Culture Z Livres Papiers — 16 mars 2012
Pendant que vous dormez, la chronique !

Illustrateurs : Mygal, Emy Bughead, Bernard Cabarrou, Tito Gascuel, Frau Fister, Tomâ Sickart, Martine Allabouchery, Lizon, Elvis, Alice Boring et Siann Lofhai.

Musique : Aube L

Photos : Sara De Oliveira

Sortie :  Juin 2011 :

Prix : 13 euros

 Edité à 200 exemplaires.

Commanderblog dédié

 

Présentation de l’ouvrage

 

Aujourd’hui je vais vous parler d’un projet original.

Il y a 2 ans et demi, les membres de l’association Gloria la sauce, notamment La Pétroleuse et Djuls, ont fait le constat d’une littérature pauvre sur le sujet des femmes zombies. Aussi ils et elles ont lancé le projet auto-financé et bénévole d’un recueil de nouvelles sur cette thématique. Il ne s’agit pas seulement un livre : ses 164 pages comportent aussi une jaquette sérigraphiée, un porte-folio de photos et un cd de morceaux composés spécialement pour les nouvelles !

Onze auteurEs, onze illustrateurICEs, une musicienne-compositrice-interprète et une photographe à découvrir en exclusivité !

 

Préface de La Pétroleuse

Les nouvelles

- 00H12 NO FUTURE : Clémentine Jolion-Macé

Un amour dévorant. Au sens littéral…

 - NOUVEAU RÉGIME : Rineka

Une petite fille tyrannisée par sa mère s’inquiète beaucoup pour sa meilleure amie dont elle n’a pas de nouvelles, en pleine invasion zombie.

J’ai beaucoup aimé la cruauté de cette nouvelle et sa façon de se mettre à la place d’une enfant mal dans sa peau.

- 28 ANNÉES PLUS TARD : David Perrache

Une mise en abîme. La vision qu’ont les zombies des vivants. Intéressant point de vue qui ne désintéresserait sans doute pas Robert Kirkman (scénariste du comics Walking Dead).

 - ZOMBIE CONNECTION : Blaise Bouhélier

Récits croisés de plusieurs vies, peut-être un peu trop croisés en fait pour moi :s

 - ZOMBIE 77 : La Pétroleuse

Un de mes préférés. Une jeune femme à la vie monotone et sortie du film La Vie Rêvée des Anges craque. Elle se laisse envahir par une folie sans nom qui l’amène à devenir un de ces marginaux parfois sanglants meurtriers que cette société n’hésite pas à abattre d’une balle dans la tête pour s’en débarrasser comme on ramasse des chats errants.

 - LA FEMME ZOMBIE : Geoffraize Sauvage

Une zombinette qui s’entretient – comprenez “[qu'elle n'essaye] pas de “redevenir” humaine au sens “vivant” du terme” mais “qu’[elle] souhaite, c’est pouvoir les approcher d’assez près avant qu’ils ne commencent à s’enfuir…”

 - LA PETITE MARINE : Oustéria Laine

Une petite fille est morte et les flics arrêtent une écrivaine qui travaille sur une anthologie de livres d’épouvante. Depuis la mort de son frère, celle-ci a été initiée à voir fantômes et zombies, prenant soin d’eux. Elle sait qui a fait le coup mais son histoire ne fait pas le poids…

 - TEL SON BLOCKBUSTER DE L’ÉTÉ : Élisa Guttoc

Je n’ai pas compris où voulait en venir cette nouvelle et suis bien en peine pour vous la résumer :s

 - L’HUMIDITÉ DU SUCRE : Émilie Boccard

Très beau texte. Isa et Élie partent à la découverte de Berlin, sa vie, ses squats d’artiste.

 - A LOVELY WAY TO BURN : Djuls

Dans un monde où les femmes sont les seules infectées, la narratrice n’a pas de nouvelles de Djamila, alors que le génocide mais aussi la résistance s’organisent.

 - 7H10 : Stéphanie Dupont et Lenny Bagshop

Zoé, une jeune graphiste, va vivre une invasion de monstres meurtriers dans le métro et parvenir à s’échapper grâce à l’aide d’un homme qui semble vivre dans la rue. Peut-on vraiment échapper à sa vraie nature?

 

 

 

 

note6

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*