Rapport n°29 – Résistance

journal d un geek en territoire zombie 

 

Chapitre 2.0

 

Rapport n°29 – Résistance

 

Suite aux aveux de notre prisonnier nous avons beaucoup gambergé sur ce que nous devions faire. D’abord l’envie de vengeance dominait la raison mais il a fallu se rendre à l’évidence, nous étions absolument incapable de leur tenir tête. Ils sont beaucoup plus nombreux que nous et surtout bien mieux équipés et armés. Dans de telles conditions nous avons donc deux choix qui s’offrent à nous, ou bien nous oublions notre vengeance et quittons cet endroit qui semblait être le plus propice à une nouvelle vie, ou alors nous prenons le maquis et luttons pour survivre là où nous en avons envie. Cette dernière solution est bien entendu la plus risquée, d’abord il nous faudra continuer ce petit jeu de cache-cache, ensuite parce qu’il faudra améliorer notre équipement pour pouvoir rivaliser avec ces tarés et surtout il faudra agrandir notre groupe ce qui ne sera pas une mince affaire par les temps qui courent. Mais malgré tous ces risques et inconvénients la rancune était trop forte, nous avons donc choisis de résister. Et puis fuir insinuerai abandonner Eliator qui erre probablement encore à la recherche de son chien ou de notre groupe.

La manière dont nous allons devoir procéder est aussi très importante. Dans un premier temps nous avons pensé continuer à vagabonder pour que le groupe de Sarah ne nous localise pas mais en y réfléchissant bien, quelle meilleure façon de nous protéger que de nous barricader dans un lieu isolé qui nous servirait de base.

Nous avons donc repéré une zone autour du territoire où nous devrions, dans un premier temps, être en sécurité. Nous resterons ainsi à proximité ce qui nous permettra d’agir du mieux que nous le pourrons.

Pour déterminer cette fameuse zone nous avons passé plusieurs jours à décortiquer les moindre faits et gestes de nos ennemis, nous avons ainsi pu identifier l’espace, autour de leur supposée base, qui leur servait de terrain de chasse. Espérons juste que feu notre prisonnier ne nous ai pas menti.

Nous avons compris, en voyant leur déplacement de plus en plus fréquents, qu’il était grand temps de plier les gaules. Ils se sont probablement rendu compte de la disparition des deux motards et se doute certainement que nous y sommes pour quelque chose. Des actions comme celle-ci vont les rendre furax et ils vont, eux aussi, vouloir se venger et nous pourchasser, ce qui nous fait un point en commun.

Pour atteindre notre nouvelle terre de refuge nous allons devoir revenir sur nos pas et remprunter la route qui nous avait menées jusqu’ici. Le souci c’est que nous savons très bien ce qui nous y attend mais surtout ce qui ne nous y attend plus, en l’occurrence le carburant, qui commence à nous manquer. La nourriture sera aussi très rare et nous allons donc devoir redoubler d’effort pour nous alimenter par nous-mêmes. Nous devrons donc améliorer nos connaissances de chasse, de cueillette et de culture, mais aussi pêcher ce que nous avons finalement assez peu pratiqué jusqu’ici. Il sera encore plus compliqué de nous procurer des armes dignes de ce nom, nous en avons perdu un grand nombre dans l’attaque de Sarah, il faudra donc utiliser nos munitions avec parcimonie et privilégier encore plus les armes blanches. En bref ça va être la crise. Finalement ce nouveau monde ne change pas tant que ça de l’ancien sur certain point.

Pendant les derniers jours passés sur le territoire de Sarah (oui il faut vraiment qu’on trouve un nom à nos ennemis) nous avons continué à observer leurs activités afin de regrouper un maximum d’infos sur eux et sur leur façon d’opérer. Ils sont visiblement très bien organisés ce qui nous fait penser que leur tête pensante est très intelligent en plus d’être cruel. Nous avons aussi désespérément attendu le retour d’Eliator ou d’éventuelles aboiements de Han mais aucun bruit hors-mis les râles de zombies se baladant dans les bois. Zombies qui ont d’ailleurs décidé de nous réserver une petite surprise la veille de notre départ.

Nous venions de finir d’installer notre camp pour la dernière fois. Chacun vaquait à ses occupations. Je prêtais main forte à Eric pour l’entretien des armes pendant que Nina et Micka étaient partis chasser et que Catherine et ses filles fouillaient quelques bosquets à la recherche de baies qui auraient subsisté au froid. Mais soudain, alors que Mégane décortiquait les branches d’un buisson, un zombie lui a attrapé la main. La petite, effrayée, a appelé sa mère en hurlant. Celle-ci s’est jetée sur le monstre en lui enfonçant sa lame dans le crâne. En se relevant elle s’est vite rendue compte qu’elle et ses filles venaient de réveiller un groupe de campeurs qui s’étaient réfugié dans ce bois mais qui n’avaient, hélas, pas survécus.

Catherine a attrapé les filles par la main et s’est précipité vers nous. Nous avons enfermés Chloé et Mégane dans le PVP et avons attendu les bouffeurs de pieds fermes. Ils sortaient un par un du bois, se faufilant entre les bosquets. Bientôt une dizaine de ces saloperies se dirigeaient vers nous les bras tendus devant eux. Puis nous nous sommes lancés sur eux à coups de lames, enfin la procédure habituelle quoi. Catherine s’est jetée sur eux comme une furie et en a buté cinq rien qu’à elle, nous laissant finir le boulot avec Eric. Ce combat a eu l’air de faire le plus grand bien à notre mère de famille qui était toute contente de sa prestation. Ce n’est que quelques minutes plus tard que nos amoureux sont revenus de la chasse, bredouille qui plus est, et nous demandant, tout détendus :

- On a entendu des cris tout va bien?

Suite à cette attaque nous avons remballé les affaires et avons déménagé notre camp un peu plus loin de peur d’avoir été repéré par toute cette agitation.

Nous prenons donc la route dès demain et j’espère que les surprises dans ce genre resteront exceptionnelles car nos cœurs ne vont pas faire long feu avec des coups de pressions comme ça.

 

Jérémy

 

Ma page Facebook

 

Auteur

jérémy

Maintenant que c'est l'apocalypse comment je vais faire sans mes consoles de jeux.

Articles relatifs

1 Commentaire

  1. Je suis vraiment devenu accro a cette série , un truc de dingue :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*