Arts Clips — 11 février 2012
Night of The Shoone de Joe La Mouk, le 15 Février !

Night of the Schoone de joe la moukNight of The Shoone est un clip de Joe La Mouk qui sortira sur la toile le 15 Février 2012 ! Ce clip regroupera les talents de Joe La Mouk (écriture), Charlie Mars (réalisation), ainsi que du maquilleur Olivier Strecker. Des zombies surdégoulinants de sang, un clip rap gore original qui rendra apparemment hommage aux films de Romero mais aussi aux parodies telles que Shaun of the Dead. Le genre zombiesque est selon JLM totalement applicable à leur musique punk, trash, irrévérencieuse et provocatrice qui ne passera jamais à la radio !
Les quelques images du clip donnent sérieusement envie. Moi qui ne suis pas “rap” dans l’âme, je serai quand même de la partie. Plus d’informations dans cet article !

 

 

Joe la mouk JLM, c’est quoi ce truc ?

Ben… c’est eux à droite…. Et oui ^^ !
Joe La Mouk est un groupe de musique (noooooon ! sans dec !?), crée en 1996. Ils ont déjà produit plus de 10 albums.  Leur musique repose sur l’absurde et l’esprit punk et est pour eux un « défouloir ». Musiciens mais aussi acteurs !  Ils ont également produit une trentaine de films, diffusés pour la plupart sur les grosses chaînes TV.

Ces mecs là sont “fashion” et naviguent bien sur l’ère du temps (le numérique pardi !). Ils privilégient intelligemment la diffusion internet (au moins certains ont compris…), et certains de leurs clips comme Ta gueule ou encore Les jeunes ont été visionnés par plus d’un million de personnes.

 

Pour vous faire une idée :

Les jeunes

Image de prévisualisation YouTube

 

Ta gueule

Image de prévisualisation YouTube

 

Maintenant qu’on connait les gugusses, voici les détails de Night of The Shoone ! (enfin… rentrons dans le vif du sujet !)

Joe la mouk night of the shoone

Synopsis

Sachamouk, Mectoob Keustee et Zôl zonent et font du breakdance dans les rues du vieux Nice en pleine nuit mais sentent soudainement que quelque chose d’étrange est en train de se produire. Ils décident de prendre leur voiture pour aller sur les hauteurs de la ville lorsqu’ils aperçoivent un corps sans vie au milieu de la route. Zôl s’approche à la lueur des phares du cadavre lorsque celui‐ci se jette à son cou pour le mordre, une demi douzaine d’assaillants sortent des fourrés et fondent sur Zôl pour finir de le manger. Sachamouk, Mectoob et Keustee ont tout juste le temps de prendre des armes dans le coffre de la voiture avant de s’enfuir. Ils mèneront une lutte acharnée contre cette horde de morts vivants jusqu’au petit matin. Au lever de soleil, tout finira bien dans un bain de sang et de cadavres mutilés, au milieu d’une ancienne carrière romaine qui domine la ville de Monaco, les trois compères décident de rentrer chez leurs mamans qui doivent s’inquiéter.

 

joe la mouk night of the shoone

Concept

« Night of the Shoone » est un projet collégial, il associe compositeur, chanteurs, réalisateurs, et spécialiste en effet spéciaux pour rendre hommage à un genre cinématographique particulier : le film de zombies. Sur une composition originale de Zôl, Joe La Mouk s’est associé au rappeur niçois Keustee pour décrire en hiphop cette nuit d’horreur. Jouant sur la cassure de genre à l’instar d’ « Une nuit en enfer » de Roberto Rodriguez, la première partie du film est un clip de hiphop se jouant des clichés, montrant nos protagonistes rappant face caméra, faisant les malins avec leur crew, sûrs de leur flow et de leurs styles vestimentaires. Puis la musique s’arrête et le clip se transforme en fiction dialoguée, l’image a changé, elle est moins clinquante et plus sombre, nous sommes dorénavant dans un film d’horreur avec en bande son des nappes angoissantes au synthétiseur. Nos rappeurs sont dans une voiture par une nuit sans lune très brumée ; leurs téléphones ne fonctionnent plus, la radio n’émet pas, la plupart des lumières de la ville sont éteintes, cette nuit n’est pas comme les autres.

Lorsque Zôl se fait dévorer par les zombies, la musique repart, les zombies sortent de partout, c’est la panique, Sachamouk chante son couplet face caméra en éventrant des zombies, nous sommes désormais dans un film hybride mi clip de rap, mi film de zombies. La référence à « Thriller » de Michael Jackson est évidente, avec la danse en moins et le sang en plus. Les cris des zombies ainsi que les bruitages d’éviscération, de giclées de sang et de coups de feu se superposeront à la musique du clip. Le morceau « Night of the Shoone » est cinématographique dans la forme, narratif, il nous raconte un film d’horreur, scène par scène jusqu’à l’affrontement final dans l’ancienne carrière romaine jusqu’au bout de la nuit.

joe la mouk night of the shoone

 

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*