Culture Z Livres Papiers — 14 avril 2012
Les survivants : L’éveil, la critique !

les survivants l eveil nicolas theraud

Nicolas Théraud

Genre : Horreur, Survival

Nombre de pages : 262

Prix: 14 euros

Commande sur TheBookEdition

 

 

Synopsis

Tout commence sur une petite île d’Amérique centrale, par un jeu de télé-réalité aventureux. Très vite, le train-train coutumier est bousculé par une pandémie foudroyante qui a ravagé la planète en quelques jours, transformant les infectés en de redoutables zombies. À travers le chaos, les candidats devront s’unir pour survivre face aux différentes menaces, après s’être affrontés devant les caméras.

 

Critique

Tout d’abord l’édition du livre est très agréable, puisque la couverture est glacée, le papier épais et de bonne qualité. Chose appréciable, surtout quand on sait que ce livre est auto-produit.

Concernant le scénario, après avoir lu des dizaines et des dizaines de scénario Z, il n’y a pour moi, rien de révolutionnaire. En même temps aujourd’hui, pour avoir de la nouveauté en matière zombiesque il faudrait que ceux-ci portent des tutus et se nourrissent par l’anus (bon j’exagère à peine). Rien de révolutionnaire certes, pourtant l’histoire nous mène de pays exotiques (île) en milieux urbains, en passant par nos campagnes traditionnelles, ce qui est plutôt agréable. L’histoire suit un groupe d’individus participant à un jeu télévisé intellectuel type Koh-Lanta (pour les fans du genre on peut noter le clin d’œil avec le début de Dead Set). Ce groupe, exclu du reste du monde, ne voit évidemment pas le carnage qui s’y déroule. Et voici que ces pauvres zozios innocents se retrouvent sur le continent, naïfs et prêts à se faire croquer les miches. Durant ce tome, les protagonistes rencontreront différents survivants, militaires, rebelles, fanatiques religieux (qu’est ce qu’on les aime ceux là !!) et devront “gérer avec les moyens du bord”.

La où j’adhère beaucoup moins : le style d’écriture. Je ne sais pas exactement à quel type de public s’adresse ce roman, vu que rien n’est précisé sur la couverture. Mais cette œuvre me rappelle les Chair de Poule que je lisais étant ado : une histoire sympa et effrayante racontée avec un style ultra simple. J’aurais certainement adoré à l’époque mais aujourd’hui, il faut avouer que ce style ne correspond plus à mes attentes en terme de littérature. Certaines syntaxes sont trop lourdes à mon goût, des évènements sont trop vites décrits et de précieux détails nous échappent. Des sentiments inexistants jusque là sont révélés en une ligne au lecteur, sans aucun sous-entendu auparavant, si bien que l’on peut croire que tout apparait subitement. Je pense que ce que je décris ici est une maladresse au niveau de la gestion du tempo, mais le tempo est bien la chose la plus difficile à maîtriser en littérature comme en cinéma ! Ce livre est donc pour moi réservé à un public de jeunes adolescents, les aficionados du genre qui ont lu les 20 premières têtes d’affiche en livres Z en sortiront déçus.

Pour être honnête je ne sais pas comment noter ce roman. J’ai donc relu mes anciennes critiques et les notes attribuées à l’époque. J’avais mis un 3/10 au 2e volume de David Wellington, donc par conséquent je met la même note car la même sensation finale : le tempo est mal géré et par conséquent on s’ennuie…

note3

 

 

 

 

 

 

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. Rooooh la la, mais je ne le connaissais pas du tout celui là !
    Merci pour cette découverte, je le rajoute de ce pas sur ma wish-list ;-)

  2. Il a l’air sympa ce livre! Enfin vu la note je sais pas du coup… à lire pour découvrir on va dire ^^
    (Notez dans un coin l’idée d’un scenario avec des fanatiques religieux qui combattent des zombies qui dévorent les survivants par l’anus–> ça c’est de l’ORIGINAL)

  3. Je voulais rien dire, mais je l’ai bien kiffé moi cette histoire et je trouve cette critique trop injuste pour ce site qui m’a fait aimer beaucoup de livres ;(

    Heureusement que je ne me suis pas référée à cette critique car je serais passée à côté d’un petit bijou de nouveauté. Je te trouve d’ailleurs très présomptueux/se au sujet des aficionados fans du genre Zombie… Je reconnais avoir été déçue que le livre ne soit pas écrit comme les autres, en remplissant les pages entièrement.
    J’ai eu le sentiment d’avoir été grugée car je dévore des livres Zombies à longueur de temps, depuis quelques années déjà et j’aime en bouffer des pages entières et remplies.
    A l’époque de sa découverte je sortais de livres tels que “Virus Morningstar”, “Chroniques de l’Armageddon” et “Boneshaker”. Je n’ai pas besoin de parler de ces bombes de réussites, vous les connaissez.
    J’ai donc rigolé en l’achetant pensant être déçue car Français et couv’ assez simpliste par rapport à mes habitudes. Mais je suis aventureuse dans le genre.
    Puis finalement ça a été une ‘tite surprise sympa… Après, Lorsque je l’ai terminé, je n’ai pas eu ce sentiment de plaisir persistant comme après avoir lu un “Virus Morningstar” ou un “Chronique de l’Armageddon”. Mais je l’ai lu d’une traite sans vraiment m’en apercevoir et j’attendais la suite. J’ai eu l’impression de lire une grande nouvelle sur plusieurs tomes. Le concept “télé réalité” est nouveau quand même, ou alors que l’on me cite un livre (que je l’achète aussi). Les détails sur l’armée sont bien écrits et j’en retrouve les détails sans y apercevoir de la copie. On ne se perd pas dans les personnages qui sont bien distincts et l’histoire reste linéaire, se suit sans faux pas. Pis ça reste “Français”, quand même, pour le côté simple. Quand on a l’habitude d’autres grosses lectures ça peut choquer un peu mais l’histoire est sympa, les personnages tous autant, alors on oublie. Je ne m’arrête personnellement pas à de gros blockbuster qui m’empêcheraient de découvrir d’autres livres Zombies divertissants, écrits dans des genres différents. C’est aussi rafraîchissant.

    En France on a pas grand chose, alors découvrir qu’un simple mec peut écrire aussi bien, même simplement, une histoire dans ce genre ben je dis hésitez pas à l’acheter. Surtout que beaucoup de personnes découvrent chaque jour que le genre zombie n’existe pas qu’à la télé ou sur les consoles, mais aussi dans les livres. Beaucoup aimeraient commencer par des livres simples qui ne sont pas mauvais pour autant. Perso pour être juste, je lui mettrais un 7 sur 10 et non un 3, et je le conseillerais à tous les âges. Il n’y a pas assez de flirt ou de suggestions pour ne le conseiller qu’aux ados. D’ailleurs tels que tu veux leur “refiler” ce bouquin, ils ne devraient pas en être flattés…
    Vous êtes un super site d’infos Zombie, des gens se réfèrent à vous, moi la première. Des histoires simples peuvent s’avérer très divertissantes et méritent d’être défendues, c’est pas utile d’être aussi durs. Une critique doit être constructive, ça aide à la découverte de nouveaux écrivains Zombiesques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*