Secret file #1 : Solomon Grundy

Bonjour à tous !

Aujourd’hui, nous sommes lundi, et vous n’êtes pas sans savoir qu’un lundi, il y a très longtemps, est né l’un des zombie les plus populaires des légendes anglo-saxonne : Solomon Grundy. Votre humble serviteur se penche donc sur son cas pour la sortie d’Injustice, les dieux sont parmi nous, jeu de combat sur l’univers DC comics, où le célèbre mort vivant fait une apparition.

 

 

 

Une légende qui sent bon l’ancien temps…

Notre histoire commence au temps des “contes-autour-du-feu”. Un temps ou toute la famille se rassemblait pour se réchauffer près de l’âtre ardent et écoutait les histoires des anciens. De terrifiantes histoires circulaient alors, agrémentées de chansons pour marquer les esprits. Parmi les plus terribles, celle de Solomon Grundy, né un lundi :
Le texte original a été publié pour la première fois par James Orchard Halliwell en 1842, d’après des contes populaires :

 Solomon Grundy,

Born on a Monday,
Christened on Tuesday,
Married on Wednesday,
Took ill on Thursday,
Grew worse on Friday,
Died on Saturday,
Buried on Sunday.
That was the end,
Of Solomon Grundy.

 En français :

 Solomon Grundy,
Né un lundi,
Baptisé un mardi,
Marié un mercredi,
Malade un jeudi,
Pire un vendredi,
Mort un samedi,
Enterré un dimanche.
Ainsi fini la vie de Solomon Grundy.

 

Ainsi commence sa non vie, promise à pourchasser les enfants qui auraient l’outrecuidance de ne pas écouter les adultes. Ce croque mitaine sauce romero aura fortement marqué les esprits anglo-saxon, à tel point que le personnage deviendra l’une des figures emblématiques de l’univers DC Comics, concurrent direct de Marvel. D’ailleurs, Grundy est en quelque sorte la version DC de l’incroyable Hulk.

 

 

 

Le personnage de comics

Solomon Grundy est assez logiquement intégré à l’univers du comics qui s’est toujours inspiré des mythes urbains et autre légendes traditionnelles à l’image de l’épouvantail ou Jack o lantern, Nous pourrions même aller plus loin et trouver un lien entre ces héros et vilains et les contes d’antan, mais ceci n’est pas notre sujet.

Grundy est donc un ajout assez logique dans ce background ésotérique où il incarne un super-zombie. Comme quoi, on peut être un Zombie et être super. Il faut cependant avouer que le pauvre diable n’a pas eu toute la place qu’il méritait alors qu’il est l’un des personnages les plus intéressant et tragiques de cet univers.

Solomon est d’abord apparu dans All-American Comics #61 (octobre 1944). Nommé d’après la comptine d’enfant du XIXe siècle, son premier adversaire n’est autre que le Green Lantern Alan Scott (et pas ce débilos d’Hal Jordan trop occupé à dénaturer la BD avec son look qu’a être véritablement intéressant  oups, je m’égare). Mais notre grand bonhomme ne s’arretera pas là, en effet il fera une entrée fracassante à Métropolis contre Superman et à Gotham où Batman conserve un souvenir douloureux du mort vivant. Enfin, il faut souligner que Grundy a souvent été en lien avec Swamp Thing (la créature des marais, récurent dans la série Vertigo de DC comics) où ils forment un duo monstrueux dans des bandes dessinées très 80’s  aux allures de séries B vaguement horrifiques.

 

Première apparition du zombie des marais (face à green lantern)

 

La genèse sauce Comics

DC a eu le mérite d’offrir à Solomon un background travaillé distillé au fil des numéros. Nous apprenons qu’à la fin du XIXe siècle, Cyrus Gold, un ancien marchand, a été assassiné et jeté dans les marécages. Ses restes n’ont jamais été retrouvés. Avec le temps, des dépôts organiques se sont amassés autour de son corps et mystérieusement, 100 ans plus tard, ils prirent vie. La BD reste ambivalente sur la réaction qui a entraîné la résurrection: Déchets toxiques ou magie vaudou ? Ou bien le double effet kiss cool ? Une chose importe, il est de retour….

Le seul souvenir du géant blafard est son jour de naissance. Comme le personnage de la comptine il se rappelle être né un lundi. Fraîchement extirpé de son marais, vêtu de vêtements d’évadés de prison, des clochards l’on nommés Grundy en référence à son unique souvenir qui allait être constitutif de sa nouvelle personnalité.

Sa voix criminelle sera plutôt chargée et fortement mouvementée. Green Lantern (Hal Jordan cette fois), Superman, Batman… Le zombie sera même responsable de la mort d’un des héros Star Spangled Kid, ce qui n’est pas courant chez DC comics.

