Evenements Festivals PIFFF PIFFF 2011 — 17 novembre 2011
Pifff, le programme complet (2ème partie)

 

Plus que quelques jours avant l’ouverture du Paris International Fantastic Film Festival !

Après les courts-métrages français en compétition, je vous propose, ce soir, de nous pencher sur les 09 courts-métrages internationaux en compétition :

 

 

 

 

Hope de Pedro Pires (Canada, 2011, 10 mn, VOSTF)

La violence de la guerre vue à travers les yeux d’un général agonisant sur le champ de bataille.

 

A Function de Hyun-soo Lee (Corée du Sud , 2011, 8 mn, VOSTF) – Première française

La réussite scolaire en Corée du Sud, une question de vie ou de mort…

 

 

 

Ghost de Tobias Boesen (Danemark, 2011, 7,50 mn, VOSTF) – Première française

Solitude, douleur, peur… Autant de sentiments ressentis à la suite d’un décès… par le défunt comme par les vivants.

 

 

 

Banana Motherfucker de Pedro Florencio (Portugal, 2011, 15,55 mn, VOSTF) – Première française

Une équipe de tournage emmenée par un réalisateur excentrique se rend au coeur de la forêt équatoriale à la recherche de… LA VERITABLE HORREUR !

Image de prévisualisation YouTube

 

The legend of Beaver Dam de Jerome Sable (Canada, 2010, 12 mn, VOSTF)

Au coin du feu, un chef scout raconte à ses louveteaux la terrible légende de Stumpy Sam.

Image de prévisualisation YouTube

 

Picnic de Gerardo Herrero (Espagne, 2010, 13 mn, VOSTF)

Des années après avoir quitté son pays, un homme se réjouit d’y retourner en famille. Mais la guerre est passée par là…

Image de prévisualisation YouTube

 

Der Fall Max Mustermann de Achim Wendel (Allemagne, 2011, 10 mn, VOSTF) – Première française

« La conformité est le plus facile des modes d’existence. Mais aussi le plus douloureux. » (proverbe chinois)

 

 

 

Leyenda de Pau Teixidor (Espagne, 2011, 16,25 mn, VOSTF) – Première française

Claudia, 10 ans, part en vacances avec ses parents. Lors d’une pause sur une aire de repos déserte, elle va être confrontée à son destin.

 

 

 

Le Lac Noir de Victor Jaquier (Suisse, 2011, 19 mn, VOSTF)

Un matin, Jean, pêcheur vivant avec sa femme Madeleine au bord d’un lac, découvre un petit garçon endormi dans le ventre d’un énorme poisson.

 

 

Auteur

Quartz14

Pigiste touche-à-tout ! Ouais, pigiste ! Rédacteur, c'est bien beau, mais j'ai pas l'temps, c'est qu'y a du zombie à tuer... Petit, petit, petit...

Articles relatifs

2 Commentaires

  1. J’ai eu la chance de voir le Lac Noir et The legend of Beaver Dam au FIFFS (Festival International du Film Fantastique de Strasbourg). Le Lac noir est vraiment glauque et malsain à souhait, donc bien évidemment j’ai adoré ! :smile:

    Et The Legend of Beaver Dam est mon préféré (il a reçu un prix d’ailleurs de mémoire au FIFFS), qui est une comédie musicale, qui reprend les clichés d’un film d’horreur. Miam ! :roll:

    En tout cas, impatiente d’être au PIFFF ! Cela va être un régal ! Si vous êtes de la partie n’hésitez pas à venir nous faire un petit coucou :idea:

  2. J’ai adoré The legend of Beaver Dam, d’ailleurs j’avais voté pour ce court métrage à Strasbourg.
    Si vous avez le temps, allez voir les courts métrages, il y a toujours des petits bijoux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*