Films Vidéos — 26 août 2012
Les chroniques de Tchernobyl : Avis après séance

 

Il y a déjà quelques semaines que ce film est sorti en salle, on vous en avait d’ailleurs parlé en nos pages, mais pour ceux qui ne l’aurait pas encore vu, en voici une petite critique d’après séance.

Pour rappel, ce film – proche cousin de ceux de zombies – est interdit aux moins de 12 ans.

 

 

 

 

L’histoire

Six jeunes vacanciers en quête de sensations fortes engagent un guide pour une «expérience extrême». Ignorant les mises en garde, l’homme les conduit dans la ville de Pripyat, toute proche de Tchernobyl. Vingt-cinq ans plus tôt, lorsque le réacteur avait explosé, les lieux avaient été évacués dans l’urgence. Après une brève exploration, le petit groupe se retrouve piégé dans la ville fantôme. Et ils ne sont pas seuls…

 

AVIS

Sur le papier et sur la bande annonce ce film m’a laissé supposer qu’il serait question de zombies mutants. Au final, on a du mutant (quoi de plus normal dans une zone irradiée comme Pripyat !), dont on ne voit pas grand chose durant tout le film, laissant alors place à votre imaginaire.

” C’est quoi ces trucs ? Tourne ta caméra ! Montre-moi à quoi ça ressemble ! “. Voilà ce que certains pourrons penser durant la séance. Mais pas vraiment de zombie à proprement parler.

Techniquement, ce n’est pas un chef d’œuvre du 7ème art. Je m’attendais à un film mode ” Found Footage ” à la [REC]. Au final pas du tout , le film joue sur le côté documentaire, rendant le film très immersif grâce aux nombreux plans fait caméra épaule.

Sur l’ensemble j’ai eu l’impression de voir une grosse partie de jeu vidéo. J’ai d’abord pensé à une adaptation de S.T.A.L.K.E.R avant de me rappeler que le seul point commun entre les 2 étaient des mutants et Pripyat. Les jeux vidéos ont peut-être influencé la réalisation et l’écriture du film.

En gros, filez au cinéma, vous ne perdrez pas votre temps et vous reviendrez avec une nouvelle idée de voyage (promis, si vous allez à Прип’ять [Pripyat] je vous accompagne !).

 

note7

Auteur

Etudiant en réalisation à l'EICAR (Saint-Denis) et attiré depuis plusieurs années par l'univers zombie, cette attirance se "confirme" et pousse à passer de simple consommateur de film et jeux vidéo à l'écriture et la réalisation de films et projets photos lié à cela.

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*