 

 

Lex Luthor a fait appel à lui lorsqu’il crée une équipe de criminels pour affronter Superman et la Ligue des Justiciers. L’association s’avère toutefois peu concluante et très vite, toute la bande est arrêtée. Ultérieurement, Grundy est à nouveau mis à contribution pour former une équipe de criminels. Mais le chef de cette nouvelle coalition, Aresia, ne fait que se servir d’eux et les trahit une fois qu’elle n’a plus besoin d’eux. Bref passage par la case prison, Grundy, parvient toutefois à s’échapper par la suite, et est sauvé contre toute attente d’une nouvelle arrestation par Aquaman (ne riez pas, c’est un héros que l’on tente de réhabiliter, et non, trois fois non, ce n’est pas un poisson), qui emmène alors le zombie chez le Docteur Fate. Ce dernier fait resurgir dans la mémoire de Grundy les souvenirs de son existence en tant que Cyrus Gold. Désormais conscient d’être une créature dépourvue d’âme, Solomon accepte de venir en aide à Fate si ce dernier l’aide à la retrouver. Mais leur plan échoue lorsque Superman, Wonder Woman et Hawkgirl mettent fin à la cérémonie que le trio organisait, ignorant que celle-ci a pour but d’empêcher la venue sur Terre de Icthultu, un dieu maléfique. Tous finissent par s’assembler pour contrecarrer le dieu et pendant le combat, Grundy finit par éprouver un sentiment proche de l’amitié pour Hawkgirl mais est mortellement blessé par Icthultu après avoir permis à
Shayera de lui porter un coup fatal. Cette dernière reste ensuite aux côtés de Solomon jusqu’à ce qu’il rende son dernier souffle en souriant, trop heureux de pouvoir retrouver son âme. Sur sa tombe est inscrit “Solomon Grundy – Né un Lundi”

 

 

Dans La Nouvelle Ligue des Justiciers

Grundy est involontairement ressuscité lors d’un rituel magique organisé par des étudiants. Cette fois-ci, le zombie est totalement incontrôlable, uniquement habité par la rage et plus puissant que jamais, à tel point que même la force de Superman ou les pouvoirs de Fate ne peuvent rien contre lui. Seule la massue de Shayera parvient à mettre en difficulté le mort-vivant fou furieux. Finalement, la jeune femme met fin à la misère de son ami qui connaît alors enfin la paix éternelle.

Grundy passe de criminel à allié de la Ligue de Justice et plus particulièrement de Hawkgirl, que Solomon rebaptise, en VO, « Bird-Nose » (d’abord traduit en VF par “Visage d’Aigle” puis plus littéralement par “Nez d’Oiseau” dans JLU). La scène où Grundy meurt dans les bras de Shayera confirme l’aspect tragique du zombie et l’histoire du personnage aurait très bien pu s’arrêter là.

 

 

Cependant, la nature de mort-vivant de Grundy a permis aux scénaristes de le faire revenir une dernière fois dans JLU. S’il n’a jamais été aussi menaçant, pouvant même absorber les pouvoirs d’AMAZO, le personnage y est aussi plus pathétique que jamais, élément nécessaire pour justifier sa mise à mort des mains de Shayera (pour l’anecdote, l’épisode a causé une petite polémique sur Internet au sujet de l’euthanasie). Solomon Grundy, le zombie sans âme, a finalement trouvé la rédemption et la paix, concluant l’histoire d’un des plus tragiques personnages du DCAU et parachevant l’amitié entre lui et Shayera.

 

Jeux vidéo

Le médium video ludique n’est pas en reste puisque Grundi apparaît  notamment dans l’excellent Arkham City où il combat le chevalier noir sous la banquise du pingouin. On peut entendre le début de la comptine avant que le combat débute.

 

Batman affronte le colosse dans Arkham city

 

Il apparaît aussi dans le mmo DC univers et plus récemment dans Injustice : les dieux sont parmi nous, où il ne tient qu’un tout petit rôle dans la campagne mais reste très intéressant à jouer en versus.

 

Pour conclure 


Deux vidéos sur notre mort vivant au grand cœur  La première est la mort tragique de Grundy dans les bras d’ Hawkgirl (scène très triste pour moi à l’époque… encore maintenant en fait!) et la seconde vous révélera les arcanes secrètes d’un combat rondement mené contre Grundy dans le jeu Arkham City.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Image de prévisualisation YouTube


Auteur

Baltorg

Chroniqueur Jeux vidéo

Articles relatifs

4 Commentaires

  1. Je savais que je le connaissais xD

  2. :) oui il est connu, le secret file 2 sera un peu plus… secret ;)

  3. Mon côté geek prend le dessus : “c’est le premier article d’une série j’espère ?”

  4. C est le but oui. Content d avoir touché ta fibre geek

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*