Culture Z Interviews Livres Max Brooks Papiers — 06 décembre 2013
Max Brooks, la rencontre Part III!!!

Voilà, c’est fini! On attaque le dernier volet de cette rencontre d’anthologie avec le mythe Max Brooks! Dernière partie et pas des moindre puisque vous pourrez savoir d’où vient le premier zombie, quelle est l’arme préférée de Max et plein de trucs qui servent à rien mais valent quand même le coup!

Pour répondre à certains autres sites qui ont taxées nos questions d’idiotes, j’ai envie de vous dire: Il n’y a pas de questions idiotes, seulement des idiots qui n’osent pas les poser! Et bim! d’autant que la question de Quartz lui a quand même valut la médaille de meilleure question que l’on ai posée à Max Brooks! Bravo mon Quartz!!!

Bref c’est avec émotion que l’on clôture cette trilogie d’article en espérant vous avoir fait profiter de cette soirée comme-ci vous y étiez avec nous car pour nous vous étiez tous là!

 Image de prévisualisation YouTube

Quelques questions traduites juste pour vous par notre amie Leyla!

Avez-vous rencontré beaucoup de survivalistes ?

Il y a des gens qui se préparent pour une catastrophe naturelle. Où allons nous aller ? qu’allons nous faire ? Des gens font ça pour se préparer contre des ouragans , des attaques terroristes.(…) Il y a un autre groupe de personnes qui craignent vraiment que cela se passe. Ils sont prêts, ils sont vraiment excités. Ils sont peu nombreux mais très bruyants. (…)

Qu’écriviez vous avant les romans zombies?

J’ai commencé quand j’avais 12 ans. Je lisais de la science fiction, de la fantaisy. (…)

Avez-vous l’explication du premier zombie ?

Le patient zéro, ce sont les chinois. On parle de recherche. J’ai fondé cela sur des réels virus, quand j’ai inventé un fléau zombie, parfois les histoires zombie ne le font pas. J’avais besoin de quelque chose logique et avec du sens. J’avais besoin d’un pays avec de bonnes infrastructures pour que le virus puisse voyager et se répandre, de bonnes routes.( … ) En Indonésie, il y a des îles. J’avais besoin d’un gouvernement qui contrôle la presse. Si je l’avais pris en Inde, l’Inde a une presse libre. Tu as besoin d’un pays qui exerce une censure sur sa presse, c’est le cas de la chine. 

 

       Quelle est votre arme préférée?

       Mon arme préférée, c’est le sabre. (Comme moi!)

 

       En Amérique on aime les guns mais pour cela il faut des balles. C’est dur de faire des balles, La vraie histoire, pendant la guerre civile, le nord avait les usines, et pas le sud. Ils    avaient  une technologie plus forte que ceux du sud. C’est dur de faire les balles. Pour cela, tu as besoin d’une société. Mais le mieux c’est d’utiliser qui peut être réutiliser, comme un sabre. (…)

 

Quelle question que vous rêviez qu’on vous pose ?

 

Je n’y avais jamais pensé. Si mon fils me demandait « comment te sens tu papa ». Je ne sais pas, je dois y penser.

 

Voilà ,on espère que ça vous a plu et on vous donne rendez vous dans quelques jours pour un concours spécial où vous pourrez gagner l’intégral Max Brooks dédicacé!!!!!!!

Pour revoir la première partie, c’est ici! Pour la deux, c’est là!

Auteur

july

Mère de famille nombreuse, experte en technique de combat de rues, maniement du sabre et vannes pourries, se dressant contre la futur menace zombie....parce que sans déconner ça finira bien par nous tomber dessus...hein?!

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*