant ?

 

Vous avez deux choix : attendre et crever ou agir et survivre. Comme vous l’avez compris, personne ne viendra vous sauver pour une seule et unique raison : le gouvernement et les secours sont planqués ! Croyez-moi, dans ces moments là, tout le monde se fichera de vous.

Plan d’action général

1 – Observation : Avez-vous assez de nourriture et d’eau ? (Si vous êtes à sec, vous pouvez déjà bouffer vos voisins, non..? ), avez-vous assez de boules quies ? (Pensez-vous que le hurlement continu d’un zombie n’est pas pire que le ronflement de votre femme ?), vos toilettes fonctionnent-elles encore ? Avez-vous assez de chaussettes de rechange ? Bref, vous devez prendre une décision, la situation l’impose vraiment ! Après maintes conversations avec vos voisins (sauf avec ceux du 4e, car se sont des personnes âgées qui n’arrivent plus à marcher autrement qu’avec des cannes en bois et avec ceux que vous aurez peut-être mangés…), vous décidez de quitter les lieux.

2 – Décision : bien évidemment, vous savez déjà où aller pas vrai ? Quoi ?! Vous pensiez vous rendre tranquillement n’importe où ? Désolé de vous le dire comme cela, mais… vous êtes foutu(e) ! N’oubliez pas que le monde entier est envahi par des zombies fous à lier qui ne pensent qu’à une seule chose : faire de vous le repas du midi ! Une évacuation se calcule à l’avance : Quel environnement choisir ? Un désert, un champ, des collines, une forêt ou une île ? N’oubliez pas mon premier billet : le plus important est d’être intelligent et de tout calculer. Sinon quoi ? Vous finirez en barbecue… Lorsque vous aurez décidé où vous rendre et surtout comment vous y rendre, vous pourrez commencer votre évacuation. Deuxième point à ne pas occulter : un zombie ne dort pas, ne connait pas la soif, ne s’arrêtera jamais de vous poursuivre. Souvenez-vous de cela. Un troisième point important à ne pas oublier : un zombie marche sous l’eau, contrairement à vous, il n’a pas besoin de respirer. C’est bête pas vrai ?

Calculez tout, vérifiez tout, pensez à tout. Vous êtes dans un monde hostile, qui peut vous détruire à chaque instant. Le plus important est de préparer les choses avec soin, d’être prudent et discret et de vous faire tout petit. N’oubliez jamais que vous n’êtes qu’un civil habitué à jouer sur son ordinateur et à regarder la télé les fesses sur un canapé bien moelleux. Vous n’êtes pas un soldat surentrainé, ni un légionnaire qui a fait l’Indochine. Ceci fait toute la différence et cette différence, lorsque vous y penserez, pourra vous sauver la vie.

Un billet sera créé spécialement pour le sujet de l’évacuation. Le “zombie idiot” a pour but de montrer le comportement d’urgence à adopter dans ce genre de situation. Pourquoi un titre pareil ? Tout simplement parce que dans un moment de panique mondial, l’humain devient le plus idiot des animaux, ce titre a donc pour but de vous le rappeler pour ne pas adopter ce comportement lorsque les zombies seront présents à côté de vous. Faites comme Hercule Poirot : asseyez-vous, réfléchissez et méditez 5 minutes pour prendre les bonnes décisions.

Auteur

Je suis un jeune écrivain en herbe, qui se passionne pour les romans futuristes et imaginaires. Après avoir réalisé plusieurs écrits en essais philosophiques et sociétaires, j’ai décidé de retourner vers ma première passion littéraire : le roman futuriste et la nouvelle (horreur et SF). Désormais, je me consacre pleinement à l’élaboration de mes romans et nouvelles pour mon plus grand plaisir. Aujourd’hui, je travaille également à la Bibliothèque Nationale de France à Paris. Mes livres préférés : - Toute la série de Bernard Werber - La plupart des livres de Stephen King - Tous les livres d’Howard Philipps Lovecraft - Les arcanes du chaos de Maxime Chattam - Les lettres à Lucilius de Sénèque - La série des conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch Mes séries préférées : - The walking dead - Death valley - Futurama - Les simpsons - American dad Mes films préférés : - Gladiator - Braveheart - Kingdom of heaven - La série Hannibal lecteur - La série du village, signe et phénomène de M.Night Shyamalan

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*