Rapport n°24 – Welcome Home

journal d un geek en territoire zombie 

 

Chapitre 2.0

 

Rapport n°24 - Welcome Home


Nous sommes arrivés en fin de matinée devant la ferme abandonnée. A première vue elle était parfaite et cette impression n’a fait que se confirmer au fil de notre visite.

Nous avons arrêté les véhicules devant la clôture, sommes descendus et avons saisis nos armes pour sécuriser les lieux. Catherine est restée avec ses filles et Han près des voitures, protégés par Damien et Sarah. Le reste du groupe s’est divisé en binôme, Eli et moi, Eric et Erwan, et bien sûr Nina et Micka qui une fois de plus cherchaient à être ensemble, cachant très mal leur petite histoire. Les amoureux se sont occupés de vérifier l’extérieur, pendant qu’avec Eliator nous contrôlions le rez-de-chaussée et les autres, l’étage. Tout était à sa place, aucun meuble renversé, de bibelots brisés ni aucun mort-vivant cherchant à nous bouffer du moins à l’intérieur car Nina et Mickaël ont dû descendre deux Zombies dans le jardin. Une fois assuré de l’absence de bouffeurs nous avons rentré les véhicules dans l’allée. Puis, pendant que certains rentraient nos affaires les autres faisaient le tour du propriétaire pour contrôler l’état de la clôture et commencer à mettre en place la partie sécurité.

La ferme est assez grande pour nous tous et elle nous offre une réelle chance de survie. Derrière la bâtisse se trouve un petit champ cultivable rempli de mauvaises herbes. Il y a aussi deux gros bidons bleu qui servait probablement de récupérateur d’eau de pluie aux anciens propriétaires et qui nous permettra d’être plus libre coté consommation. Tout le tour de la ferme est donc entouré d’une solide clôture métallique qui, si on s’assure de son état régulièrement, arrêtera l’approche de zombies. Un peu plus loin, en s’éloignant un peu de la ferme, se trouve une grange abritant tout le matériel d’agriculture des anciens proprios mais j’y reviendrai plus tard.

Passons ensuite à l’intérieur. Au rez-de-chaussée se trouve une grande pièce à vivre avec une imposante table de bois massif et près de la cheminé, deux canapés de cuir. Il y a aussi la cuisine qui nous changera de notre habituelle préparation de camping. Enfin au fond du couloir on peut pénétrer dans le sellier et le garage. L’étage nous offre quatre chambres et une belle salle de bain. Je n’ai pas parlé des toilettes car nous ne pourrons pas nous en servir, nous n’avons pas d’eau courante. Nous comptons plutôt monter une petite cabane avec des toilettes sèches à l’extérieur.

Après toutes les vérifications le jour tirait à sa fin et nous avons pus partager les chambres pour que chacun aille s’installer. Dans la première dorment Catherine, Erwan et leurs filles. Dans la plus petite se sont installé Nina et Micka qui ont choisis d’officialiser la chose, visiblement ils en avaient assez de vivre caché. Ensuite la troisième, donnant sur l’avant de la maison, est occupée par nos deux militaires et enfin dans la dernière Eli, Han et moi. Quant à Sarah elle a choisi de dormir sur l’un des canapés du salon pour le moment. Je crois qu’elle ne se sent pas encore à son aise parmi nous et qu’elle a la nostalgie de son ancienne vie. Elle part souvent se balader quelques heures, je pense qu’elle a besoin de cette solitude pour faire un peu le point.

Petit à petit chacun à commencé à prendre ses marques et la vie de la communauté s’est organisé. Nous avons commencé la fabrication de la petite cabane, avec un stock de planches se trouvant dans le garage. Nous consolidons aussi la clôture qui est pliée ou arrachée à certains endroits. Nos affaires ont pris place dans les placards et la maison à été fouillé du sol au plafond pour trouver tout ce qui pourrait s’avérer utile.

Les environs ont été explorés et notamment la fameuse grange dont je parlais plus haut. A l’intérieur était garés deux tracteurs, des outils de jardinage et les cadavres de trois vaches en décompositions. Aux premiers abords il n’y avait rien d’intéressant ici mais en y réfléchissant bien nous lui avons trouvé une utilité. Cette grange nous servira de lieu de repli en cas de soucis. Eliator qui ne se plaisait pas vraiment dans notre chambre à d’ailleurs choisi de s’y installer avec son chien, depuis il est plus heureux que jamais et est le premier debout chaque jour pour partir à la chasse avec Han qui devient une belle bête.

Afin de sécuriser la zone d’habitation nous avons installé des pièges sonores tout au tour, avec du fil et des grelots pour la pêche. Ca aide grandement à localiser les zombies lors des tours de garde, principalement la nuit et puis ça évite que les bouffeurs s’énervent trop longtemps sur le grillage avant qu’on ne se rende compte de leur présence.

Notre petite installation commence à prendre forme, nous estimons que la sécurité est suffisante pour passer à d’autres préoccupations comme par exemple le potager que Catherine et Erwan sont certains de pouvoir cultiver au retour des beaux jours ou encore l’élaboration de cuisine un peu plus compliquée que nos pattes ou conserves habituelles. Sarah reste assez distante du groupe mais essaie de s’intégrer en participant aux activités. Comme Eli a déménagé dans la grange j’ai aussitôt proposé sa place dans la chambre pour qu’elle profite d’un vrai lit ce qui rend un peu jaloux Damien qui aimerait bien être à ma place, mais il n’a aucune raison de s’inquiéter car aussi belle qu’elle soit Sarah n’est pas mon genre.

Côté ambiance nous passons à un tout autre niveau, en effet la tension et l’inquiétude habituelle ont laissé place à la gaieté et à un soulagement général. Je crois que nous allons remonter la pente, tout est en notre faveur.

 

 

Jérémy

 

Ma page Facebook

Auteur

jérémy

Maintenant que c'est l'apocalypse comment je vais faire sans mes consoles de jeux.

Articles relatifs

6 Commentaires

  1. Encore une superbe histoire, hâte à la suite.

  2. Super.
    Tu pourrai peut-être nous faire un petit plan sa ajouterai a l’immersion.

    • J’y ai pensé mais manqué de temps donc peut être pour une prochaine mise à jour.

  3. Je te suis depuis le début et c’est la première fois que je lache un commentaire sur ton histoire et je dois dire que ton histoire est simplement génial et je dois dire pour un lecteur et amateur d’histoire de zombie et plein d’autres thémes mais je suis bleuffer . Bravo a toi aller bye bonne continuation.

    • Merci beaucoup je suis très heureux que mes textes plaisent autant. Merci à toi et et merci à vous tous de suivre les aventures de nos héros.

  4. Je sens les problèmes moi ^^’
    Bref toujours aussi bien *o*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*