Séries Vidéos — 03 juillet 2011
Masters of horror : Les amants d’outre-tombe

 

Pour ceux qui ne se souviennent pas de ce qu’est la série Masters of horror, voici un petit lien en guise de « piqûre de rappel ».

Pour les autres, direction l’épisode 12 de la saison 01 : Les amants d’outre-tombe, réalisé par John McNaughton et d’après un scénario de Mick Garris.

John McNaughton a reçu ici un soutien de poids dans la réalisation de cet épisode, puisqu’il s’agit du Maître absolu en la matière. Vous l’aurez compris, je parle bien de George A. Romero.

Synopsis :

Au début du XIX ème siècle, Hernest Haeckel, étudiant en médecine, trouve refuge dans une cabane isolée au cœur de la campagne sauvage de la Nouvelle Angleterre. Il reçoit pour consigne de son hôte de ne sortir sous aucun prétexte, mais alerté par les pleurs d’un bébé qui se mêlent à d’horribles gémissements, Haeckel n’y tient plus : il désobéit et se retrouve au cœur d’une orgie peuplée de morts-vivants…

Critiques :

Cette fois, c’est une nouvelle dérangeante et non-conformiste de Clide Barker qui a servi de base de travail. Au XIX ème siècle, hors de question d’utiliser la science pour faire revenir les morts (sauf pour le docteur Frankeinstein) : c’est la nécromancie qui est utilisée comme levier.

On ne peut pas faire beaucoup de reproche au travail rendu. Ce dernier n’est peut-être pas assez long, et la fin est plus ou moins… enfin bref, vous vous ferez votre propre opinion sur la fin (n’hésitez pas à laisser un commentaire). Le réalisateur jongle savamment entre horreur, sexe, perversité… Il manque juste un petit je ne sais quoi pour que cet épisode reste dans les annales de la filmographie zombie.

Ce second article sur la série Masters of horror sera malheureusement le dernier, puisqu’il n’y a pas d’autre épisode qui touche de près ou de loin à notre domaine, et c’est bien dommage. Toutefois, je ne saurais que trop vous conseiller George le cannibale (saison 02, épisode 11). Finalement le cannibale n’est pas si éloigné du zombie… On y retrouve bien quelques similitudes « viscérales », n’est-ce pas ?

Bande-annonce :

Image de prévisualisation YouTube

note6

Auteur

Quartz14

Pigiste touche-à-tout ! Ouais, pigiste ! Rédacteur, c'est bien beau, mais j'ai pas l'temps, c'est qu'y a du zombie à tuer... Petit, petit, petit...

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*