Films Vidéos — 22 juillet 2012
RESIDENT EVIL 2 : APOCALYPSE

Réalisation : Alexander WITT

Genre : Épouvante, Horreur, Fantastique, Action (Interdit aux moins de 12 ans)
Distributeur : Metropolitan Filmexport
Date de sortie : 6 Octobre 2004
Sortie DVD : 21 Juillet 2005
Sortie Blu-Ray : 26 Novembre 2008
Durée : 90 min
Format de production : 35 mm
Box office France : 990.268 entrées

Casting : Milla Jovovich : Alice, Sienna Guillory : Jill Valentine, Oded Fehr : Carlos Olivieira, Thomas Kretschmann : Major Cain

 

Synopsis et détails (d’après Allociné)

Alice a survécu à l’effroyable cauchemar qui a dévasté le complexe scientifique ultrasecret d’Umbrella Corporation, mais elle n’est pas la seule à en être ressortie…
Un virus mortel s’est abattu sur la ville de Raccoon et rien ne semble pouvoir lui échapper. Avec un groupe de survivants, Alice, dont le métabolisme a mystérieusement été modifié, doit affronter le pire. Certes, elle a gagné de nouveaux pouvoirs, elle est plus puissante, ses sens sont surmultipliés et sa dextérité est hallucinante, mais ça ne sera pas forcément suffisant… Elle est rejointe dans son combat par Jill Valentine, une membre du S.T.A.R.S (Special Tactics And Rescue Service) et une ancienne des Delta Force (militaire et flic). 
Ensemble, elles vont tenter de résoudre les énigmes et faire face à une force maléfique, un ennemi absolu lancé sur leurs traces. Son nom ? Nemesis. Son but ? C’est une machine de frappe chirurgicale. Il ne tue que les STARS et recherche Alice. Cette fois, s’échapper ne suffira pas. Il va falloir l’affronter…

 

Avis

Resident Evil : Apocalypse, second volet de la saga de Paul W.S Anderson (il en est le scénariste et le producteur sur ce 2ème film) voit son scénario se rapprocher légèrement de l’univers du jeu vidéo mais tout en restant à des années-lumières au niveau de trouillomètre.

Encore une fois donc, RE ne vous fera pas filer en courant dans le lit de papa-maman, accompagné de votre doudou. Cependant il continuera à vous en mettre plein la vue dans les scènes de combats, bien plus nombreuses que dans le précèdent.

Vous avez adoré Milla dans le premier film ? Vous n’en serez que plus fan après avoir vu ce film dans ce cas, puisqu’elle est des plus impressionnantes, les scènes de combat deviennent encore plus extraordinaire, à un point tel qu’on s’en repasse certaine juste pour le plaisir.

Le fait que l’histoire se passe en extérieur apporte un plus. Lors des déplacements des personnages la tension est plus importante, on s’attend à voir un zombie à chaque coin de rue, à chaque fenêtre presque dans chaque poubelle. Le trouillomètre est donc un peu plus haut, mais toujours insuffisamment bas pour être satisfaisant, bien qu’on y soit ou presque avec la scène dans l’école ou dans l’église.

 

En bref

Resident Evil : Apocalypse, encore un bon film de zombie à voir sans pour autant vous attendre à flipper méchamment. 

 

note6

Auteur

Etudiant en réalisation à l'EICAR (Saint-Denis) et attiré depuis plusieurs années par l'univers zombie, cette attirance se "confirme" et pousse à passer de simple consommateur de film et jeux vidéo à l'écriture et la réalisation de films et projets photos lié à cela.

Articles relatifs

3 Commentaires

  1. deux petites erreurs:

    -”Jill Valentine, un ancien membre des forces spéciales d’Umbrella”

    Pas du tout, Jill est un membre du S.T.A.R.S (Special Tactics And Rescue Service, Service des Tactiques Spéciales et des Secours) et une ancienne des Delta Force. Militaire et flic, mais pas du tout membre d’Umbrella corp.

    -”son nom ? Nemesis. Son but ? Éliminer toute vie.”

    Là c’est inexacte, le Nemesis, contrairement à son apparence est une machine de frappe chirurgicale. Il ne tue que les STARS et recherche Alice. Ce qui explique son désintérêt pour le chauffeur de taxi par exemple ;)
    Pour ce qui est de tuer tout le monde, Umbrella se contente d’une bombe ^^

    Pour ce qui est du film, je le dis, et le répète, c’est certainement le meilleur RE que nous pouvons voir (et que nous verrons, hélas…)
    Les références au jeu sont multiples: Les personnages principaux jusqu’aux personnages secondaires viennent du jeu: Jill, Carlos, Nickolaï… Sans compter la petite fille qui rappelle grandement une certaine petite gamine qu’il fallait protéger dans RE2 et RE4. Même le bestiaire est fidèle avec les likers et le nemesis.
    De plus, le plan à la fin du premier film, et le même plan repris 5 min après le début du second (vous savez dans la rue, lorsqu’Alice sortant de l’hôpital prend un fusil à pompe puis la camera s’éloigne et fait apparaître un racoon city dévasté?) est un copie conforme d’un plan de resident evil 3 (le jeu, cette fois). Les mêmes véhicules, le même bus… les joueurs apprécieront ! Apres il faut avouer que la mise en scène est parfois cabotine, et les combats, surtout le combat final, est filmé de trop près. Mais il reste une bonne adaptation, avec des acteurs sympa. Alors même si l’on a pas peur, il faut admettre que ce RE est plutôt bon !

  2. Pardonne les erreurs, le synopsis est tiré d’allociné :/

  3. Ahah, nan ce film est une blague à lui seul. J’ai rarement vu un zombie se faire tuer d’un coup de pied dans le dos, d’un poing dans le torax ou d’un torti coli (voir la scène du cimetière). Pour ne citer que cette incohérence ! Un jour je me prendrais un calepin pour noter le reste des choses absurdes que j’ai vu dans ce film.

    Bon la crédibilité mise à part, ça se laisse regarder sans trop réfléchir. J’ai une nette préférence pour le premier volet de la série de films, quand même. Les autres…Euhmm bah voilà. Vaut mieux pas perdre son temps à les regarder !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*