Séries Vidéos — 22 novembre 2011
Notre avis sur : The Walking Dead Saison 2 Episode 5

Episode 5 : Chupacabra

Avis d’Obelix87, Gribbsie, Mel

 walking dead saison 2 episode 5

 

Obelix

Épisode 5 de la série… Que dire… Pas vraiment passionnant, comme les précédents ! Un petit soubresaut sur la “dead line” de mon envie ! Dans cet épisode, nous restons toujours dans la même ligne de conduite, 4eme épisode de recherche infructueuse de la petite Sophia. Le suspense de cette recherche devient tellement long que je commence a me dire, que ça ne me ferait ni chaud ni froid si elle était devenue une zombie !

Heureusement que Daryl, Glenn et Shane relèvent le niveau de l’épisode. Le premier par son obstination à retrouver la petite nous fait vivre des moments de petites frayeurs comme une attaque de deux zombies en plein jour ou le retour de son frère, dans son imagination… Le second nous fait sourire, par ses répliques, ses actions un peu maladroites et le plaisir de la chair, lui vont très bien ! Le troisième, Shane, devient de plus en plus sombre, dans ses réactions et ses idées. Il jette un pavé dans la mare et annonce que les chances de retrouver la petite vivante après 72 heures deviennent quasi nulles, et qu’il serait peut être bon d’arrêter les recherches ! Ce que je pense ? Toujours la même chose, je m’ennuie, je m’ennuie tellement que je ne sais toujours pas quoi vous dire sur les épisodes qui passent et pour lesquelles une grande frustration nait en moi. Je pense que les scénaristes sont partis tellement loin de l’histoire du comics qu’ils le dénaturent complétement sauf à la fin de cet épisode, qui semble renouer avec l’histoire de la grange du comics !
La série est tellement peu passionnante, que je ne suis plus sur la brèche pour voir les épisodes à venir. L’enlisement de cet série est bien réel selon moi. Je finirai par cette citation de Francois Cavanna un peu déformée, et j’espère que vous m’en excuserez : “Cette série est comme une jolie fille, pomponnée et maquillée, assise sur un tas de merde“. Allez plus que 2 épisodes !

walking dead saison 2 episode 5 daryl

Gribbsie

Spoiler inside !

On peut dire sans surprise, par rapport à notre article sur l’épisode précédent, que la motivation nous a fuis. Épisodes languissants, actions anecdotiques, soyons honnêtes, nous trainions des pieds.
Et pourtant, ce 4e, Chupacabra en quittant totalement pendant sa majeure partie les rails par rapport aux comics, crée enfin un nouveau (petit) souffle.

Introduction en flashback – devenu une habitude – où nous assistons en même temps que les protagonistes au paysage d’Atlanta, ville hyper urbanisée, éclairée en son ventre par les flammes engendrées par l’explosion du napalm dont des hélicoptères stratégiques inondent les rues. Un peu cheap néanmoins, mais pendant quelques secondes alors que nous assistons avec un nécessaire effort d’imagination à l’embouteillage de quelques voitures de nuit sur une petite route en bord de bois (so cheap), l’histoire nous rappelle son statut de post apo qu’elle a tendance à oublier…

Les dialogues sont… assez indigents je trouve. Je ne jugerai pas trop, car peut-être que la vf de la production sera de meilleure qualité. Les recherches de la jeune Sophia se poursuivent, en binôme pour Shane et Rick. Et alors que nous assistons à la tentative de Lori de dissimuler une grossesse dérangeante (d’ailleurs le secret va être super bien gardé ! bref.), on aurait pu s’attendre à un écho de l’ambiguïté attendue en provoquant un éclat entre les deux amis. Au lieu de cela, c’est à un deuil de leur vie passée que nous avons droit, entrelardé d’anecdotes à mon sens inutiles car elles ne donnent pas d’épaisseur aux personnages et à leur condition.

Daryl de son côté, en homme des bois, n’abandonne pas et ne compte pas ses forces en se donnant à fond pour la recherche de l’ado. Et là on va avoir droit à une scène survivor qui ravira les rednecks et les amateurs de wild life. Le retour du frère aîné de Daryl, Merle, tant attendu, a lieu un instant. Je vous laisse découvrir les plans maladroits nous signalant bien que l’homme qui nargue son petit frère a bien deux mains au bout de ses bras. Une chute, une blessure par flèche, un mordillage de semelle par un zombie, un savatage extrême (dans tous les sens du terme) de quelques zombies de passage, un écureuil bouffé cru, un magnifique collier d’oreilles faisandées (très joli et d’une hygiène à faire pâlir un infectiologue !) plus tard, notre white trash man ressemble davantage à un walker (terme désignant dans la série les morts-vivants) qu’à un être humain vivant quand il parvient à revenir à la ferme d’Hershel. Hélas pour lui, si de près ses propos cash ne laissent aucun doute sur sa condition, à distance dans la lunette du fusil d’Andrea, il semble être un zombie. Et comme un bon zombie est un zombie mort, arrive l’accident qui modifie aussi le profil de ce dernier personnage (ndlr : Andrea est la snipper du groupe, efficace, dans les comics).

