Culture Z Mangas Papiers — 19 janvier 2014
Princesse Résurrection Tome 1, la critique !


 Scénario et dessin : Yasunori Mitsunaga  

 Éditeur : PiKa

 Date de publication : 5 novembre 2008

 Genre :  zombie, action, comédie

 Nombre de pages : 208 (noir & blanc)

 Nombre de volumes : 12, série terminée

 Prix : 7,5 euros

 

 

 

Synopsis

Hiro, jeune lycéen aux allures chétive, se fait renverser et tuer à cause d’un accident de voiture. La personne qui l’a accidentellement écrasé n’est autre que la princesse de la famille royale du monde des monstres, cette dernière lui donne son sang. Cela aura pour effet de le ressusciter. Le seul bémol : maintenant, il ne pourra plus vivre sans une dose quotidien du sang de sa sauveteuse, c’est donc indirectement qu’il s’est fait transformer en serviteur pour le compte de la mystérieuse princesse royale, mais celle-ci est en danger. Commence alors une aventure sans précédent.

 

Avis

 Après la lecture, une seule question me trottait dans la tête : que penser de ce manga ? Je veux dire, dès le début on assiste à une scène complètement hallucinante du héros qui se fait éclater par une voiture qui sortait de nulle part, après notre héros survit et débarque au milieu d’un combat on sait pas trop comment, il aide la jolie fille à gagner, puis tout le monde se présente. Vient alors l’ennemi invisible aux plans sournois, lui aussi on sait pas trop ce qu’il fout là, mais c’est pas grave… Puisque tout comme le premier ennemi, il se fait vite buter.

Enfin bref, ce que je veux dire c’est que pour un premier tome c’est déjà le bordel colossal, on ne comprend pas grand chose, pour peu qu’il y ait réellement quelque chose à comprendre. Le problème c’est que ça ne sent pas le non-sens ingénieux à twist de dernière minute, ça sent juste le bordel amateur mal calculé.

 

 

Par chance Princesse Résurrection dispose d’un côté assez décalé et fun, s’alliant en parfaite harmonie avec le scénario incompréhensible qui lui fait tant défaut. C’est aussi pour ça que mon avis est mitigé. En fait on ne sait pas trop où cela mène mais cela se laisse lire tant bien que mal. Par moments je laisse échapper un sourire, serait-ce dû aux déroulement complètement improbable des événements ? Cet humour aux allures purement WTF ne m’a clairement pas laissé indifférent.

Du côté des personnages principaux. Sans tarir d’éloges sur son comportement marginal, la princesse résurrection dégage un mystère assez prenant. Son acolyte supposé être le héros de l’histoire, en revanche, est un peu du genre looser complet et va surement évoluer, prendre confiance au fil du scénario. Bref, il reste ultra basique. 

 

Conclusion

Il ne faut pas s’attendre à quelque chose de sophistiqué. Tout n’est pas à jeter, mais on est loin d’un incontournable marquant. Un manga s’annonçant comme étant décalé, oscillant entre la comédie le WTF et l’action. Je ne sais pas ce que nous réserve Princesse Résurrection dans ces prochains tomes, c’est très flou, mais, après tout pourquoi pas… En tout cas, en vu de l’amer goût de foutoir que m’a laissé ce tome 1. Personnellement, je passe.

 

note5

Auteur

sarthasiris

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. Je jetterais un œil le concept est intéressabt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*