Culture Z Festivals Livres Papiers — 26 mars 2014
Salon du livre Paris 2014, les zombies argentins à l’affiche !

La 34ème édition du Salon du livre de Paris, qui s’est tenu à la porte de Versailles du vendredi 21 mars au lundi 24 mars 2014, a mis à l’honneur cette année l’Argentine en recevant une délégation de trente écrivains parmi les plus représentatifs de la littérature argentine contemporaine.

L’Argentine du xxe siècle a révélé une foule de génies littéraires. C’est pour les célébrer que le Salon du livre de Paris met à l’honneur, cette année, un pays qui a fait de son histoire chahutée par les migrations et les exils, les dictatures et les secousses révolutionnaires, la matière première d’un imaginaire démesuré. Luxuriante, passionnelle, mystérieuse, aventurière, d’une inventivité absolue, la littérature argentine raconte dans des formes inédites les vies réelles ou fantasmées d’une nation métissée qui brasse toutes les influences de la culture mondiale. Mais au-delà de ce qu’elle dit des exaltations et des tourments de son peuple, la littérature argentine parle aussi pour toute une humanité dont la puissance créative porte à l’émerveillement. En invitant à rencontrer une délégation de 46 écrivains argentins, le Salon du livre met à l’honneur une littérature-monde des plus inspirantes.

Le Salon du livre a été également l’occasion de fêter le centenaire de la naissance de Julio Cortázar, figure emblématique de la littérature argentine de la seconde moitié du XXe siècle et auteur du livre culte Marelle, qui a longtemps vécu à Paris.

La liste officielle des auteurs invitées : 

› Mme Laura Alcoba (Roman)
› Mme Selva Almada (Roman)
› M. Leandro Ávalos Blacha (Roman)
› Mme Silvia Baron Supervielle (Poésie)
› M. Vicente Battista (Roman)
› Mme Diana Bellessi (Poésie)
› Mme Liliana Bodoc (Jeunesse)
› M. Arnaldo Calveyra (Poésie)
› M. Oliverio Coelho (Roman)
› M. Pablo de Santis (Roman)
› Mme Alicia Dujovne Ortiz (Roman)
› Mme Luisa Futoransky (Poésie)
› Mme Fernanda García Lao (Roman)
› Mme Inès Garland (Jeunesse)
› M. Mempo Giardinelli (Roman)
› M. Mario Goloboff (Roman)
› M. Martín Kohan (Roman)
› M. Alberto Manguel (Essai)
› M. Guillermo Martínez (Essai)
› Mme Tununa Mercado (Récit)
› M. José Muñoz (Bande dessinée)
› Mme Elsa Osorio (Roman)
› M. Ricardo Piglia (Roman)
› Mme Claudia Piñeiro (Roman)
› Mme Lucía Puenzo (Roman)
› M. Quino (Bande dessinée)
› M. Guillermo Saccomanno (Roman)
› Mme Samanta Schweblin (Nouvelles)
› Mme Ana María Shua (Roman)
› M. Damián Tabarovsky (Roman)

On y a découvert également la scène littéraire shanghaïenne et les animations à succès ont été reconduites, que ce soit le «Square culinaire» ou les événements consacrés à la BD et au manga. Sans oublier les fameuses rencontres, tables rondes et séances de dédicaces, autour de Jean d’Ormesson, Hubert Reeves, Christine Angot, Léonora Miano, Pierre Rosanvallon, Raymond Depardon…

Les romans zombies y ont bien sûr trouvé leur place, et dans les 3 classiques les plus fêlés de la littérature argentine, a été mis à l’honneur Berazachussetts, le roman de Leandro Avalos Blacha traduit par Hélène Serrano dont nous venons de vous faire la critique !

Auteur

Mary

Mère de 2 enfants, passionnée de survie, experte en techniques de combat de spray et en maniement de seringue, se dresse contre la bêtise, l'égocentrisme, et... les zombies, parce que, sans déconner, July a raison, ça va nous tomber dessus !

Articles relatifs

0 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*