Bon, puisque les terrains de la ferme semblaient assez calmes avec peu de zombies dans les entourages, on finit par comprendre qu’il y a anguille sous roche. Et c’est Glenn qui roucoule maladroitement avec Maggie, la fille du vétérinaire fermier, qui va découvrir ce qu’ils ne devaient pas savoir…

Ah, la blague ? Ils n’ont TOUJOURS pas retrouvé la gamine, après plus de 3 jours…

walking dead saison 2 episode 5 grange

Mel

Alors je vais peut être, pour ma part, être un chouilla moins radical que mes collègues. J’ai trouvé que cet épisode comparé aux trois derniers apportait un petit vent de fraicheur sous cet été torride, une petite lueur d’espoir dans ces ténèbres.

Le flashback, certes classique, nous remet dans l’ambiance apocalyptique que la série avait perdue après le premier épisode de la saison 2. Même si ce bombardement au napalm d’Atlanta ne correspond pas aux images de la ville de la saison 1, c’est juste… “miam” ! Bien joué ! J’ai lancé l’épisode en me disant… mmhhh… Vais-je m’ennuyer comme les précédents ? Et BOOM ! Ok les effets de sons et lumières c’est sympa, mais il y a tout le reste !

Pour Shane, je suis à fond de son côté, à croire que lui seul a gardé toute sa tête. Shane transmet juste le ressenti de toutes les personnes qui regardent cette deuxième saison, “On en a marre de Sophia, cela fait une semaine, elle est morte bon sang !!!“. Cette pauvre petite nous a causé tant d’ennuis et de soucis pour les survivants (2 blessés et un mort) que nous ne voulons plus en entendre parler. Néanmoins, le bon samaritain Rick, que je trouve très insipide et qui a selon moi, un caractère inapproprié pour diriger les survivants ne lâche pas le morceau. Le côté rebelle de Shane donne un petit piment à l’épisode et efface le fade et docile personnage de Rick !

Parlons maintenant de Daryl ! Car c’est bien grâce à lui que cet épisode nous donne du suspense et une belle bataille zombiesque ! Sans parler de Glenn et de sa macabre découverte, qui fait hérisser le poil et me fait crier intérieurement “Ça va péter !!!!“.

 La tranquillité des épisodes de la petite maison dans la prairie touche à sa fin ! Enfin nous retrouvons un semblant de série post-apocalyptique. Enfin des zombies et surtout, ENFIN deux groupes de survivants qui vont avoir des points de vue et des intérêts divergents… BASTON !!!?

Cet épisode est loin d’être parfait puisqu’il contient certaines longueurs, mais il reste bien au dessus des trois derniers. Espérons que cette série sorte réellement du gouffre dans laquelle elle s’était enlisée lors des deux derniers épisodes !

 


Bande Annonce de l’épisode 6 : Secrets

Image de prévisualisation YouTube

Auteur

Admin

.................................... Fondatrice de Zombies World .................................. Armes préférées : la tronçonneuse qui tâche et la cuvette des toilettes !

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. Je ne me suis pas trouvée si radicale que ça, cet épisode se laissait regarder. Mais ça reste tellement en dessous du potentiel littéral des comics !!! AMC devrait avoir honte.
    Et je lis bien nos 3 avis : on a des poins de suspension au kilomètre ^^’

    • Non c’est vrai :lol:
      Bon on va dire que je suis un peu “plus positive” que vous deux. Même si ce n’est guère plus. C’était une façon de parler Gribbs, rien de méchant !!! :twisted:

      • Mel est pleine d’espoir mais je suis du même avis que Gribbsie, la bd est nettement mieux, la série mise sur ses acquis, la recherche de la fillette n’aurait pas dû dépasser 2 épisodes, l’enlisement dans les relations entre les personnages nous fait oublier que le monde est dans le chaos et que la survie devrait être au centre des discussions. N’oublions pas qu’une série de ce genre se doit de nous divertir mieux que toutes les autres traitant du même sujet et pas de nous lasser avec du déjà-vu.
        Le 5 ème épisode est le plus médiocre à mon avis, avec le Merle imaginaire on se croirait revenu dans les séries des années 80 dans lesquels un épisode était toujours “hors série”. Quand au 6 ème il y a une légère amélioration mais tant que la grange ne libère pas ses monstres ce sera bidon, je vais me regarder quelques épisodes de “La petite Maison dans la prairie” tiens pour la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*