Mangas Papiers — 01 octobre 2011
Reiko the Zombie Shop

Titre : Reiko the Zombie Shop
Auteur : MIKAMOTO REI
Date de parution Française :  de mai 2007 à janvier 2009

Genre : Kowaï (Horreur, gothique)

Format :
11,5 x 17,5 cm
Nombre de pages : 180 pages en moyenne
Éditeur : Bamboo
Collection : Doki Doki
Nombre de volumes : 11 (série complète)

 

Synopsis

Reiko Himezono est une jeune lycéenne dont la profession est “marchande de zombies”. Son pouvoir : rendre temporairement la vie aux morts pour leur permettre de s’exprimer (notamment au sujet de l’identité de leur meurtrier). Elle possède aussi la capacité d’invoquer des zombies pour en faire ses combattants (esclaves), lui permettant ainsi d’affronter d’autres personnes comme elle, mais nettement moins bien intentionnées. Notamment sa sœur jumelle maléfique (promis, je n’invente rien!) Lirka, elle aussi “zombiste”, puis une pléiade de supers vilains, les forces du mal.

Critique

Rencontres, amitiés, combats, ce n’est pas un grand titre car ça lorgne beaucoup trop chez Shaman King, Yu-Gi-Oh! Ça surfe sur un peu d’ésotérisme, des petites enquêtes policières, du sang par hectolitres, du gore, de l’humour absurde. Le dessin et l’intrigue sont inégaux mais on sent un véritable enthousiasme de l’auteur pour son personnage principal. Divertissant, il ne restera néanmoins pas dans les annales. D’autant plus que l’éditeur français indique sur son site web l’arrêt de la commercialisation de certains de ses titres dont celui-ci (faible niveau des ventes, ils sont transparents !).

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce manga a été édité au Japon de 1998 à 2004 dans un magazine proposant des œuvres horrifiques aux jeunes femmes et a même été adapté en série live (sic !) en 2004. Son auteur Rei Mikamoto a aussi publié Kyonyu Dragon, que vous connaissez peut-être sous le nom de son adaptation vidéo : Big Tits Zombies. On peut trouver sur la toile des performances de cosplayers de qualité.

Photo & Cosplay by Sakina666 sur DeviantArt

Photo & Cosplay by Hybride sur DeviantArt

note6

 

 

Auteur

Bonne proto-geekette mais piètre survivante, j'ai néanmoins fait mien l'adage : "Un bon zombie est un zombie mort. Deux fois."

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*